Rimmel London Party : mes photos de la sublime Kate Moss – Babillages – Le blog beauté des beauty addicts

Rimmel London Party : mes photos de la sublime Kate Moss


Celles qui me suivent sur la Fanpage de Babillages savent que je suis partie à Londres en fin de semaine dernière. Il s’agissait d’un chouette et court voyage durant lequel j’ai appris à mieux connaître la marque Rimmel à travers une conférence de presse mais aussi où on m’en a mis plein la vue avec une soirée de dingue. La Rimmel London Party a détrôné toutes les soirées auxquelles j’ai pu assister. C’était crazy, barré, classe et irrévérencieux, so british ! Et il y avait des invités de marque… Kate Moss, égérie de la marque depuis 10 ans. Georgia May Jagger. Solange Knowles qui a mixé. The Noisettes qui ont chanté. Sadie Frost. Ginnie Weasley de Harry Potter. Cara Delevigne. Difficile de tout vous montrer en un seul post alors aujourd’hui, on va se consacrer à la jolie Kate Moss.

Arrivée en hélico à la soirée, je peux vous garantir que c’était LA personnalité à traquer. Impossible de la prendre en photo, ses molosses de bodyguards se dressaient immédiatement devant moi. Mais qu’importe, moi, il me fallait des photos de Kate. Parce que parler de Rimmel sans montrer Kate Moss, c’est à mes yeux impossible. J’ai donc passé une bonne partie de ma soirée à fouiner, sans pouvoir entrer dans le carré VIP. Mais, il a suffi d’une seconde d’attention. Alors que tout le monde pensait que Kate Moss avait disparu de la soirée, hop, je l’ai retrouvée tranquillement en train de danser derrière la scène… Pendant que Solange Knowles mixait. Photos volées.

A un moment, j’étais affalée contre la vitre qui nous séparait. Kate est venue, a dansé. Elle m’a regardée. J’ai été subjugée. Cette fille a un truc. Elle dégage un je ne sais quoi. Moi qui n’étais à la base pas fan d’elle, moi qui la trouvais jolie mais ne comprenais pas l’hystérie collective autour d’elle… Voilà qu’en à peine 1/2 seconde, elle a su me faire changer d’avis. Kate Moss est bouillonnante. C’est une fille électrique. Piquante. Magnétique. Et qui semble imprévisible. Je l’ai regardée danser, totalement hypnotisée.

Et puis, l’un des molosses a compris que j’avais été plus maligne que lui, que j’avais rusé… Et que les photos étaient dans la boîte. Il s’est mis devant moi, m’a complètement occulté la vue. Je suis donc retournée à ma soirée, loin du carré VIP… Mais ça ne m’a pas pour autant empêché de faire de chouettes rencontres. Je vous raconte ça demain ?!

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

26 commentaires
    1. C’était super cool ! Je publierai davantage de photos sur le reste de la soirée mais aussi sur les nouveautés Rimmel ! Mais pas tout en même temps, histoire que vous ne fassiez pas d’indigestion ;)

  1. Bon, je vais jouer au vilain troll : moi je trouve cela vraiment déplacé de prendre quelqu’un – soit-elle mannequin de légende – en photo à la dérobée comme ça… On est pas au zoo, me*de !

    1. Je rétablis les choses, parce que je ne les ai peut-être pas précisées plus haut. Ces photos ont été prises lors d’un événement presse, une grosse soirée. Avec photocall, photographes accrédités et tout le bazar. Tu te doutes bien que je n’ai pas interrompu Kate Moss, égérie de la marque qui organisait cette soirée, en plein instant de vie privé. Et elle a semble t-il accepté que je la prenne en photo dans le sens où elle prenait volontiers quelques poses avant que les bodyguards se ramènent. Juste que je n’étais pas un photographe accrédité.

    1. Exactement. Les photos retranscrivent exactement ce que j’ai ressenti. Lorsqu’elle me regardait, j’étais incapable de la shooter. La seule photo d’elle où elle regarde mon objectif est floue tant j’étais « stressée » !

  2. Petite veinarde *___*
    La seconde photo est juste sublime, trop sensuelle et mystérieuse.

    Et euh sinon, je vois pas où est le mal à voler quelques photos >.<

  3. J’ai réellement découvert Kate Moss lorsque m’a prit l’envie de rédiger un article sur ce phénomène. Je ne la trouvais pas particulièrement attachante, et encore moins hypnotisante.

    Sauf qu’en prenant mes renseignements sur elle, en visionnant l’innombrable quantité de photos qu’on a pu faire d’elle… J’ai été subjuguée.

    C’est une belle découverte, et tes photos sont top.

    Bisous,

    Elsa

  4. Ah oui, en effet, on peut dire que tu as eu de la chance, et les photos sont sublimes.Moi non plus je n’était pas une fan de Kate Moss, bien que la trouvant super, mais là je la trouve encore plus belle.Bravo pour ces photos.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.