Que vaut l’antipelliculaire Phytoclear L’Oréal Paris ?

Alors alors, que vaut l’antipelliculaire Phytoclear L’Oréal Paris que je vous ai présenté il y a quelques mois ?!

Dites donc, j’en ai mis du temps à publier mon article de retour d’expérience sur la gamme antipelliculaire Phytoclear. Il faut dire qu’entre temps, je suis devenue un cobaye hors-pair : je me suis fait une jolie petite « crise » de pellicules… Et cela a été l’occasion de tester tout cela comme il se doit.

Rappel sur la gamme antipelliculaire Phytoclear L’Oréal Paris

Je vous ai déjà présenté Phytoclear en long, en large et en travers en février dernier. Mais une piqûre de rappel est peut-être nécessaire ! Cette gamme se compose de plusieurs produits à utiliser dans cet ordre-ci :

  1. un gommage purifiant
  2. un shampooing – différent selon le type de cheveux
  3. une lotion à utiliser en cure

La gamme antipelliculaire Phytoclear est dédiée aux personnes qui ont des pellicules de façon récurrente ou ponctuelle comme ce fut le cas pour moi lorsque je l’ai utilisée.

phytoclear elseve l'oréal paris
Mon avis sur la gamme antipelliculaire Phytoclear L’Oréal Paris

Je trouvais sympa d’inviter l’une d’entre vous à essayer la gamme à mes côtés, et de recueillir ses premières impressions. C’est donc Meriem qui m’a rejoint pour quelques heures au 58, le salon de coiffure de ma meilleure amie – salon que vous avez l’habitude de voir ici ! Bien sûr, ces produits sont dédiés à un usage à la maison : pas besoin d’être avec une pro pour les utiliser. Mais pour un plus joli décor, j’ai préféré privilégier un salon de coiffure, j’espère que vous comprendrez…

De mon côté, j’ai donc utilisé Phytoclear pendant 4 semaines d’affilée. Et j’ai été sincèrement bluffée par le gommage qui a eu un effet immédiat sur mon cuir chevelu :

  • les pellicules se sont immédiatement fait la malle, bon point.
  • je n’ai ressenti aucune sensation de sensibilité ou de gène, au contraire c’était ultra méga frais.
  • cela m’a réconciliée avec le gommage du cuir chevelu que je pensais être totalement inutile. Force est de constater qu’au fil des utilisations (deux fois par semaine maximum), j’ai constaté un cuir chevelu assaini.

Le shampooing utilisé n’a jamais été trop lourd pour ma chevelure : j’ai apprécié que l’on puisse choisir son shampooing en fonction de son besoin. Je n’ai pas constaté de cheveux qui re-graissent plus vite, bon point ! Aujourd’hui, je n’ai plus du tout de pellicules cheveux, si bien que j’ai arrêté l’utilisation de Phytoclear. J’ai néanmoins racheté une routine de produits à avoir sous la main au cas où une nouvelle crise surviendrait après l’été – ça m’arrive souvent à cette période !

Opération sponsorisée

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 7 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

4 commentaires.
  1. J’utilise le gommage et j’aperçois vraiment vu une nette amélioration ! J’ai toujours eu des problèmes de pellicules et ça fait des années que j’essaie de m’en débarrasser en vain… Le gommage est finalement la solution, j’ai moins de pellicules et je me gratte beaucoup moins aussi.

    Par contre, je ne sais pas comment je me démerde, mais j’ai toujours des restes de gommage après le shampoing et le séchage de mes cheveux.. Pourtant je rince en insistant bien…

    1. Un petit conseil, travaille-le « raie par raie » en n’en mettant pas trop : ça aide à mieux répartir le produit et à bien le rincer :)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.