Mes astuces pour lutter contre le jet lag

Des conseils jet lag sur Babillages ?! Chouette alors ! Ca change des posts 100% beauté et ça m’amuse de partager d’autres choses avec vous. Surtout que vous le savez, j’adore voyager (je vis et travaille pour voyager, à vrai dire !).
J’ai eu la chance de vivre plusieurs séjours à l’autre bout de la Terre, expérimentant parfois les joies de 9 heures de décalage horaire. Autant, lorsque j’avais 15 ans je vivais plutôt bien la chose. Autant à (presque) 30 ans, c’est une autre paire de manches… Figurez-vous qu’à chaque voyage lointain, je pense à vous en me disant : « fichu décalage !! Tu devrais faire un post bourré de conseils jet lag pour raconter aux lectrices de Babillages comment tu survis ! ». C’est désormais chose faite, bonne lecture !

conseils jet lag
Copyright – Sofia Sforza

Les meilleurs conseils jet lag que j’ai pu retenir

  • Accepter la difficulté de l’adaptation
    Voyager vers l’Est ou vers l’Ouest ? Cela change tout ! Généralement, je trouve le décalage beaucoup plus violent lorsque je me rends en Asie : j’ai l’impression d’être obligée de me lever en plein milieu de la nuit, c’est une horreur. Il paraît qu’il faut compter une journée / fuseau horaire de décalage en terme de rattrapage… Je vous laisse imaginer ma difficulté à surmonter un A/R express d’à peine 4 jours en Chine pour le travail il y a quelque temps… Avec le temps, j’ai fini par cesser d’angoisser à ce sujet : ça génère moins de stress, l’endormissement se fait plus facilement quand il est nécessaire et j’arrête de me focaliser sur ma montre.
  • Bien se reposer avant le long voyage
    Faire la fête la veille d’un vol long-courrier ? Préparer ma valise tard le soir avant de partir en voyage ? JA-MAIS DE LA VIE ! J’ai remarqué que j’abordais mieux le décalage horaire lorsque j’avais dormi suffisamment dans les jours précédent mon départ. Alors, je me mets en mode mamie et ça joue beaucoup.
  • Je la joue fine en réservant mes billets d’avion
    Dès que c’est possible d’acheter un billet d’avion qui me permet d’arriver le matin à destination, c’est banco. Cela m’obligera à être éveillée toute la journée de façon « normale », à me mettre dans le bain plus rapidement quitte à me coucher à 22h le soir. C’est ce que j’avais fait lors d’un voyage à New York le 31 décembre 2014 : j’avais passé une super journée à arpenter la ville… mais je n’ai pas pointé le bout de mon nez au réveillon car je m’étais lamentablement endormie à 22h en rentrant me changer…! Ceci dit, après j’étais hyper en forme pour le reste de la semaine.
  • Je ne bois (presque) que de l’eau dans l’avion
    Bon ok, j’adore le jus de tomate en altitude, comme 95% des gens je crois ! Blague à part, je m’efforce de ne pas siroter de coca. Et de toute façon je ne bois jamais (ou très peu) d’alcool. Les somnifères ? Jamais non plus, car je trouve que cela a le don de nous rendre patraque par la suite.
  • Je mets ma montre à l’heure d’arrivée en entrant dans l’avion
    Je trouvais cette astuce complètement bête lorsqu’on me l’a conseillée. Et pourtant, je pense que c’est la plus efficace de toutes. Cela nous « force » à manger aux horaires du pays de destination, psychologiquement cela joue beaucoup.
  • J’emporte de quoi me chouchouter
    Ca n’a aucun impact physiologique en soi, mais une partie de l’histoire se joue dans la tête ! Alors, pour me sentir bien malgré la fatigue j’emporte systématiquement un masque visage (ou plusieurs !) pour m’accorder une pause bien-être.
conseils jet lag avion
Crédit – Suhyeon Choi

D’autres astuces & conseils jet lag pour les intéressées

Pour parfaire votre culture du jet lag, j’ai compilé quelques liens intéressants à ce sujet. Certains sont purement informatifs, tandis que d’autres sont hyper pratiques :

 

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 7 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

6 commentaires.
  1. Merci pour cet article, qui tombe à pic ! Je pars en Indonésie au mois de Mai et c’est la première fois que je pars loin, avec un décalage horaire important. Le 3ème lien est très pratique. Je pense que je vais arrêter de stresser là-dessus pour être plus tranquille ^^

  2. Super article ! J’ai eu mon premier jet lag il y a quelques mois (baby globetrotter haha) et je t’avoue que j’ai bien galerer au retour !! Je vais suivre tes conseils :)

  3. Tiens, je n’avais pas vu cet article .. ! Tes vacances me font redécouvrir tes articles car je fouille sur Babillages à la recherche de nouveautés =P
    BREF. Pour le moment à 25 ans je gère toujours le décalage horaire sans problème quand j’arrive sur place. C’est souvent le retour à la maison qui est plus violent et où je met bien deux semaines à me réadapter… En général je prends mon mal en patience ^^Cela dit je n’ai jamais voyagé en Asie, ça joue peut être aussi !
    Merci pour les conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.