J’ai détesté pour vous : le Bikini Body Challenge

Le Bikini Body Challenge vous dit forcément quelque chose si 1/ vous êtes adepte de sport 2/ vous traînez sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur Instagram. Programme de sport élaboré par Kayla Itsines, le Bikini Body Challenge est suivi par des milliers de femmes dans le monde. Un vrai succès. Et aussi un super business.

bikini body challenge kayla itsinesLe Bikini Body Challenge, c’est quoi ?

J’en ai entendu parler pour la première fois via une blogueuse qui souhaitait se remettre au sport. Moi qui déteste aller à la salle de sport – j’ai un abonnement, j’y suis allée 2 fois, ça fait 3 ans que je procrastine pour résilier le tout, aheum… – je me suis dit que c’était peut-être l’occasion de renouer avec l’exercice. Car le Bikini Body Challenge est un programme qui se pratique seule (ou avec des copines) à la maison et/ou autour de chez soi.

Le Bikini Body Challenge est donc un programme de remise en forme qui se présente sous forme de guide PDF à télécharger en ligne – moyennant paiement, of course. Sa fondatrice Kayla Itsines nous promet alors un corps aminci et musclé en 12 semaines top chrono, tout en y ajoutant une dimension diététique. Les exercices se répartissent entre cardio intensif et renforcement musculaire de 7 minutes, espacés de pauses d’une minute 30. Au fil des semaines, les exercices sont plus difficiles. Normal, vous êtes sensée être plus rodée au Bikini Body Challenge.

Mon test du Bikini Body Challenge

J’ai acheté ce programme il y a un an et-demi environ. Dans mes souvenirs, j’avais déboursé une soixantaine d’euros pour obtenir le Graal-Pdf en ligne. L’achat et le téléchargement se font rapidement et facilement… même si bon… avec 60€ et des brouettes, j’aurais pu faire plein d’autres choses plus enthousiasmantes. Dixit la nana qui paye la salle de sport pour que dalle depuis très longtemps. Aheum. J’ai aussi acheté un tapis de sport chez Décathlon, parce que la première séance sur le parquet était douloureuse. Bref, j’ai investi. J’étais motivée. Et puis. Flop.

La première séance a été une horreur sans nom. Je n’ai pas pu aller jusqu’au bout tant je crachais mes tripes. Clairement, ce tour de chauffe du Bikini Body Challenge n’est pas fait pour les filles EXTREMEMENT nulles en sport comme moi. J’ai persévéré dans les jours qui ont suivi, essayant d’adapter le truc à mon cas personnel – on voit déjà la dérive numéro 1, faire sa propre tambouille alors qu’on n’y connaît rien en sport… Du coup, pendant plusieurs semaines j’ai refait la même séance afin de parvenir à la réaliser en entier. Pour moi, c’était une façon de se remettre en forme avant de commencer le challenge sportif pour de bon.

La suite ? Une horreur absolue. Je n’y arrivais pas. Je ne tenais pas le rythme. Et honnêtement, je crois que je n’avais pas la volonté. Enfin, m’entretenir pourquoi pas. Mais m’astreindre à quelque chose d’aussi contraignant et douloureux, ça m’a invité à me poser des questions :

  • Qu’est-ce qui m’avait donné envie de me mettre au Bikini Body Challenge ? Une blogueuse, ok. Mais surtout les photos hyper encourageantes de Kayla Itsines, à base d’avant/après fou-fous et de corps (presque) bodybuildés.
  • Est-ce que moi aussi j’avais envie de ce corps-là ? Euh. Non.
  • Est-ce que j’avais besoin de perdre du poids ? Surtout pas, mon souci est surtout l’inverse : grossir, prendre de la masse musculaire…

Au final, j’avais surtout envie de « vomir » en voyant tous ces corps à moitié dénudés, fiers de s’exposer tout en muscles. Je me suis mise à complexer, à me dire que je n’étais pas bien gaulée. Que je devais ABSOLUMENT avoir ce corps-là pour être digne d’intérêt. En fait, ce Bikini Body Challenge m’est complètement monté au cerveau et m’a détraqué l’esprit. Je suis devenue obsédée. Et ça m’a aussi bien fait du mal physiquement… que mentalement.

J’ai fini par rencontrer un médecin qui m’a dit : « ah mais ces exercices-là, ça n’est PAS DU TOUT pour vous !!!!!!!! ». Et là, je me suis rendue compte que suivre ce genre de programme juste pour ressembler à des photos, c’était débile comme jamais. Qu’à aucun moment je m’étais interrogée sur les besoins de mon corps. Alors, j’ai abandonné le Bikini Body Challenge, pour mon plus grand plaisir. Il paraît que ce programme est surtout fait pour celles qui souhaitent avant tout maigrir, mais qu’il présente certains « déséquilibres » en ne musclant pas du tout le dos, entre autre. Loin de moi l’idée de le pointer du doigt en disant que c’est nul. Juste que moi, ça ne me convient pas.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 7 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

22 commentaires.
  1. Nous sommes des bipèdes ( de très, très longue date ^^ ), le tout premier sport à commencer c’est donc la marche !
    Après on agrémente mais la remise en forme
    c’est d’abord la marche . En forêt loin de la pollution urbaine et là j’avoue que ça me fait un peu ( carrément ) peur seule mais à 2 ou 3 c’est déjà mieux . Honnêtement tous ces programmes de fitness je n’adhère pas du tout , c’est standardisé, robotisé et sans finesse avec en plus, comme tu le soulignes, une dimension business détestable à mon sens .

