Ma thalasso à Ouistreham avec une lectrice

Une thalasso à Ouistreham ? C’est le petit plaisir que nous a offert Thalazur (merci !) à une lectrice et moi. En janvier, nous sommes donc parties toutes les deux en vadrouille, direction la Normandie que j’aime tant. Cette thalasso à Ouistreham n’était pas une découverte pour moi : elle avait été ma toute toute toute première expérience en la matière il y a cinq ans.

thalasso à ouistreham

Les points hyper positifs d’une thalasso à Ouistreham

  • Les pieds dans l’eau
    La vue sur la mer & la plage fait VRAIMENT beaucoup de bien au moral. Cela invite à la décompression… Un bon bouquin, quelques soins et nous voilà dé-ten-dues.
  • Pour les Parisien(ne)s, c’est hyper accessible 
    Moi qui vis à Paris, je trouve hyper appréciable de pouvoir m’échapper de la capitale souvent étouffante pour prendre une bouffée d’air frais dans le Calvados. En un week-end ou trois jours, on peut tout à fait envisager se reposer. Seul(e) ou en duo, d’ailleurs !
  • Une thalasso à taille humaine 
    Autant la thalasso Cabourg est assez grande, autant celle-ci a une capacité d’accueil plus restreinte. Résultat : vous avez le choix en fonction de vos envies, à quelques kilomètres d’écart à peine !

thalasso à ouistrehamthalasso à ouistrehamthalasso à ouistrehamthalasso à ouistrehamthalasso à ouistrehamL’expérience thalasso à Ouistreham de ma lectrice

En décembre dernier, j’organisais un concours sous le post récapitulant mon expérience de thalasso luxe à Bandol. C’est Minima qui a été choisie et qui est partie avec moi pendant trois jours. C’était une grande première pour elle, elle ne connaissait absolument pas le monde de la thalasso. Voici son récit :

  • Le premier jour 

J’ai commencé par un gommage sous fine pluie : sous une très fine pluie, à température parfaite, j’ai été gommée des chevilles à la tête avec une huile bio. La sensation sur le moment est relaxante, enivrante, et la peau est d’une douceur inégalable. Pour celles qui, comme moi, ne sont pas d’un naturel tactile, c’est idéal comme premier soin pour apprendre à apprécier le contact.

Direction l’Espace Bains de la Thalazur désormais où j’enchaîne avec un bain hydro parfums d’ailleurs. Je m’installe dans la baignoire, où on voit quelques pétales. C’est chaud. Ca relaxe. Ca masse. Les jets sont très bien placés, rien à a voir avec les jets habituellement « bourrins » des baignoires balnéothérapie ! Je me laisse transporter.

Je clos la première journée avec un massage détente. Qui porte extrêmement bien son nom. Dans l’ambiance tamisée de la Salle Deauville et entre des mains expertes, il n’a fallu que quelques minutes pour que je m’endorme. Au réveil, j’avais l’impression d’être sur un nuage. 

  • Le deuxième jour

C’est un poil effrayée que je me rends à l’espace Algothérapie pour un enveloppement d’algues. J’ai peur des algues. En mer, je crie dès que la moindre algue s’approche de mon mollet. Mais là, je suis enveloppée d’une crème à base d’algues micronisées, puis d’une couverture chauffante. Rien à voir avec les algues en mer, donc. Au contraire, c’est chaud, c’est agréable, c’est parfumé. Et pendant ce temps, ma peau profite des bienfaits de la me.

Encore dans mon cocon de chaleur, je me rends à mon prochain soin, la douche à jet. Et bien, ça réveille. C’est quoi, une douche à jet ? C’est un gros jet d’eau, manié par une hydrothérapeute Thalazur à quelques mètres de soi. On s’accroche à un support mural si besoin ! Ce soin activerait extrêmement bien la circulation sanguine. Comme je n’ai pas de problèmes de jambes lourdes, je ne saurais pas en dire plus, mais j’en suis sortie… énergisée !
Enfin, c’est l’heure du massage sous fine pluie. Comme pour le gommage, la température est parfaite, les gestes doux et agréables. 

  • Le troisième jour :

C’est déjà le dernier jour. Le temps passe vite dans ce cocon de douceur ! Premier soin, l’Hydrojet. 17 minutes de bonheur. Allongée sur un matelas d’eau chaude, je sens deux jets me masser le corps à travers le matelas, de la nuque jusqu’aux pieds. La pression ressentie change parfois, mais la sensation est toujours la même : c’est GENIAL.

Direction ensuite la douche sous-marine. Je rejoins l’hydrothérapeute dans la piscine pour un hydromassage vigoureux SOUS L’EAU. Le jet a des effets drainants et décontracturants que je ressens tout de suite ! Impressionnant.

Enfin, je clos ces journées de soin avec un modelage du visage. Mon visage et mon décolleté sont effleurés délicatement pendant 20 minutes. Et je manque de m’endormir (décidément). C’est la conclusion idéale pour ces trois jours de soin. J’en suis ressortie détendue, éclatante et reboostée pour la reprise de janvier !

  • Un petit mot pour la fin ?!

Encore merci Babillages et Thalazur ! Et à celles et ceux qui séjourneraient à la Thalasso de Ouistreham, je ne saurais que conseiller le délicieux risotto aux Saint-Jacques et le pain perdu en dessert !!

thalasso à ouistrehamthalasso à ouistrehamthalasso à ouistrehamthalasso à ouistrehamthalasso à ouistreham

thalasso à ouistreham

Mes petits conseils pour une thalasso à Ouistreham

De la marque Payot fraîchement référencée dans certains centres Thalazur, au yoga du ventre en passant par un modelage complètement incroyable… j’ai choisi de raconter la suite de mon aventure de thalasso à Ouistreham directement sur le blog de Thalazur. Je vous invite à découvrir mon article dédié afin d’en savoir plus. Bonne lecture !

Publi-rédactionnel

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 7 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

2 commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.