Cosmétiques et cigarette : le bon filon ?

Soyez sûres d’une chose : j’ai mis du temps à accoucher de cet article. Parce que je n’ai pas spécialement envie qu’on me taxe d’inciter les gens à fumer, parce que ce genre de sujet est toujours délicat. Et puis surtout, parce que je suis pas mal lue par des adolescentes : les filles, je n’ai certainement pas envie de vous montrer le mauvais chemin ! Alors, si le visuel de ce billet est intitulé « shopping liste », ne prenez surtout pas ça comme argent comptant. Je veux dire par là: fumer n’est pas cool, même s’il existe des cosmétiques dédiées aux fumeuses. Voilà. Maintenant que c’est dit, je peux continuer (presque) tranquillement. Tout en gardant dans un coin de ma tête que je fume, que c’est mal (oui je sais) et qu’un jour peut-être, j’espère pouvoir arrêter. (Ca me fait d’ailleurs rigoler les gens qui te disent que tout ça c’est dans la tête et juste une question de volonté. Bref. Fin du débat qui n’en est pas un. Si des jeunettes me lisent, sachez qu’il ne FAUT JAMAIS commencer. Même juste pour le « fun ».) Bon, allez, j’arrête vraiment la morale à deux balles, et je me lance vraiment dans le vif du sujet.

Les cosmétiques pour fumeurs / fumeuses, donc.

J’avais commencé à en entendre parler quand DLab est arrivé sur le marché. A l’époque, la marque m’avait offert une cure complète. Ce qui m’amène à vous parler du Boosteur de Lumière en capsules mâchables. Il paraît que ces compléments alimentaires sont formulés pour les peaux des fumeurs, entre autre. Si vous ne fumez pas, vous pouvez aussi les utiliser pour lutter contre les agressions liées à la pollution : on n’est pas sectaire… Blague à part, ces capsules aideraient à éviter le teint grisâtre. Alors, je vois certaines venir : « oui mais moi, je n’ai pas le teint gris ». C’est aussi mon cas, à vrai dire. Pour ma part, j’ai tout pris dans les dents : elles ont jauni mais un truc de ouf. Et je peux vous assurer que rien que pour ça j’aimerais arriver à arrêter un jour…

Puis, un an plus tard, j’ai découvert Smokers Skincare. Oui, carrément. Ils ont osé appeler leur marque « SMOKERS SKINCARE ». Au moins, c’est clair. Là, on est totalement sectaire. Pour cause, la marque se vante d’avoir pu « développer une crème contenant la molécule neutralisante d’odeur de tabac », le tout mélangé à « des ingrédients naturels hydratants tels que le beurre de karité, le beurre de cupaçu (cacao) et l’huile de jojoba, ainsi qu’un parfum unisex frais et agréable ». Apparemment, il suffit d’appliquer un peu de Smokers Skincare sur le bout du doigt ayant touché la cigarette – ou sur toute la main, c’est comme vous voulez – et la vilaine odeur s’en va. Pour avoir rapidement échangé avec la marque sur Twitter il y a plusieurs semaines, je peux vous dire que Smokers Skincare n’est pas encore ultra développé en France. Il n’y a que quelques points de vente (2 ou 3 si mes souvenirs sont bons) à Paris. Mais pour celles qui seraient intéressées, vous pouvez aussi trouver Smokers Skincare en ligne chez The Beauty Lounge.

Enfin, la dernière découverte que j’ai pu faire – mais que je n’ai pas non plus testée. Je suis invitée par la marque à un événement, je vous en parlerai sans doute plus tard, donc – c’est Noxidoxi. La marque lance un soin des lèvres spécialement dédié aux fumeuses, d’après ce que j’ai cru comprendre. Peut-êter que chez Noxidoxi ils ne sont pas aussi sectaires que chez Smokers SKincare et que le produit est utilisable par toutes, fumeuses comme non fumeuses. Mais une fois encore, je vous le dis, je parle sous couvert de ma non connaissance du produit : je rectifierai sûrement le discours et le tir dans un post dédié, après la présentation dudit produit et de ladite marque. Le produit en question, en tout cas, serait un stylo contenant une crème-gel permettant de lutter contre la déshydratation des lèvres. Affaire à suivre, donc.

Ce qui m’étonne, c’est qu’on commence seulement (ou alors JE commence seulement, éclairez-moi si c’est le cas !) à entendre parler des cosmétiques pour fumeurs / fumeuses. Bizarrement, je n’arrive pas à me faire un avis sur la question, à me demander si c’est bien ou mal que des marques s’engouffrent dans cette brèche. Mais bon, c’est un fait, en France, le marché est là… Alors pourquoi ne pas tenter l’aventure ?