  2. Étant plutôt sportive (mais n’ayant pas le même corps que bcp de ces instagrameuses) je te rejoins sur le fait que c’est dérangeant de voir toutes ces filles sur les réseaux sociaux à moitié à poil juste pour montrer qu’elles sont bien foutues ! Cela donne plus de complexes qu’autre chose car tout le monde n’a pas la même morphologie… J’ai longtemps eu envie d’être comme elles mais ayant plus de forme, ça ne marche pas pareil… du coup je continue le sport pour moi et pour mon bien être personnel car ça me fait du bien mais je n’espère plus devenir comme elles car je sais que ça n’est pas possible !
    Je sais qu’elles espèrent motiver les troupes à avoir un mode de vie plus « healthY » mais cela peut aussi avoir des effets néfastes et donner plus de complexes qu’autre chose…
    merci pour ton blog Capucine, qui traite toujours les sujets avec serieux sans trop se prendre la tête non plus ;)

    1. Je pense aussi que cela peut générer des complexes voire même des TOC chez certaines personnes plus « fragiles » :/
      Merci en tout cas Hélène !

  3. Alalala, le BBC! J’ai fais comme les copines, j’ai tentée, j’ai pris l’application, j’ai fais une séance et j’ai très sérieusement pensé à appler mon notaire pour faire mon testament!

    En fait, je suis d’accord, on te vend pas mal de rêves (de corps de rêves, de nanas de rêves…. alors qu’à ce moment précis, toi, t’es souvent sur ton canapé entrain de digérer une pizza et tu te sens mal) mais, elle est là l’arnaque: c’est du rêve.
    Sans rentrer dans le débat image personelle/réseaux sociaux/société (bien que, dès que tu like un photo de Kayla, ton flot Insta se transforme en déclaration de love pour filles filiformes), il y a le corp qu’on aimera avoir et le corps qu’on est prête à avoir, sacrifices inclus.
    Et moi, ben même si je trouvais la force en moi de finir un machin pareil, l’idée même qu’il faudrait m’y astreindre TOUTE MA VIE pour garder les résultats… Ben, merci mais non merci. Je veux bien faire des efforts mais je ne suis pas prête à ça et je préfère compter les heures de ma vie autour d’une bonne tablée entre amis, qu’à la salle me torturer. Sur ce, joyeuse pizza (si, si, c’est toujours l’heure de la pizza^^), débontonnons nos jeans et laissons Kayla à ses pompes!

  4. Alors ,j ai voulu tester une version gratuite à sa sortie et même en attendant ou alternant la salle de sport,je ne l ai pas aimé et trouvè dangereux. Il n y a aucun contrôle,correction des mouvements. Il est peu être fait pour ceux qui n ont aucun problème. Moi avec ma hernie cervicale il me faut un suivi.
    J ai commencé par une petite salle l orange bleue qui propose un suivi,et comme je suis aussi en objectif de perte de poids. Puis elle a fermé définitivement la semaine dernière.
    Après il y a un programme gratuit que je vais suivre à partir de lundi,ç est celui de @ChristopheRuelle qui est aussi sur la chaîne Mcs.Il cherchait des volontaires pour suivre ce programme avec une vidéo par semaine et un suivi diététique. Il faut juste accepter de faire une photo avant /après. Ça motive je trouve car il y a un groupe de soutien sur Facebook.
    Sinon je trouve que pour les salles,il vaut mieux choisir des salles où il y a un accompagnement comme keep cool qui je pense va être mal future salle.
    Mais je pense que le sport doit être une détente,un moment pour ce défouler et non une obligation,corvée. La Bloggeuse fitness @justinefitnes l explique bien et le rappelle souvent
    Et surtout il faut se sentir bien dans sa salle de sport

  5. Je traîne aussi pas mal sur Instagram et cela serai presque complexant! Mais Quand on est dans la vraie vie, vois t on autant de nanas si bien gaulées? À chaque coin de rue ? Eh bien…Non!!

