Comment j’ai appris la méditation

Apprendre la méditation vous intéresse ? Pourtant, vous ne savez pas comment vous lancer ? Inspirer, expirer… et lisez ce post : j’y livre quelles méthodes je me suis tournée pour apprendre la méditation ainsi que mon parcours. Bonne lecture !

apprendre la méditation
Crédit photo – Marion Michele

Mon parcours pour apprendre la méditation

En octobre 2014, je publiais ici un article relatant ma pratique de la méditation de pleine conscience. C’est ma psychologue de l’époque qui m’y avait initiée, me proposant alors des exercices de sophrologie très intéressants. Au départ, ce fut vraiment difficile : je ne parvenais pas à lâcher prise… c’est d’ailleurs pour ça qu’on m’a incité à persévérer ! Et puis, au fil des semaines, les exercices sont devenus plus faciles, un nouveau monde s’ouvrait à moi.

Depuis, j’ai expérimenté d’autres choses en matière de relaxation. Je vous invite à (re)découvrir ces instants de vie que j’ai relatés sur Babillages :

Mon parcours de méditation a été ponctué de hauts et de bas : j’ai connu des périodes « fastes » durant lesquelles je parvenais à prendre conscience de mon corps, de ses émotions et de l’environnement dans lequel j’évolue assez rapidement. D’autres, quant à elles, ont été beaucoup plus troubles et m’ont littéralement coupée de tout, me brouillant alors la vue. J’avais d’ailleurs évoqué certaines difficultés de l’année 2016 dans une revue de la gamme Clinique Smart, l’air de rien…

Aujourd’hui, je médite moins… mais mieux. J’essaie de m’y remettre petit à petit, de façon plus sérieuse en étant accompagnée de certaines petites fées dont je vous parlerai plus bas. Cette pratique m’a apporté plusieurs choses non négligeables :

  • Une meilleure connaissance de qui je suis. C’est simple, la méditation permet de se recentrer sur soi, de s’écouter, de s’interroger. Au fil du temps, je me suis aperçue que j’étais sans doute très douée pour aider mes proches, mais absolument pas pour prendre soin de moi. C’est en ce sens que la méditation a opéré.
  • Réussir à lâcher prise, enfin ! Ca, c’était mon plus gros problème. JAMAIS je ne parvenais à être détendue, pour de vrai. Un massage dans un institut ? Rien à faire, je restais systématiquement crispée malgré les doigts de fée de l’esthéticienne. Une sieste alors que j’en aurais bien besoin ? Hors de question, mon cerveau étant trop occupé à mouliner, il m’empêchait de m’accorder 20 petites minutes de pause. A la longue, c’était devenu un enfer : je subissais mes émotions, je vivais à côté des mes pompes. Avec la méditation, ça n’est pas encore parfait mais c’est déjà beaucoup mieux.
  • Apprendre à relativiser. Je ne suis pas encore experte en la matière et il m’arrive encore de ruminer un truc pendant des heures… mais méditer permet justement de chasser certaines énergies négatives et d’apprendre à faire le tri. Ce truc nul qui me tracasse ? En fait, il n’est peut-être pas si nécessaire que ça après tout…

apprendre la méditation

Apprendre la méditation avec un bouquin

Depuis mon premier article sur la méditation, j’ai reçu énormément de messages et e-mails me demandant les coordonnées de ma psy de l’époque. Je n’y ai jamais donné suite, même si je ne la consultais plus. Parce que cet article n’avait pas été rédigé dans le but de faire la promotion d’un thérapeute. Mais aussi parce que j’étais mal à l’aise à l’idée qu’on aille voir « la psy de Babillages », vous voyez ? Quoi qu’il en soit, aujourd’hui je n’ai toujours pas changé d’avis à ce sujet, n’insistez pas…

Depuis, je vole de toute façon de mes propres ailes. Et c’est avec plaisir que je vous partage les pistes explorées – elles sont grand public, pas de souci ! Le bouquin que j’ai le plus apprécié en la matière est Méditer, jour après jour – Christophe André

Ce livre sorti en 2011 est un best-seller, vous le connaissez sans doute déjà. Il est accompagné d’un CD de méditation. Le tout est particulièrement bien conçu et très abordable même pour ceux qui n’ont jamais médité de leur vie. Ce bouquin ne se lit pas nécessairement d’une traite : on le pose dans un coin, on y revient plus tard… ou on écoute juste les séances de méditation lues par l’auteur. Au final, il est très simple de se l’approprier.