Ce qui me dérange davantage – et je le dis en tant que fumeuse – c’est que le fait de prendre soin de sa peau n’est en soi pas franchement méga « compatible » avec le fait de fumer. Pour moi, avoir une trousse pleine de crèmes de soin du visage et fumer clope sur clope est un non sens. Pourtant, c’est quasiment ce que je fais (faites ce que je dis, pas ce que je fais… aheum). Alors, oui, j’aurais probablement une peau encore moins belle que celle que j’ai actuellement, sans tout ce que je me colle sur la tronche. Mais de là à utiliser des soins qui sont dédiés à ma plus grosse faiblesse et à ses conséquences, je ne sais pas. Je n’arrive pas à savoir si je pourrais sauter le pas sans me dire qu’au fond de moi, ce type de produit me rassurerait. Et repousserait l’échéance de l’arrêt total de la clope, parce que, c’est pas grave, j’ai tout l’attirail cosméto pour qu’on ne puisse pas voir (ou presque) que je fume. Alors qu’à l’intérieur, si ça se trouve, ça a déjà commencé à me ronger (j’en sais rien, j’espère pas).

Vous allez sans doute me trouver dure. Ou fataliste. Ou les deux.

Quoi qu’il en soit, voilà. Maintenant, vous savez qu’il existe des cosmétiques – et sûrement d’autres que ceux dont je parle – entre autre dédiés aux fumeurs et aux fumeuses. Moi, ça me fait tout de même culpabiliser. Mais peut-être que cette info sera utile à certaines. Quoi qu’il en soit, comme je vous le disais, je suis invitée prochainement à rencontrer les gens qui se cachent derrière la marque Noxidoxi. Je vous avoue que le discours et la découverte m’intéressent, et je n’hésiterai pas à vous relayer tout ceci sur le blog !

  • Des Mots Beauté31 octobre 2012 - 09:32

    Enorme ! Je ne fume pas mais je trouve le principe des cosmétiques pour fumeurs(euses) pas si mal que ça… rien à voir avec la morale selon moi. Beaucoup de personnes fument et ont des problèmes de peau (et autre) à cause de ça, autant y remédier !

    Amandine
    http://desmotsbeaute.blogspot.frRépondreCancel

  • caroline31 octobre 2012 - 09:57

    dans 20 jours ca fera 6 ans que j’ai arreté !!! (fiere fiere de moi :-)))) )

    et au dela du teint pourri, des dents jaunes…… et ben bonjour l’apparition des rides autour de les bouche!! tu sais, celle de la vieille voisine dans « marie a tout prix »!! :D

    qd je vois la bouche de mes copines fumeuses (j’ai 39 ans) qui fument depuis 20 ans, (donc ton age :D )et ben je suis vraiment vraiment contente d’avoir arreté!!

    sans compter les cancers, l’haleine qui pue, les fringues qui fouettent, l’appart qui refoule le cendare! (et doups qui respire cet air….. ben quoi tous les moyens sont bons non?? )

    bref, j’ai preferé stopper tout ca ;) et j’espere que je t’ai bien degoutée ;)))))))

    c’etait ma petite contribution a ton poste et comme je suis maman de grands ados évidement que je valide « ne jamais commencer » … c’est tellement dur d’arreter…..

    cela dit par rapport a ton post, je reste tres septique qd aux effets de ces cremes et pilules, la fumée attaque l’interieur et l’exterieur a chaque taf, je ne pense pas qu’une creme puisse en un coup effacer 5,10,20 ans de fumerie…comparé à tous les agents toxiques dans les clops, c’est pas une petite creme qui va reparer tout ca :/
    qd je vois les tonnes d’argent que j’ai mis dans les creme anti taches….. pour que dalle….
    c’est l’avantage d’etre vieille, on a un peu de recul ;-)))

    et l’avantage d’arreter, en dehors qu’on engraisse plus l’etat, c’est que tres rapidement on ressent les effets sur la peau ;) adieu petits boutons, teint brouillé, c’est vraiment flagrant en ce qui m’a concerné..
    j’ai de la chance et un bon capital genetique, je ne suis pas ridée , mais j’ai gagné vraiment en qualité de peau, et aussi en lavage de cheveux ;) ils regraissent beaucoup moins vite..

    j’ai fumé pdt plus de 10 ans…. un paquet par jour, qd j’ai arrete j’ai mis de cote tout ce que je ne depensais pas en clops, et tous les mois pdt un an je me suis fait un cadeau, et ben je peux te dire que je pouvais m’offrir des trucs vraiment vraiment bien!!!

    comme ex fumeuse je ne pouvais pas ne pas raconter mon experience ;) , c’est comme l’armée ou l’accouchement, c’est tellement une etape qui nous rend fiere que lorsqu’ on arrete, ‘on ne peut pas s’empecher d’en parler ;)))))

    bonne journée !!RépondreCancel

  • gag31 octobre 2012 - 10:16

    Mais si c’est une question de volonté !!!!

