Hyal-Defence de Filorga : défenseur d’acide hyaluronique – Babillages – Le blog beauté des beauty addicts

Hyal-Defence de Filorga : défenseur d’acide hyaluronique

Hier, je me suis rendue chez Filorga pour découvrir Hyal-Defence, le prochain soin de la marque qui sera en boutique dès le 15 février. Ce produit m’a tellement interpellé qu’il faut que je vous en parle immédiatement… sans pour autant l’avoir testé (à part sur le dos de la main… !).

En fait, pour être honnête, j’ai appris quelque chose que je ne savais pas du tout. Plus le temps passe, plus l’acide hyaluronique que contient notre peau s’abîme. Comme si le truc se désintégrait petit à petit à cause des radicaux libres (les vilains), de la pollution et du soleil. Chez Filorga, ils m’ont expliqué qu’on perdait en moyenne 6% d’acide hyaluronique tous les 10 ans… Vous imaginez donc ce que cela peut occasionner sur la peau : elle est moins belle, moins rebondie, moins éclatante… Bref, notre peau commence à faire sérieusement la gueule.

Alors comment faire pour garder notre acide hyaluronique intacte (ou quasiment intacte) ?

Et c’est là que Hyal-Defence de Filorga entre en jeu. Il s’agit d’un sérum – et qui dit sérum dit application avant la crème hydratante, dois-je vous le rappeler – qui va avoir pour rôle de repulper la peau. Pour parler plus scientifiquement, ce sérum à base d’acide hyaluronique va désactiver la hyaluronidase (en gros, c’est une enzyme qui est responsable de la perte d’acide hyaluronique) et également jouer un rôle protecteur. En plus, ce sérum stimule la synthèse d’acide hyaluronique, d’élastine et de collagène endogènes. Je ne vais pas entrer dans des détails hypeeeeer compliqués (pourtant j’ai pris des notes), mais en gros, Hyal-Defence de Filorga ça peut tout simplement être une bonne solution si on a quelques soucis de ce côté-là MAIS AUSSI en guise de prévention.

Par exemple, j’ai 23 ans, vous allez dire que je n’ai pas besoin d’anti-âge et tout le bazar ? Faux. Mieux vaut que je stimule tout ça en profondeur dès maintenant histoire de préparer l’avenir.

Aussi, pour celles qui comptent réaliser des injections d’acide hyaluronique, ce produit peut être pas mal en soin relais post-injection. Appliqué localement, ça permet de prolonger et renforcer l’action de ces injections. Sinon, dans mon cas je l’utilise matin et soir et le tour est joué.

Côté texture, c’est tout doux, bien soyeux comme j’aime. Et puis ça sent teeeeeeeellement boooon !

Allez, maintenant je m’en vais tester cela. Pour rappel, ça sort bientôt et ça coûte 49 euros les 30ml. Et puis, Filorga est souvent recommandé par les dermatos et les médecins… Donc je pense qu’on peut tester les yeux fermés !

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

16 commentaires
  1. Bravo tu as su trouver les mots pour parler de façon simple et efficace de la hyaluronidase…
    Moi niveau sérum préventif je suis très branchée sur le Collagene Booster du Dr Brandt en ce moment.
    Mais celui ci donne envie ! Il est distribué dans quels points de vente ?

  2. Très bien expliqué !
    Un peu comme un cour de biologie pour la beauté.
    Je ne suis tout de même pas trop tenté par ce genre de produits, même si un jour je n’aurais plus le choix, pour cause de peau ridée.

    1. Contente que l’explication te plaise.
      Pour ma part, j’ai décidé de m’y mettre parce que je sais que j’ai la peau hyper sensible, à tendance un peu pourrie, qui marque vite. Alors je préfère prendre les devants. Je préférais réaliser un post explicatif sur ce produit parce que je suis convaincue qu’à mon âge, les changements sur ma peau vont être minimes… et que si j’utilise bien ce produit au quotidien pendant looooongtemps, on verra les résultats bien plus tard… Et peut-être que d’ici là j’aurai pris ma retraite de blogueuse ;) ;) ;)

  3. C’est clair que même sur le dos de la main on voyait bien les effets, c’est aussi un des produits que j’ai le plus hâte de tester (même si je n’ai pas tout compris aux explications scientifiques :)). Et j’aime beaucoup l’odeur aussi, c’est frais et un peu sucré !

  4. Parfaitement expliqué, même la bombasse blonde a tout bien compris (c’est la journée du premier degré mais je sais pas faire)
    Vivement que je rentre en France pour réparer les coups de soleil que j’ai encore attrapés.

  5. Et une de plus que tu auras convaincue ! J’ai bien envie de le tester aussi. J’étais assez fidèle au mien, que j’achetais chez Origins, mais depuis que la marque n’est plus commercialisé en France, je m’en cherche un autre. Et puis, à quand un billet sur les sérums^^ ? Comparer les sérums différents, bien sûr, mais aussi comment s’assurer que sérum et crème hydratante sont complémentaires…

  6. Très intéressant tout ça ! Avec ma « vieille » peau de 38 ans je sens que ça pourrait me convenir…
    Sais tu si ce produit sera distribué en Belgique ?
    Bisous

  7. ça coûte un bras quand même :D
    Mais si c’est efficace pourquoi pas. C’est vrai que j’achète pas de crème, il faudrait que je m’y mette, j’ai déjà 25 ans lol.

  8. Ca fait peur ce que tu dis quand même…Mais ça a une bonne fin après :-D

    Par contre si j’avais vu le tube de ton Hyal-Defense chez moi, je ne crois pas que je l’aurais essayé…Les mots qui y figure paraissent « mécanique » (acide hyaluronique) je les aurais mis sur les roues d’un vélo moi :-/

    Mais bon moi je suis un cas à part…

  9. interessant ce serum!

    quels premiers effets constate tu sur ta peau ?
    au niveau de la tolérance .. etc . est-il comédogène ?

    lequel me conseillerais tu entre le Advandes night repair d’EL et celui ci ?

    merci =)

  10. Il est idiot de chercher à stimuler la production d’acide hyaluronique en prévention puisque à 23 ans elle fonctionne parfaitement !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.