Apprendre la méditation avec des applications mobile

Il en existe évidemment beaucoup. Certaines m’ont déçue, d’autres m’ont au contraire enchantée. Je me contenterai de partager ces dernières :

  • Petit Bambou : probablement mon appli préférée de méditation bien que je l’utilise très rarement. Elle est en Français, ce qui est un très bon point : j’ai beau parler correctement anglais, l’objectif est de me détendre pas de perfectionner ma maîtrise des langues en me concentrant à mort sur ce que raconte la voix de l’appli…!
    L’appli propose un catalogue de 8 sessions de 10 minutes pour une découverte gratuite. Mais aussi d’autres modules plus poussés via un abonnement. Il y a également des petits plus comme « la crise de calme », une session de relaxation de moins de 3 minutes pour évacuer immédiatement la grosse pression qui vous pèse.
    Le prix : 6 mois = 7€/ mois
  • Headspace : super bien conçue mais pour les anglophones. Moi, ça me fatigue d’avance, j’ai abandonné au bout du 3° exercice.
  • Méditer – Psychologies Coaching : une appli développée par le magazine psychologies. Elle explique hyper bien ce qu’est la méditation, à quoi elle sert, etc… J’apprécie tout particulièrement les séances de méditation guidées par la voix de Christophe André. Cela dure juste 3 minutes, mais vous disposez aussi d’un bonus de 10 minutes pour davantage de détente.
  • Mind – by My Little Paris : je suis en train de la tester actuellement. L’appli est vachement bien fichue et très visuelle, il n’y a rien à redire. Dix séances de dix minutes chacune gratuites en guise de découverte. Ensuite, on vous propose de débloquer le reste des séances grâce à un abonnement de 6,99€/mois. Un programme d’approfondissement de 10 séances de 12 à 15 minutes moyennant débloquage de la première session, chose que je n’ai pas encore faite.
  • Sophrologie by Petit Bambou : si la méditation en elle-même ne vous tente pas, vous pouvez aller sur une approche un peu plus thérapeutique de la chose en tentant la sophrologie.

Les autres applis si ça vous intéresse : Méditation (je n’aime pas la voix) / Détente (appli pas claire du tout, ça ne donne pas envie de poursuivre) / Zenifie (pas intuitive du tout, j’ai laissé tomber).

apprendre la méditation

Apprendre la méditation sur Youtube

Dans mon cas, au départ… j’étais accompagnée d’une pro qui me faisait faire l’exercice de méditation. Après, je me suis débrouillée seule en cherchant des pistes audio directement sur Youtube. Je vous partage celles que j’utilise régulièrement depuis plus ou moins longtemps.


L’une des leçons de Christophe André pour suivre sa respiration. Il s’agit d’un extrait du livre Méditer, jour après jour.


Une méditation guidée pour se détachée des pensées, toujours par Christophe André.


Peut-être une très bonne approche pour vos premières séances de méditation.


Un travail sur la pleine conscience du corps.


Une très bonne séance pour favoriser l’endormissement.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

10 commentaires.
  1. Hello Capucine,
    Pour les gens qui pensent trop, il existe un super bouquin : « Je pense trop » ;-D tout simplement ! De Christel Petitcolin, je te le recommande. Elle y parle de méditation, of course mais pas que.

  2. Merci Capucine pour ce post très éclairant et ces références qui me donne envie de sauter le pas de la méditation! J’ai fait de la sophrologie pour la préparation des concours aux grandes écoles, ce qui m’a énormément aidé! Depuis je reste convaincue que la méditation, la sophrologie et le yoga (je les mets un peu dans le même sac même s’ils sont différents) sont des outils très bénéfiques et des « plus » santé! En effet, c’est fou comme le stress peux littéralement bouffer notre capital santé et notre mental… Belle journée à toi et à Camille :)

  3. J’ai découvert la méditation à mes cours de Fitness il y a un an. J’ai tout de suite accroché. Depuis je ne suis plus inscrite à ces cours de Fitness, mais je continue à méditer notamment grâce à You Tube !
    Mon corps et mon esprit me remercie car je suis beaucoup plus détendue, et sereine. Je ne stress plus pour tout et n’importe quoi. Vive la méditation !

  4. Hello Capucine,
    Merci beaucoup pour cet article, c’est sure intéressant, et ça donne vraiment envie de s’y mettre, … les résolutions peuvent commencer en cours d’année non ? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.