    J’ai arrêté il y a maintenant presque deux mois, et je commence à sentir la différence. J’aurais pu être tentée par ce type de produits je pense, mais par pure rationalité j’ai trouvé qu’il était plus simple d’arrêter de fumer mes 10/15 clopes par jour.
    Sans aide car je suis une fille qui aime être autonome. Non sans difficulté mais avec un homme à la maison qui a accepté d’arrêter en même temps que moi pour ne pas me tenter, et à la clé des cheveux immédiatement plus beau (mais VRAIMENT, quoi) et pour la peau ce n’est pas encore ca mais avec un traitement mene&moy dessus ca devrait s’améliorer. Et je sens bon :)
    Tout ca pour dire que vraiment beauté et clope ne font pas bon ménage, et que pour moi c’est un gros coup marketing ! Mais si tu es fumeuse je comprend pour les doigts, les dents et l’odeur, car c’est vraiment le plus désagréable dans le fait de fumer.RépondreCancel

  • Thalie31 octobre 2012 - 10:41

    Très intéressant cet article ! Ne fumant pas, il les encore plus difficile d’avoir un avis… mais je comprends les marques qui se lancent dans cette brèche, en terme de marketing c’est intelligent. Je me demande si, en cas d’énorme succès, elles devraient mettre des avertissements type « fumer tueRépondreCancel

  • Thalie31 octobre 2012 - 10:44

    Arf maudit iPhone ! Je termine donc…
    Est-ce que les marques devraient mettre des « fumer tue » et autres avertissements sur leur produits ?RépondreCancel

  • SoMF31 octobre 2012 - 10:52

    Je sais pas si ça me rassurerais, ça me culpabiliserais surtout, C’est pas logique mais j’aurais presque l’impression de me mettre de la nicotine sur le visage. ;)
    En tout cas j’suis bien contente d’avoir arreté il y a deux ans (un déclic inexplicable + Allen Carr + deux séances d’accupuncture + bcp de positivisme = bien plus simple que je ne le pensais). Je te souhaite cette libération quand ça sera le moment pour toi.RépondreCancel

  • Alexandra31 octobre 2012 - 11:04

    C’est étrange si certains arrivent à se dire qu’ils ne sont pas obligés d’arrêter parce qu’il y a des cosmétiques pour la peau, non ? Ce n’est pas comme si la clope ne faisait du mal qu’à la peau…

    Ne fumant pas, je n’ai pas d’avis sur la question sur ce type de marques. Mais cet article est très intéressant :)RépondreCancel

  • juriste-in-the-city31 octobre 2012 - 11:11

    ça ne serait pas juste une question de marketing, l’existence de tous ces produits ?RépondreCancel

  • Nawres-arrêtera-pas-de-fumer31 octobre 2012 - 12:01

    Je ne compte pas arrêter de fumer, et ce n’est même pas le sujet ici
    je voulais juste savoir s’il y avait un produit qui éviterai à mes lèvres de devenir foncées, elles commencent à prendre du bleu sur les cotés et c’est pas très agréable avec une bouche aussi belle et pulpeuse que la mienne :)
    merci pour l’éventuel conseil
    ps: j’habite en Tunisie au cas où il me faudra commander le/les produits en ligneRépondreCancel

    • Hanane13 juin 2014 - 18:25

      Coucou Nawres, moi aussi je ne compte pas arrêter de fumer, ça ne me dérange pas du tout ^^
      Pour ton problème de lèvres, met du rouge à lèvres foncé ça camouflera pendant la journée. Biz <3RépondreCancel

  • Ingrid31 octobre 2012 - 12:21

    Je pense qu’il y a une petite erreur dans la composition de la crème Smokers Skincare, mais elle vient peut-être des informations que tu as utilisé pour rédigé cet article. Le beurre mentionné est le beurre de Cupuaçu, et non de Cupaçu.Et ce n’est pas du beurre de cacao. L’arbre se rapproche très fortement du cacaotier, mais c’est un beurre exotique bien à part :) Ceci dit, ce n’est qu’un détail ;)RépondreCancel

