Mon rituel La Divine avec L’Occitane en Provence – Babillages – Le blog beauté des beauty addicts

Mon rituel La Divine avec L’Occitane en Provence

Pendant très (trop, même !) longtemps, j’ai cru qu’une crème pouvait se suffire à elle-même. Je l’appliquais à la va-vite, sans prendre le temps de me faire plaisir… et hop, c’était parti pour la journée. Aujourd’hui, tout est différent : ma routine dédiée au teint est devenue un rituel à part entière. Surtout depuis que je sais que je peux optimiser l’efficacité de mes soins avec une gestuelle adaptée ! Je vous propose donc de découvrir quelques trucs et astuces pour profiter de votre rituel “La Divine” avec L’Occitane en Provence.

Premier point, mais très important malgré tout : mettez-vous en condition !
La Divine sent divinement bon… Prenez le temps d’inspirer et d’expirer profondément. Préparez-vous à recevoir votre soin, surtout si vous l’appliquez le soir avant de dormir. Appliquez un peu de crème sur vos mains et laissez-les à quelques centimètres de votre nez. Inspirez à nouveau profondément… et laissez-vous envahir par les effluves de La Divine L’Occitane en Provence. Vous voilà désormais prête à recevoir votre soin, votre esprit est détendu !

Deuxième point : ayez le réflexe des produits complémentaires.
Par exemple, ma peau est encore plus belle depuis que j’utilise en plus la Lotion Divine de L’Occitane en Provence, en complément de la crème de la même gamme. Je ne dis pas ça pour vous pousser à la consommation, mais chez moi, le résultat est franchement optimisé !

Troisième point : massez-vous !
Eh oui, c’est important, surtout si vous luttez contre le relâchement cutané ! Pour ma part, je veille à ne pas “travailler” ma peau dans le mauvais sens. Je pars toujours du bas vers le haut, ou des ailes du nez aux tempes quand je suis au niveau du milieu du visage. Non seulement, cela me relaxe, mais en plus cela permet de stimuler ma peau. Attention tout de même ! On a parfois tendance à penser que plus on appuiera plus on sollicitera les couches supérieurs de l’épiderme. Au contraire, je vous recommande des gestes très doux, qui font du bien… Le but n’est certainement pas de malmener votre peau !

Pour plus d’informations, visitez la plateforme L’Occitane x Marie Claire.
Retrouvez mon post de présentation de La Divine en cliquant ici !

Billet sponsorisé

 

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

11 commentaires
  1. Super article ! Effectivement, la gestuelle est tout aussi importante que le soin utilisé (enfin c’est ce que je pense).
    J’essaye « d’éduquer » auatant que possible les personnes autour de moi à reproduire les bons gestes mais pas facile de changer les habitudes ! (ma mère applique toujours ses crèmes en « rond » (pas mouvements circulaires, juste des ronds ! Rien à faire ^^).
    Bisous et bonne fin de journée !

  2. Et sinon, tu n’en as pas marre de nous faire tes routines avec des produits différents toutes les semaines ?
    c’est évident, ça doit vraiment bien marcher…

  3. Bonjour Capucine, j’avoue que c’est la première fois que j’ai autant envie de masser une crème sur mon visage, on dirait qu’elle a été conçue pour ça. Je vais essayer ta gestuelle. Merci pour cet article, j’en ai justement publié un sur mon blog aujourd’hui faisant mon bilan à 1 mois de la Creme Divine, une vraie réussite inattendu !

  4. @ Totally Beauty Addict : Oui c’est vrai qu’on oublie (beaucoup) trop souvent l’importance de la gestuelle ! Je suis d’accord avec toi !
    @ MissParis : Merci :)
    @ Delph72 : Je t’en prie !
    @ Arlette : (J’ai hésité à te répondre sur le même registre un peu méchant / très méprisant, et puis je me suis dit que non… j’étais un peu au-dessus de ces bêtises !) Pour être honnête avec toi, je teste tous les produits dont je parle en tant que produits testés… Jusque là, ça me paraît logique. Et en six ans de blogging, si j’avais osé ne pas être sincère dans ma démarche, je peux t’assurer que j’aurai préféré fermer mon blog que de mentir à mes lectrices qui sont très importantes pour moi. Seulement, parfois, quand il s’agit d’un partenariat avec une marque, il y a des choses que je ne maîtrise pas. Parfois, les choses prennent du retard, ou ça ne se goupille pas forcément comme c’était prévu au départ, etc etc… Du coup, oui, il arrive que des opérations pour le même type de produits se chevauchent. Cela, sache que je l’ai remonté à ma régie publicitaire car on vous écoute !
    Donc, si tu veux tout savoir, les produits de deux marques différentes dont je parle ont été essayés à des périodes bien différentes… Et chaque produit a été terminé ! Donc non, je n’en ai pas marre… J’en ai juste marre qu’on me parle mal ! Mais ça c’est un autre débat !
    @Marie : Ah je vais aller voir alors ! Sur moi, elle a bien marché !

  5. Je crois que je n’avais jamais fait attention à la façon dont j’applique mes crèmes… et c’est vrai que tout comme le shampooing, la façon de l’appliquer (de le masser en l’occurrence) agit sur son efficacité. Et puis on passe un bon moment en même temps ;) Je pense que maintenant je vais prêter plus d’attention à mes gestes.

  6. Très intéressant c’est vrai que j’ai toujours tendance à me « tartiner »vite fait sans prendre le temps d’apprécier le massage
    Merci des conseils

  7. Merci pour tes conseils. C’est vrai qu’en général, j’applique mes crèmes vite fait mais les petits massages comptent tout autant que la crème elle-même.

  8. Eh oui, le massage du visage est très important, je le fais à chaque fois.Et je m’en rend compte encore plus maintenant où je continue à avoir encore les « petites séquelles » de mon accident domestique de cet été (en gros, chute de 2m30 d’une échelle avec hématomes au visage et genoux, et rien de cassé lol, je suis une warrior où j’ai des os solides lol).
    Bref tout ça pour dire que le kiné m’a dit que j’ai encore les tissus froissés (ce qui provoque un petit engourdissement sur le visage et des brûlures aux genoux, mais suite normal),et il faut donc que je me masse bien bien le visage (et les genoux, mais là c’est lui qui fait le plus gros lol, et au fur et à mesure des massages, des jours, je vois la différence, c’est pas encore ça, mais ça va revenir, et une détente des tissus d’où l’importance de se masser.
    Merci pour cet article très interessant

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.