Type de peau : comment le déterminer ? - Babillages - Le blog beauté des beauty addicts

Type de peau : comment le déterminer ?

Sur Babillages, on parle beaucoup de soins adaptés à son type de peau. Oui mais problème : « c’est quoi mon type de peau ?! » allez-vous me dire. Et vous avez raison, en 8 ans de blog beauté on n’a jamais vraiment abordé ce sujet… qui est pourtant la base ! Faute avouée, à moitié pardonnée !

vodka belle peau

Type de peau sèche

Votre peau est fine, elle a tendance à tirailler (surtout après la douche ou à chaque changement climatique). Vous la trouvez parfois un peu sensible, votre grain de peau est assez fin (pores resserrés)… Et l’aspect de votre peau est mat au naturel, alors vous avez la peau sèche. La peau sèche a également tendance à marquer sous forme de petites ridules. La peau sèche manque de lipides.

Type de peau normale

Cela signifie que votre peau ne présente aucun déséquilibre relatif au type de peau sèche, grasse ou mixte. Votre peau ne tiraille pas, elle n’est pas sensible, vous ne brillez pas : c’est une peau à l’aspect mat et éclatant de façon naturelle.

Type de peau mixte à grasse

Votre peau produit trop de sébum : vous avez tendance à briller en particulier sur la zone T (zone médiane du visage). Vous avez aussi tendance à observer des pores dilatés (surtout sur la zone T, là aussi). Vous avez tendance à être sujet aux imperfections comme les boutons et points noirs. La peau mixte présente les mêmes symptômes à ceci près que la zone T est plus grasse que le reste du visage telles que les joues.

Et la peau déshydratée : qu’est-ce que c’est ?

Cela veut dire que votre peau manque d’eau. Tous les types de peau cités ci-dessus peuvent être déshydratés. Nous aborderons la différence entre peau sèche et peau déshydratée ultérieurement, dans un nouveau post dédié : je sais que certaines d’entre vous ont du mal à faire cette distinction.

Et la peau sensible, c’est quoi ?

C’est une peau qui a tendance à réagir avec des rougeurs qui peuvent provoquées par différents facteurs : produit trop abrasif, climat, mode de vie… Toutes les peaux peuvent potentiellement être sensibles et elles ne le sont pas nécessairement toute la vie surtout s’il s’agit de l’utilisation de produits non adaptés à son type de peau.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

23 commentaires
  1. merci pour ce joli récapitulatif.Pour l’instant j’ai la peau sèche sur le corps, et sensible et déshydratée sur le visage.Mais c’est vrai que cela sera interessant de connaître la différence entre sèche et déshydratée

  2. Bonjour Capucine,

    j’ai effectivement la peau mixte à grasse, avec des boutons et la peau qui brille constamment, bref, toute la panoplie qui va avec… Aurais-tu des « produits miracles » ou des astuces pour y remédier ?

    Merci beaucoup et bonne soirée :)

  3. Pour moi connaitre son type de peau est la première étape pour prendre soin de soin. On peut ainsi déterminer quels soins et quel maquillage nous ira le mieux. J’ai la peau mixte à tendance sensible. Ca restreint beaucoup de choses mais une fois qu’on a compris comment la traiter, tout va mieux ! En revanche, quand j’applique du fond de teint, je ne sais pas trop l’expliquer, ça se voit, comme si le fond de teint ne se mariait pas à la peau. Je me demande si ma peau n’est pas déshydratée. On m’avait dit que non, d’autant que je veille à boire beaucoup, j’applique des soins matin et soir. Mais ça pourrait l’expliquer ou c’est autre chose ?

      1. Disons qu’on voit comme des pigments au lieu qu’il se fonde à la peau. Ce n’est pas dû à la couleur ni à la texture car ça me fait la même chose pour la poudre minérale et les crèmes. Si tu t’approches bien, tu vois le fond de teint. Ca se remarque surtout sur les joues, je trouve.