  6. Bonjour Capucine,
    Peut être un contre exemple à tous ces commentaires, j’ai testé et approuvé le BGG si bien que j’ai enchainé avec le second. C’était il y a 2 ans au moment où je n’avais pas le temps de sortir de chez moi pour faire du sport alors que j’en avais cruellement besoin pour me vider la tête.
    J’avais déjà un niveau correct en sport donc même si les séances étaient très intenses j’arrivais à les finir et j’avais surtout un sentiment de fierté.
    J’ai commencé ce programme pas dans le but de maigrir mais surtout me dépenser et me tonifier. Ce qui a très bien marché car sur la balance j’ai pris 3 kg mais 3kg de masse musculaire !
    Je me sentais en forme et je me réveillais avec une pêche d’enfer et surtout j’ai gagné en endurance et en force (les pompes ne sont plus un supplice pour moi).
    Après 6 mois de programme j’ai décidé d’arrêter parce que l’été arrivait et que je pouvais faire de l’exercice en extérieur. Puis maintenant je suis dans une salle de sport ou je rencontre des gens et ou je fais des cours collectifs avec des professeurs et c’est bien plus fun que de bosser seule chez soi.
    Donc voilà pour moi ca été très bénéfique, je ne suivais pas ces nanas sur Instagram car c’est vrai ça commençait à tourner à l’obsession du coup j’ai fait mon train train avec ma seule motivation et volonté !

    Je conseille de commencer l’aventure si vous n’avez pas une minute à vous et un bon niveau de base en sport!

    Voilà mon avis
    Bises à toutes

    1. Hello Claire, merci beaucoup pour ton témoignage ! Je trouve intéressant d’avoir l’avis de quelqu’un qui s’est approprié le programme en faisant abstraction des images parfois déprimantes des réseaux sociaux :)

  7. J’ai aussi testé le BBG il y a 1 an 1/2. J’ai un métier très sédentaire, mais j’essaie d’avoir une activité sportive 2 fois par semaine (petit footing, cours de Body Pump, de Pilates, etc). Quand j’ai ajouté le BBG, j’ai trouvé que c’était plutôt efficace – j’ai senti notamment mes cuisses se raffermir, et j’ai perdu quelques centimètres (ce qui était un objectif). Ce n’est pas un programme magique, mais c’est du sport donc bon…au final ça ne peut qu’avoir un effet sur le corps (effet qui varie bien entendu d’un individu à un autre – par exemple en ce qui me concerne, les abdos sont toujours restés planqués sous la couche de gras!). Où j’en suis aujourd’hui? Bah j’ai arrêté. Parce que c’était bien mais quand même hyper contraignant. Que je devais me lever plus tôt 3 fois par semaine pour faire ma séance, et que quand je n’avais que 4 ou 5 heures de sommeil parce que j’étais rentrée tard du taf, je trouvais ça inhumain de me lever encore plus tôt pour faire des exercices. Je pense néanmoins tenter de nouveau l’expérience…en sachant que je pourrai pas toujours faire ma séance. Tant pis! Ah et je précisé que je n’ai pas suivi son programme alimentaire… Faut pas déconner non plus ;)

    1. Hello Poulet, merci beaucoup pour ton témoignage. Effectivement, tu fais bien de préciser que ça n’est pas un programme magique et qu’on a rien sans rien :)))

  8. Coucou Capucine, un petit conseil : essaye la gym suédoise, à Paris tu as des cours très souvent et variés et l’ambiance y est génial et en plus c’est pas trop cher :)

    J’ai commencé il y a trois ans et c’est vraiment un bon sport complet qui permet de renouer progressivement avec le sport et d’aimer ça ! :)

    Bonne continuation :)

  9. Merci pour cet article Capucine ! Je me demandais comment ces filles faisaient pour tenir ce rythme… Je n’ai pas la force de m’imposer ça. Je suis plutôt dans ton cas, je suis mince et j’aimerai surtout me muscler, mais je ne veux pas souffrir et que ça devienne une obsession.
    Bref, je crois que je vais me concentrer doucement sur mon fessier, complexe numéro 1 et je vais y aller à mon rythme…

    Bises!

  10. Hello Capucine, merci pour cet article très inspirant et rafraîchissant dans une période de l’année où le mot « DETOX » est partout aha! En tant que moyenne sportive, j’ai pas accroché à ces séances trop contraignantes… je préfère le sport « naturel » comme la marche ou le vélo. Je pratique aussi de la danse classique et du yoga, ce qui dessine une jolie silhouette car allonge les muscles tout en libérant l’esprit. D’ailleurs, si tu es intéressée pour commencer le yoga,de bonnes séances sont dispos sur http://www.elle.fr/Minceur/Yoga/Yoga-video, les vidéos sont vraiment pas mal, à faire quand tu as déjà une petite base :) j’en fais quand j’ai loupé mon cours, ou en bonus!

    1. Hello Alienor, c’est drôle car j’ai mis en favori ces fameuses vidéos de Yoga du Elle.fr il y a une semaine ! Merci :)

  11. Je pense qu’en matière de sport / remise en forme tu as bien raison, il faut toujours adapter à ses propres besoins.
    Ce n’est que mon avis personnel bien sur :)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.