  • Roxane31 octobre 2012 - 12:54

    Y’a de l’idée de la part de ces marques! Exploiter un marché encore peu développé et qui comporte un grand nombre de consommateurs(trices) potentiels me semble être une très bonne stratégie. Après il va falloir faire attention à éviter la confusion et la stigmatisation, déjà que les fumeurs ne sont pas bien vus, accentuer le truc en leur proposant des soins exprès pour eux je trouve ça un peu limite. En plus de savoir qu’untel à la peau grasse et fait de l’acné, on saura aussi que c’est un fumeur.. Bref je ne suis pas convaincue de l’engouement des fumeur(eues) pour ce genre de produit qui les range dans une catégorie… A suivre!
    (En tout cas post très intéressant parce que je n’étais pas du tout au courant de ce type de produit. Merci!)RépondreCancel

  • Poudre de Soi31 octobre 2012 - 13:32

    Je ne fume pas, donc j’ai du mal à me positionner en tant que fumeuse qui a du mal à arrêter mais qui ne veut pas sacrifier sa peau pour autant. Mais je pense plutôt que c’est du marketing. Et en plus, ça ne ferait que « cacher la misère » (et ça, c’est pas le but d’un soin), car ce n’est pas un simple produit cosmétique qui va réparer les dommages créés dans le derme profond. Je trouve l’idée pas terrible, car ça n’aide pas vraiment les personnes qui voudraient arrêter, ça fait un peu « je fume, je sais que c’est pas bien, mais j’ai ma crème pour me donner bonne conscience alors je vais attendre un peu avant d’arrêter la clope ». Et puis, le seul moyen dans ce cas là d’avoir une belle peau et de la garder c’est de ne pas fumer, pas de se voiler la face avec une crème!RépondreCancel

  • LBnW31 octobre 2012 - 14:09

    Bonjour Capucine,
    intéressant les soins pour fumeuses, les entreprises font du business de tout…
    L’intérêt de mon commentaire concerne l’arrêt de la cigarette. Un proche qui est dans le domaine médical m’a dit que l’addiction aux drogues dépend de capteurs qui se trouvent dans le cerveau. Si on n’a pas les capteurs correspondant à la nicotine, on n’y est pas accro, donc l’arrêt de la cigarette se fait très bien. Ainsi, l’arrêt de la cigarette dépend en partie de la volonté, mais cette volonté sera mise à rude épreuve si on est accro à la nicotine. Donc la volonté ne fait pas tout dans l’arrêt de la cigarette.
    En tout cas, si tu décides d’arrêter, je te souhaite bon courage, ce n’est pas chose aisée. Je ne veux pas jouer la mère morale, donc je ne veux pas te dire « il faut que tu arrêtes, blablabla », personnellement, j’ai arrêté le jour où je l’ai décidé, et avant, plus on me disant qu’il fallait que j’arrête, moins j’en avais envie.

    Gros bisousRépondreCancel

  • B0unty31 octobre 2012 - 14:29

    Perso, je suis une ancienne fumeuse et je ne trouve pas ça complètement débile. Tu dis que fumer et prendre soin de sa peau n’est pas vraiment « compatible ». Dans l’idée de prendre soin de soi en globalité oui, mais dans ce cas là, ça se vaut aussi pour quelqu’un qui mange n’importe quoi ou qui ne fait pas de sport.
    La cosmétique est avant tout une question d’apparence, raison de plus pour celles qui pourraient avoir des « choses à cacher », comme des dents jaunes par exemple.
    Finalement, c’est ni plus ni moins que des produits pour peaux acnéiques ou pour peau sèche. La seule différence et je comprends ce qui te « dérange », c’est que pour le coup, on ne subit pas le fait d’être fumeur, ce n’est pas une fatalité.
    Mais finalement, si tu regardes bien, il y a plein de contradictions en termes de cosmétiques: Les crèmes spéciales coups de soleil (quand on tient à sa peau, on la protège), Les soins nourrissants pour les cheveux colorés (quand on tient à ses cheveux, on ne les maltraite pas avec des produits chimiques), les vernis déjaunissants (quand on tient à ses ongles, on met une base) et pourtant, c’est des produits que beaucoup de femmes, moi y compris, utilisent sans gêne!RépondreCancel

