Thalasso Cabourg : mon week-end détente près de Paris

La Thalasso Cabourg est pile ce dont j’avais besoin ces dernières semaines. Je parle très rarement de ma vie personnelle ici, mais je traverse depuis quelques temps une période difficile. Si bien que j’éprouve le besoin de re-connecter avec mes propres sensations, de faire le vide, de partir loin de tout le monde et du travail… pour essayer de me ressourcer.
J’avais déjà amorcé le travail de « re-centrage » avec la Thalasso Royan pendant une semaine, en ressentant des effets sur le long-terme. J’ai profité d’une escapade de trois jours à la Thalasso Cabourg histoire de m’offrir une petite parenthèse de douceur. Je vous raconte tout…

A lire : cure minceur, pour quoi faire ?! 

thalasso cabourg

4 raisons de se rendre à la Thalasso Cabourg :

  • Je vis à Paris, alors c’est la thalassothérapie la plus accessible depuis chez moi pour un week-end de deux ou trois jours. On peut s’y rendre par le train (+ taxi ou navette) ou par l’autoroute si l’on est motorisé. Mais la thalassothérapie de Cabourg n’est pas réservé qu’aux Parisiens, of course !
  • La Normandie est la plus belle région de France, et c’est la Normande de coeur qui vous parle ! Il y a pas mal de balades et de centres historiques à visiter tout autour. Cabourg peut donc être un bon point de chute. En plus, pendant une cure, on peut facilement s’arranger pour faire les soins le matin pour libérer du temps de balade l’après-midi (par exemple) : c’est un compromis idéal pour ceux qui ont envie de tout faire à la fois – ou pour les couples qui ne sont pas forcément en phase sur l’idée de faire une thalasso pendant 1 semaine.
  • Le centre est tout neuf, il a ouvert en 2013. Du coup, les machines sont hyper innovantes (il y en a que je n’avais jamais vues ailleurs !) et tout est hyper nickel. Le lieu est parfaitement géré : la thalassothérapie est intégrée à l’hôtel où il est même normal de croiser plein de gens en peignoir. En terme de standing, les chambres sont d’un très bon niveau, ce qui permet de bien se détendre après les soins. Disons que le centre Thalazur de Cabourg propose une expérience hyper complémentaire entre l’hôtellerie et la thalasso. (J’insiste, mais parfois, ça n’est pas toujours le cas !)
  • Le centre Thalazur de Cabourg est le roi de la cure minceur. Même si je n’ai pas vraiment besoin de perdre du poids (!!), j’ai pu expérimenter certains soins dédiés à cette cure afin de pouvoir me faire une idée du type de prestation proposée et vous en parler.

thalasso cabourg thalasso cabourg thalasso cabourg

Le soin qui m’a transportée à la Thalasso Cabourg :

Vous commencez à me connaître, j’ai besoin de vivre des expériences humaines et hyper enrichissantes pour atteindre la sensation de plénitude. Et c’est grâce à Dominique que j’ai pu me laisser porter. En entrant dans la cabine, j’étais hyper angoissée, je venais de recevoir un message alarmant et j’étais presque prête à rentrer dans ma chambre pour enfouir ma tête dans l’oreiller. Dominique m’a finalement appelée et je me suis laissée faire.

Au programme : un massage sous fine pluie marine, l’un de mes préférés de la thalassothérapie en général. Vous êtes allongée, une petite pluie d’eau de mer tombe sur votre corps et vous vous laissez masser pendant 15-20 minute environ. D’habitude, le massage prodigué dans ce type de prestation ressemble plutôt à un californien. Là, cela s’apparentait à du shiatsu mélangé à des gestuelles très élaborées qui ont ce je-ne-sais-quoi en plus. C’est comme si en quelques passages sur des points « à problèmes », Dominique avait réussi à déconnecter mon esprit de mon corps. ENFIN, je parvenais à ne plus penser, ENFIN je pouvais m’endormir ! Et quand je suis sortie de là, mon stress était loin, très loin derrière moi.

thalasso cabourg

Trois choses à tester ABSOLUMENT à la thalasso Cabourg :

  • La cryothérapie : je rêvais d’essayer même si j’étais super stressée à l’idée d’entrer dans cette drôle de cabine qui allait me frigorifier (enfin ça, c’était mon angoisse !). Même si je n’ai tenu qu’une minute trente tellement j’avais froid, j’ai trouvé l’expérience intéressante. Et plusieurs séances le seront d’autant plus si vous êtes une grande sportive ou si souffrez de dépression, de burn-out de polyarthirte ou même de psoriasis. L’ostéopathe de la thalasso m’a relaté des expériences phénoménales en terme de récupération physique grâce à la cyrothérapie. D’un point de vue beauté, il paraît que cela aide à bosser sur l’apparence (plus lisse) de la peau en général.
    La cryothérapie est un soin à sec : on n’a pas le maillot mouillé en sortant de la cabine (on a la tête qui dépasse).

thalasso cabourg

  • Le Rituel 3 Joyaux : préparez-vous à planer (et à ronfler !) car ce soin dure 60 minutes. Il commence par un gommage super doux et délicatement parfumé à la rose, le tout sur tout le corps. Le truc intéressant à retenir : ça n’agresse pas les peaux sensibles, je n’ai pas eu de réaction épidermique suite à ce soin, youpi ! Ensuite, vous vous rincez. Puis, place au massage de tout le corps, et bonjour le sommeil ! La gestuelle est hyper enveloppante, très relaxante.
  • Enveloppement d’algues au fucus : il fait partie de la cure minceur, c’est une alternative à l’enveloppement d’algues plus traditionnel que je connaissais déjà en thalasso. Là, on cible uniquement les zones sur lesquelles on souhaite travailler (ventre, cuisses…), on nous enveloppe et on s’endort dans un matelas à eau. Normalement, le fucus est sensé faire transpirer. Avec mes 45 kilos toute mouillée, c’était un peu compliqué de me faire perdre quelque chose – j’ai sué dans les 2 dernières minutes ! – mais j’ai trouvé la méthode du wrap hyper intéressante. Accompagnée d’une alimentation équilibrée et d’une activité sportive, c’est certain que ça aide à retrouver une peau plus lisse.

Publi-rédactionnel

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 7 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

1 comemntaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.