    1. J’ai l’impression de me reconnaître dans ce commentaire et je ne sais plus par quel bout commencer : j’ai la peau très fine et très sensible, qui tiraille au niveau des joues et des tempes mais la zone T qui brille énormément avec des pores dilatés et des boutons et points noirs (en écrivant mon commentaire, je me rend compte à quel point ma peau est fabuleuse) !
      Toi et Babillages, connaîtriez vous des produits vers lequel me tourner?
      Quant au fond de teint, je suis dans le même cas : que je l’applique aux doigts ou au pinceau, il laisse des marques, il « se voit », fait des traces ! J’ai du essayer un bon nombre de fond de teint et c’est toujours la même chose !

      1. Pour ma part, je n’ai jamais eu la peau qui tiraillait. C’est sans doute signe que la tienne est sèche ?

        Pour les points noirs, je crois que Capucine a fait un article sur le sujet il n’y a pas si longtemps. J’ai un tire-comédon mais c’est assez complexe à manipuler (je trouve). Essaye de faire des gommages sur la zone et de passer des lotions astringentes. Tu peux aussi faire des masques purifiants avec de l’argile par exemple. Il vaut mieux cibler ces soins sur la zone T puisque le reste de la peau est fragile.

        Concernant la sensibilité, j’ai de bons résultats avec du gel d’aloe vera + une goutte d’huile végétale (à varier) que je mélange le soir. Le matin, j’applique une crème que j’ai faite moi-même.
        En tout cas, de ce que j’ai pu retenir jusqu’ici, sois vraiment douce avec ta peau : tous les gommages à grains, les produits avec de l’alcool ou du parfum etc. sont plutôt à éviter. Hydrate chaque jour à l’extérieur comme à l’intérieur en buvant beaucoup d’eau.

        Ce serait bien que tu fasses un diagnostique de peau en parfumerie ou dans un magasin de cosmétiques. Ca te dirigera vers les gestes qui te conviendront vraiment.

        Voilà, j’espère n’avoir dit aucune bêtise. Je parle sous le contrôle de Capucine qui, j’en suis sûre, clarifiera tes interrogations dans son article !

  4. Coucou Capucine :)

    Super article !!
    Sais-tu quelles routines faut-il adopter pour chacun de ces types de peaux ?

    Merci beaucoup !!

  5. J’attends avec impatience le post dédié aux peaux déshydratées!
    J’ai la peau très fine, très sèche, ultra sensible et peut-être bien aussi déshydratée! ;-)

  6. Coucou Capucine,

    Merci pour cet article très précis qui pourrait me sauver dans bien de situation. Je devrai peut-être dire à mes élèves de le lire. Ca me faciliterai peut-être la tâche, moi qui essaye tant bien que mal de leur expliquer les différences entre « Type » et « Etat » de la peau.

    Pour ma part, j’ai une peau sèche enfin c’est ce que je croyais. J’ai une esthéticienne qui m’a dit un jour que j’avais un type de peau rétentionnelle, as-tu déjà entendu parler de ce type de peau????
    Elle m’avait expliqué que c’est un type ou état de la peau ?!? qui n’absorbe pas les soins qu’on lui applique. Et c’est clair que quand je regarde ma peau, j’ai beau bien l’hydrater mais j’ai toujours des squames sur le nez alors je ne ressens pas spécialement d’inconfort.
    Alors je m’en sors bien et on me dit que j’ai une belle peau, mais je suis toujours preneuse de conseils :-)
    Merciiiiii

    1. Hello Céline, je t’avoue en avoir déjà entendu parler mais vraiment très très peu – peut-être parce que c’est assez rare ? Tu as essayé de « sceller » l’hydratation en cas d’hiver très rude avec une Cold Cream par-dessus ?

