Choisir son peigne à cheveux, pas si facile que ça

Le peigne cheveux est un accessoire de la vie de tous les jours. On a tellement l’habitude de le voir qu’il nous semble anodin… Et pourtant, bien le choisir est important. C’est quelque chose dont je n’étais pas consciente pendant de nombreuses années. Et puis, un coiffeur m’a expliqué toutes les différences… et depuis, mon peigne cheveux est devenu un accessoire très précieux.

peigne cheveux longs

Mon peigne cheveux en plastique : bien ou inutile ?

C’est ce qu’on trouve le plus facilement en grande ou moyenne surface, mais aussi chez les grossistes. C’est la solution que j’ai privilégiée pendant des années et que je laisse davantage de côté aujourd’hui :

  • le plastique n’est pas une matière naturelle – je vous expliquerai en quoi ça m’importe ici, plus bas.
  • je comprends que des coiffeurs l’utilisent pour me couper les cheveux, mais je ne lui trouve aucun intérêt dans un usage quotidien à la maison.
  • je n’y ai recours que sur cheveux mouillés, jamais à d’autres moments.

A lire : 
Cheveux secs : comment les soigner ?

J’ai donc choisi un peigne cheveux en matière « naturelle »

Les avantages de cette matière : 

  • Cela respecte la fibre du cheveu. Du coup, ils sont moins fragilisés au fil des passages du peigne cheveux.
  • Aussi, j’ai constaté que j’avais moins de problèmes d’électricité statique : adieu les cheveux électriques !
  • C’est également un geste écologique en soi. Personnellement, ça n’est pas la raison numéro une pour laquelle j’ai succombé. Mais je sais que pour pas mal d’entre vous, cela a son importance.

Quelle matière naturelle choisir, principalement ? 

  • Le bois : plutôt pour les cheveux gras. Le peigne est réalisé à partir de cèdre, de bambou ou de frêne. Renseignez-vous sur l’origine du bois, qui n’est pas toujours précisée sur l’emballage…
  • La corne : plutôt pour les cheveux fins et / ou secs. La corne est récupérée sur les animaux après leur passage à l’abattoir.

A lire : 
Comment espacer les shampooings ?

Mon peigne cheveux en bois : j’en pense quoi ?

Globalement, je trouve qu’il démêle un peu moins bien qu’un peigne en corne. Disons qu’il faut s’attarder davantage sur la gestuelle, mais ça se gère très bien. Je n’ai pas de problème de cheveux gras, bien au contraire, mais il me correspond bien malgré tout. Avec le temps, je me demande si cet élément n’aide pas à mieux espacer les shampooings car les cheveux re-graissent moins vite…

J’en profite pour faire une petite digression : le peigne ne s’utilise pas sur le cuir chevelu. Très souvent, je constate que des femmes ont tendance à se peigner les cheveux dès la racine. C’est inutile : le peigne n’est pas là pour vous masser le cuir chevelu !! Utilisez-le uniquement sur les longueurs.

Quelles contre-indications pour chaque peigne cheveux ?

  • Qu’il soit en corne ou en bois, je vous recommande de ne surtout pas les mouiller. Cela risque de les casser…!
  • Le peigne en corne peut se garder toute une vie, à condition de le nettoyer avec un petit chiffon et de lui mettre un petit coup d’huile une fois par an.
Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.