  • Dominique31 octobre 2012 - 14:37

    Certes, je ne fume pas mais je trouve le système pervers. Quand on fume, 2 solutions : on assume et on a la peau terne etc.. soit on décide d’arrêter. ça ne peut se faire qu’en milieu hospitalier et dans un cadre bien spécifique mais oui quand on veut on peut arrêter. Sans fumer, je suis dépensière compulsive et non je ne me soigne pas, pourtant je sais très bien qu’il existe des thérapies adaptées… Bref c’est dommage d’abîmer sa peau, ses dents et tout l’organisme à cause du tabac. C’est dommage de ne jamais partir en vacances à cause de dépenses incontrôlées, j’admets pleinement.RépondreCancel

  • HélèneSud31 octobre 2012 - 21:01

    ahhhh je me sens moins seule !!! moi qui suis fumeuse je trouve géniale l’idée de ces produits ciblés !
    je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne le message : si vous n’avez jamais fumé SURTOUT NE COMMENCEZ PAS ! car je n’ai jamais pu « décrocher » : oui j’utilise le même terme employé pour les drogués ou alcooliques !
    enfin après ce « mea culpa » je suis preneuse si tu trouve de bons produits : essentiellement pour la peau !!!
    merci ! bonne soiréeRépondreCancel

  • eliquide1 novembre 2012 - 14:44

    Je trouve l’idée interessante pour les femmes qui n’arrivent pas à s’arreter de fumer. Il ne faut pas oublier que le sevrage tabagique reste tres tres difficile voire une épreuve insurmontable pour la plupart des fumeurs. Alors si des sociétés commercialisent des produits pour aider les fumeuses, cela ne fera que du bien dans ces temps de culpabilisation à outrance des fumeurs !RépondreCancel

  • Clépo1 novembre 2012 - 17:29

    Merci pour cet article qui sort de l’ordinaire.
    J’ai commencé à fumer il y a quatre ans et j’ai arrêté depuis six semaines mais je dois dire que la clope a ravagé mes dents plus que ma peau je pense. Mais je trouve que c’est tout de même une bonne initiative de sortir des produits pour fumeurs. Si ils marchent, pourquoi pas. Après, oui, la meilleure solution reste d’arrêter mais c’est dur, quoi que les gens disent.

    Clémence – http://thegirlysideoftheforce.blogspot.fr/RépondreCancel

  • Lady & Olga1 novembre 2012 - 23:57

    Pas facile comme sujet ! Je suis anti-clope au possible mais j’admire le cran ;)RépondreCancel

  • MsOriginalDoll4 novembre 2012 - 20:33

    Je connais une amie qui serait fortement intéresser par la crème pour les mains de chez Smokers Skincare, je vais lui en parler et j’espère que ça lui plaira. Ça me donnera sûrement l’occasion d’écrire un petit billet à ce sujet.RépondreCancel

  • Audrey D5 novembre 2012 - 15:47

    Bonjour. Si tu veux « un coup de pouce » pour arrêter de fumer je connais un livre « la méthode simple pour arrêter de fumer » c’est certes un vrai bourrage de crâne mais qu’est-ce que ça marche, 3 personnes de mon entourage l’ont lu et depuis elles n’éprouvent plus l’envie de fumer. Oui les débuts sont durs mais avec un peu de volonté ça va tout seul … Puis le livre est remboursé si tu n’y arrives pas alors ça ne coute rien de tenter la chose … Mis à part ça, je lis régulièrement ton blog, et je dois avouer que je suis une vraie fan !RépondreCancel

  • Guademi10 novembre 2012 - 05:10

    Merci pour ton article Capucine. Comme toi, je suis fumeuse et je ne me sens pas d’arrêter pour le moment.
    C’est une bonne idée ces produits pour neutraliser les effets du tabac sur la peau et je suis par avance très intéressée par tes prochains tests.
    Je trouve en revanche dommage que la plupart des commentaires se concentrent sur les bienfaits de l’arrêt du tabac. On le sait que c’est nocif. Mais si l’on continue à fumer, il y a une raison qui nous appartient…
    Merci de votre tolérance.RépondreCancel

  • julia4 septembre 2013 - 17:48

    Arrrf j’avoue que je trouve ça hallucinant de créer ce genre de gamme mais bon…au moins on peu dire que c’est bien ciblée après personnellement je suis fumeuse mais je ne me verrais pas acheté ce type de soin.
    En tout cas merci pour cet article :)
    A bientôtRépondreCancel

Votre e-mail ne sera pas utilisé et n'apparaîtra pas en ligne Champs requis *

*

*