  7. Bonjour à toutes ! J’interviens avec un train de retard mais je « tenais » (c’est un bien grand mot) à rectifier/approfondir cet article. Nous sommes tellement nombreux et nombreuses à être paumé(e)s avec notre type de peau, à ne pas savoir dans quelle catégorie se mettre. Et cette catégorie est importante pour choisir des produits adaptés et qui sont bons pour nous. Je tiens ces informations de mon dermatologue ainsi que de deux autres que mes amies consultent et qui rejoignent l’avis du mien.

    Pour ces médecins, il n’y a que deux catégories de peau : sèche ou grasse, avec différents degrés à chaque fois.
    – Votre peau est sèche si elle a tendance à pas assez secréter de sébum, il n’y a donc pas de pellicule grasse visible sur une peau sèche. Il faut l’hydrater pour se sentir confortable, elle peut tirailler (ce n’est pas une obligation) ou se desquamer dans les cas de sécheresses sévères, c’est à dire dans les cas où il n’y a pas assez de lipide sur la peau. Les pores sont peu ou ne sont pas visibles.

    – Votre peau est grasse : elle ne tiraille presque jamais voire jamais, vous avez quelques imperfections. En cas de peau très grasse, votre peau peut être luisante et présenter de nombreuses imperfections.

    La peau mixte serait (selon ces médecins) une invention des industrielles de la cosméto : une peau qui brille sur la zone T et qui est sèche sur les joues est une peau malmenée par l’utilisation de produits cosmétiques trop irritants et/ou inadaptés et/ou en trop grande quantité. Une peau « mixte » est une peau qui souffre du fait de facteurs extérieurs (et assez souvent de trop de « décapage », de masques, de sérum et de crèmes divers si j’ai bien compris…). Trouvez et supprimez ces facteurs extérieurs, vous supprimerez la peau mixte. Les produits pour peau mixte, toujours selon les médecins consultés, sont une pure bétise. Il faut avoir peu de produits, le plus naturel possible, et ne pas en changer. J’avais une peau mixte, ma routine a totalement changé depuis mon rdv chez ce dermatologue et ma « peau mixte » a disparu. C’est ce qui m’a motivée à écrire ce billet.

    L’environnement a également un grand rôle, on peut avoir une peau grasse qui se désquame à cause de facteurs extérieurs comme le chauffage en hiver ou les douches trop chaudes trop longues. Cela ne signifie pas que vous avez une peau sèche en hiver et grasse en été, vous avez une peau grasse qui réagit à des facteurs environnants. Vous devrez tenter d’avoir une action sur les éléments de votre environnement, et conserver des soins pour peau grasse. Votre peau vous remerciera. On délaisse trop souvent les effets de l’environnement, de notre maison, sur notre peau je trouve.

    Enfin la peau grasse comme la peau sèche peut se doubler d’une sensibilité. Là encore en lien avec des facteurs externes (trop d’usage de cosmétiques, produits trop agressifs) et génétiques (une peau claire et fine aura plus tendance à être sensible.

    En résumé il n’y aurait que des peaux :
    – plus ou moins sèches, sensibles ou non
    – plus ou moins grasses, sensibles ou non

    Le reste c’est de la flute ou la résultante de notre environnement mal adapté (air trop sec, chauffage…) J’espère que quelques âmes qui passeront par là y puiseront une source d’information qui est bonne, et vraiment fiable je pense.

  8. Coucou Capucine!
    J’ai une petite question pour toi, quelle lotion tonique me conseillerais-tu sachant que j’ai la peau mixte qui se déssèche très vite ? Oui, je te confirme, un vrai calvaire…
    Merci d’avance, bisous!

    1. Bonjour Laura, je suis désolée de ne pas pouvoir t’aider. Ayant la peau sèche, je n’ai jamais été confrontée à cette quête qui semble effectivement compliquée… J’ai recherché de mon côté pour toi sans trouver de référence qui donnent envie de se rouler par terre… :/

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.