Le strobing : la tendance maquillage à l’inverse du contouring

La mode du contouring serait-elle à bout de souffle ? C’est ce que nous laisse penser la mise en avant d’une « nouvelle » technique de maquillage : le strobing. Le principe de cette technique est de mettre le visage en valeur en jouant avec la lumière et non les ombres.

A lire : mon tutoriel strobing, pas à pas 

Le strobing : explication de cette technique

Jouer sur les ombres et les lumières, c’est la base de toutes les techniques de maquillage. Là où le contouring joue beaucoup sur les ombres du visage, le strobing met en avant certaines zones grâce à la lumière. On vise en priorité les endroits comme le haut des pommettes, l’arrête du nez, le bas du front et l’arc de cupidon.

strobing

On aime en particulier cette technique parce qu’elle évite de devoir ajouter des couches et des couches de maquillage. Elle est moins compliqué à réaliser et est tout de même beaucoup plus « naturelle ».

Le strobing : en pratique, ça marche comment ?!

Pour bien s’approprier le strobing, il faut d’abord prendre soin de sa peau : un maquillage sur une peau parfaitement hydratée sera toujours plus réussi. En tout cas, gardez bien en tête que l’effet lumineux et glowy doit accentuer l’impression d’une une peau en bonne santé. Pour réaliser un bon strobing, ne zappez donc pas l’étape skincare… Puis, misez sur une crème teintée (ou un fond de teint pas trop cakey…) et de l’enlumineur crème.

strobing

Et pourquoi pas un enlumineur poudre, au fait ? On va plutôt préférer une texture crème ou liquide car même si cela sera plus difficile et plus long à travailler, le résultat sera plus éclatant, beaucoup plus « glowy ». On vous conseille par exemple le High Beam de Benefit ou le Multiple de Nars en Copacabana.

Le strobing : on l’adopte ou pas ?

Le contouring étant au final une technique de maquillage très complexe à maîtriser à la perfection, le strobing peut être une bonne alternative. Si vous n’avez pas tout compris au strobing ou si vous vous demandez ce que cela donne sur une « vraie » personne (et pas sur un mannequin !), pas d’inquiétude… on vous prépare un crash test à ce sujet. Patience…!

Photo credit : zoomdiy / getthegloss

La Rédaction

Babillages est un blog beauté créé en 2007. Depuis, le blog a beaucoup évolué et nous sommes plusieurs rédacteurs beauty addicts à partager notre passion avec des milliers de lectrices !

24 commentaires.
  1. Je ne connaissais pas du tout cette technique, hâte de voir ce que ca peut donner « porté ». J’ai toujours un peu peur de l’enlumineur, peur de ressembler à une boule à facettes ;) C’est une partie make up que je ne maitrise pas du tout, alors un article à venir qui tombe à pic :)

    Merci les filles :)

  2. j’avoue que je préfère cette technique au contouring qui me semble plus naturelle.Hâte de voir le crash test alors

  3. cette technique me tente vraiment ! car la contouring c’est trop compliqué et quand on est un peu pressé le matin c’est pas possible ! j’ai hâte de voir des photos !

    merci pour cet article !

  4. Hâte de voir le résultat de votre test! En effet, même si je trouve ça très joli, je ne maîtrise pas du tout le contouring, et je trouve vraiment que cela fait trop maquillé, la technique de cet article me semble beaucoup plus simple à réaliser et le résultat a l’air sublime

  5. Au final c’est quand même une technique de contouring, le foncé en moins. Car dans le contouring il faut appliquer les ombres ET les lumières, et nombre de filles se contentent du foncé avec le contouring. Il est très important de creuser certaines zones du visage mais également de redonner du relief et de la luminosité à d’autres et sur ce dernier point beaucoup l’oublient ;)

  6. Oui ça me parle plus que le contouring si difficile à maîtriser ( je n’essaye même pas, je trouve que ça relève du makeup artist ), donc jouer sur la lumière j’aimerais bien tenter . J’attends avec impatience les essais ^^.

  7. N’est-ce pas la technique qu’utilisait déjà Marilyn Monroe ? Elle appliquait de la vaseline sur son visage pour le rendre lumineux et ainsi donner une illusion de jeunesse et de santé à son visage. Les tendances reviennent par cycle, niveau beauté je pense qu’il est difficile d’inventer quoi que ce soit de vraiment inédit.

  8. Je ne connaissais pas du tout cette technique, autant on nous rebat les oreilles avec le contouring, autant je n’avais jamais entendu parler du strobing! Merci encore une fois Babillages, d’élargir chaque jour un peu plus ma culture make-up! J’ai hâte de voir ce que ça donne en « vrai »! :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.