Tatouage des sourcils : le pour & le contre

Depuis plusieurs années, c’est la folie autour des sourcils ! Nous sommes toutes en quête des sourcils parfaits, bien dessinés, bien arqués… Crayons, pommades, fards… des tonnes d’options s’offrent à nous pour les retravailler.Beaucoup de femmes optent pour la dermopigmentation (autrement dit le tatouage des sourcils), on s’est dit qu’il était intéressant de faire un point à ce sujet sur Babillages.

dermopigmentation sourcilsQu’est-ce que la dermopigmentation des sourcils ?

La dermopigmentation est un procédé de pigmentation du derme pour donner l’impression de sourcils plus fournis. Pour faire simple, c’est un tatouage semi-permanent.
Cette intervention peut se réaliser dans des instituts de beauté spécialisés à l’aide d’un dermographe et de pigments naturels. Ces pigments sont implantés sous la peau, dans le derme, à environ 1,5/2mm de profondeur. Cette technique permet de redessiner sa forme de sourcil mais aussi de créer l’illusion de sourcils plus fournis via un effet 3D. L’objectif est surtout d’avoir des sourcils « on fleek » à tout moment et ne plus perdre de temps à les maquiller au quotidien.

Pourquoi opter pour la dermopigmentation ?

Quelques raisons qui poussent à opter pour cette solution :

• Malheureusement, tout le monde n’a pas la chance d’avoir des sourcils bien fournis. Certains ont des sourcils très clairs, clairsemés voire même (presque) totalement absents.  D’autres les ont trop épilés pendant leur jeunesse et attendent que ça repousse… Cette technique les aide ainsi à redessiner, agrandir et intensifier leur regard.

• Notre visage n’étant pas symétrique, les sourcils ne le sont pas non plus. Certains peuvent être même vraiment très asymétriques, c’est pourquoi retravailler leur forme peut aider à rendre le visage plus harmonieux.

• Enfin cela peut servir à cacher une cicatrice qui a laissé un trou à combler dans votre ligne de sourcils.

sourcils1Deux techniques de dermopigmentation possibles…

La technique du remplissage :
C’est certainement la plus connue et la plus répandue. Comme son nom l’indique, elle consiste à remplir le dessin préalablement défini, tel un coloriage. Le résultat est similaire à celui obtenu avec un crayon ou une pommade.

La technique poil par poil : 
Autre option, un peu plus naturelle cette fois-ci, celle du poil par poil. Cette technique permet de créer l’illusion de faux poils.

A lire : 
Maquillage sourcils : mon mode d’emploi

A savoir avant de se lancer dans la dermopigmentation

• La dermopigmentation peut durer environ un an voire plus, le temps que tous les pigments s’estompent. Si vous souhaitez garder vos sourcils on fleek, une retouche tous les 6 mois environ sera à envisager.

• Choisissez votre dessin en fonction de votre morphologie ainsi que de la forme de votre visage afin que le résultat soit le plus harmonieux possible. Il ne faut surtout pas opter pour une forme parce que vous l’aimez bien ou parce qu’elle est tendance ! Non, on respect la forme naturelle de ses sourcils.

• On fait attention à l’institut que l’on choisit. Avant de vous lancer, demandez un tracé au crayon pour imaginer le résultat. Cela serait dommage de le regretter… La pratique du tatouage est très encadrée : tout le monde ne peut pas s’improviser expert ès dermopigmentation. L’esthéticienne doit vous fournir une attestation si vous la lui demandez, conformément à l’article R 1311-3 du Code de la santé Publique.

• Il faut s’attendre à quelques picotement… Certes, ce n’est pas aussi douloureux qu’un  vrai tatouage. Mais, à partir du moment où ce maquillage est réalisé à l’aide d’une aiguille, vous vous voutez bien que ce n’est pas totalement indolore. Tout dépend également de votre réaction à la douleur.

• La dermopigmentation n’est pas sans risques… Il est toujours possible que le tatouage s’infecte ou de faire une allergie aux pigments. Prêtez un grande attention à l’hygiène dans l’institut où vous allez. Le matériel doit être stérile, l’aiguille doit être à usage unique et surtout l’esthéticienne doit porter des gants pour limiter le risque d’infection !

• Les risques peuvent être également que la forme ou la couleur ne vous conviennent pas. Les pigments ne réagissent pas tous de la même manière en fonction des couleurs de peau. Certes, ce n’est pas systématique mais il peut arriver que la couleur choisie ne soit pas celle obtenue sur votre visage… Sur une peau claire, la dermopigmentation peut virer au roux. Sur une peau foncée, cela peut parfois virer au gris.

• Côté santé, demandez conseil à votre médecin au préalable. Certaines contre-indications existent en matière de maquillage semi-permanent. L’injection de pigments n’est pas anodine, elle peut entraîner des réactions allergiques pouvant aller jusqu’à l’oedème.

• Enfin, il faut compter entre 200€ et 400€ pour une dermopigmentation. Ce tarif comprend la structuration de votre ligne sourcilière, la pigmentation ainsi qu’une retouche. Ensuite, vous aurez généralement le choix entre des retouches trimestrielles et annuelles. Là, il faudra compter entre une trentaine et une centaine d’euros.

 

Camille

Je suis étudiante en dernière année à l'ISEG et j'ai rejoint Babillages pour partager ma passion des cosmétiques. Enjoy !

8 commentaires.
  1. J’hésite beaucoup à me lancer. Ce n’est pas l’envie qui me manque, mais j’ai la crainte du vieillissement de la dermopigmentation. J’ai souvent vu ce tatouage viré au rouge au bout d’un ou deux ans. Du coup ces personnes sont obligés de se maquiller par dessus le tatoo qui ne vieillit pas correctement. Il paraît que c’est une histoire d’encre.
    C’est sur qu’il faut bien choisir son institut mais là plupart utilisent la même encre. Donc je me tâte mais il est vrai que c’est vraiment intéressant et joli :-)

    1. Effectivement, il faut bien réfléchir avant de se lancer… J’ai également les mêmes craintes que toi à ce sujet. Je n’ai pas envie de me retrouver avec un tatouage délavé sur le visage. Pour le moment, je préfère prendre mon mal en patience et continuer de les maquiller chaque jour.

  2. J’ai testé l’année derniere en Juin la technique du poil à poil j’en suis vraiment ravie parce que finalement j’entretenais bien mes sourcils, mais suite à une epilation à la pince abusive à l’adolescence j’avais des trous sur l’arrête ou la queue du sourcil irréguliere. Ca m’a permis d’economiser du temps le matin pour le dessin de mes sourcils et pour le make up du soir le week end je n’avasi qu’ a  » colorier  » finalement le plus gros travail du tracé etait deja fait .

    La j’ retourne mais pour un effet « poudré  » moins placard que le remplissage total du sourcil , j’ai mis du temps a trouver le salon ou je voulais le faire, pour info je trouve que les 300/350 € qu’ils m’ont couté furent un bon investissement , le remplissage est aux alentours des 160€ un an après .

  3. Je travaille pour une marque très connue spécialisée dans la beauté du regard et quand j’ai sauté le pas il y a quelques années ça m’a changé la vie même si il y a eu des rattrapages à faire (couleur qui vire)…
    En tout cas les filles faites attention la méthode électrique qui est « vendue » comme du semi-permanent… c’est inséré plus profondément dans la peau donc permanent !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.