Protéger sa peau à la montagne : mes petits conseils

Avant de partir en vacances au ski, on cherche à apprendre à protéger sa peau à la montagne et à composer le meilleur vanity beauté qui soit. Je profite de mes vacances en Haute Savoie pour vous concocter un post spécial, histoire d’apprendre à protéger sa peau à la montagne et de vous aider si un séjour au ski se profile à l’horizon.

capucine piot montagne

Ce qu’il faut savoir pour protéger sa peau à la montagne

Deux points essentiels à retenir avant de préparer votre vanity beauté spécial ski :

  • les rayons UV
    Lorsque vous êtes en altitude, vous vous trouvez en présence de rayons UV moins filtrés que dans la vallée. De plus, la réflexion des rayons UV est beaucoup plus forte.
  • le froid 
    Je ne vous fais pas de dessin, théoriquement il fait froid à la montagne en hiver. Et votre peau peut en pâtir si elle n’est pas chouchoutée comme il se doit.

A lire :
Peau sèche en hiver : comment la soigner ?

Protéger sa peau à la montagne contre les rayons ultraviolets

Petit rappel des règles élémentaires de bonne conduite vis-à-vis du soleil.
Car oui, le soleil est bon pour la peau et pour le moral… Mais trop s’exposer et / ou s’exposer dans de mauvaises conditions peut s’avérer être très mauvais pour la peau et la santé. On retient donc ceci :

  • Systématiquement, avant de partir en balade ou en session ski, on se badigeonne de crème solaire.
  • On emporte la crème solaire avec soi et on renouvelle impérativement sa protection solaire toutes les demies heures ou toutes les heures. On se munie d’un indice SPF élevé.
  • On protège aussi les lèvres.
  • On porte des lunettes de soleil adaptées à la montagne.
  • Le port d’un écran total ne vous dispense pas de ré-appliquer votre crème aussi souvent que possible.
  • Ce n’est pas parce que vous ne ressentez pas de sensation de chaleur comme à la plage que vous ne risquez rien en exposant votre peau au soleil sans protection.

Quelle crème solaire choisir ?
Personnellement, je ne cherche pas nécessairement à acheter une crème solaire « spécial ski ». Je trouve que c’est un argument marketing utilisé par certaines marques… En revanche, je veille à ce que ma protection solaire contienne un SPF élevé. Je cherche également une texture agréable et confortable, qui me donne envie d’en ré-appliquer aussi souvent que possible sans avoir les mains collantes. En complément, j’opte aussi pour un stick d’écran total que je privilégie sur des zones à risque comme les lobes des oreilles et le nez.

Les références de protections solaires que je recommande : 
Réflexe Solaire Avène 50+
Stick Lèvres Sensibles Anthelios La Roche-Posay 50+
Stick Zones Sensibles Avène SPF 50+
Stick à lèvres Bioderma SPF 50+
Crème Solaire Dry Touch Biotherm 
Sun Lotion SPF 50 Eucerin 
(La liste est non exhaustive)

capucine piot montagne

Protéger sa peau à la montagne contre le froid

En hiver, compte tenu du froid, la peau produit moins de sébum. Résultat ? Même les peaux mixtes à grasses ont aussi besoin de traiter ce problème, sous peine d’être sujettes à l’apparition de zones de sécheresses voire même de crevasses si la peau est trop sèche. Et je ne parle pas des peaux sèches le reste de l’année, qui souffrent beaucoup des baisses de températures hivernales.

Voici ce que je recommande généralement : 
– Hydrater la peau avec un sérum hydratant bien concentré
– Sceller l’hydratation (= empêcher au maximum l’eau de s’évaporer) et nourrir la peau avec une texture plus épaisse et protectrice

Mon combo favori ? Un sérum hydratant – type Double Sérum Clarins ou Sérum SOS Désaltérant Caudalie – combiné à une cold cream comme la Cold Cream Weleda que j’adore depuis des années. Le soir, j’adore appliquer une huile nourrissante sur mon visage avant de me coucher.

A lire :
Cold Cream : qu’est-ce que c’est ?

Et pour le corps ? 
C’est une astuce que j’ai découverte à l’occasion d’un soin au Spa Clarins de l’Hôtel Molitor à Paris. Je trouve qu’elle est très appropriée pour une séance cocooning hyper hydratante et nourrissante après la douche, histoire de se remettre de sa session ski. Mélangez deux gouttes du sérum Bi-Serum Intensif Anti-Soif Clarins à votre crème pour le corps habituelle. Vous verrez la différence : adieu la peau de croco, hello la peau toute douuuuuuuce !

 

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

14 commentaires.
  1. Article très sympa. J’attends depuis longtemps un article pour la peau mixte en hiver-les soins peau mixte/grasse trop legers mais des crèmes grasse la font luire…
    Bonnes vacances!

  2. Moi qui viens d’écrire un article sur le pourquoi du comment j’aime aller au ski, tu viens de me donner envie.
    Ta tenue est trop cool et ça sort des vieux clichés que j’avais en tête.
    A croire que tout est là pour me convaincre de partir :)

  3. Oui tu as raison de rappeler les règles de base. La peau est un organe fragile que l’on négligé assez souvent à la mer comme à la montagne . Écran total, le terme a été supprimé, en revanche je me demande pourquoi les Américains ont des indices 70 ou 80 alors que l’Europe impose 50. Honnêtement je ne sais pas s’il y a plus de protection avec un indice 80 ( ? ), par contre l’indice standardisé à 50 me semble indispensable . Ayant la peau claire, j’ai eu pris des coups de soleil plus jeune même avec un haut indice, vingt ans après et bien tour de peau tous les ans car le mélanome reste une préoccupation, seul un dermatologue peut tout voir, y compris les lésions qu’un œil non averti peut allègrement laisser passer. Donc oui protection maximale .
    Et bonnes vacances ! ^^ bien sûr. Le cadre doit être magnifique .

    1. Un jour, en formation chez une marque de cosmétiques qui fait des crèmes solaires, on m’a expliqué que la différence entre l’indice 30 et l’indice 50 était infime. Et quand on sait qu’en plus, les tests sont faits sur une zone où une quantité X de crème est appliquée alors que nous dans notre quotidien on en met moins; alors….

  4. Bonjour,
    pourriez-vous m’indiquer la marque et le modèle de votre pantalon de ski, s’il vous plaît? Je le trouve vraiment très beau !
    Merci d’avance

  5. Hello Capucine, merci pour toutes ses infos. On ne pense pas assez à prendre soin de sa peau à la montagne.
    Ton pantalon est canon aussi ! Il vient d’où ?

    Profites bien de la neige ici il fait « beau » et c’est très bizarre !

  6. Tu rayonnes sur les photos! J’adore!
    Merci pour ces bons conseils – même si je ne suis pas montage et que je n’ai jamais fait de ski, le froid nous touche toutes. Top le conseil du Spa Clarins – je vais tester ça à l’occasion !

    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.