Démaquillant Urban Decay : que vaut l’huile en stick ?

L’arrivée d’un petit nouveau ne vous a sûrement pas échappé : voici le démaquillant Urban Decay.

Hein ?! Quoi ?! Un démaquillant Urban Decay ?! Je vous l’annonçais en mars dernier, la marque de maquillage lance une gamme de soins du visage. Parmi ces produits, plusieurs démaquillants, dont un démaquillant Urban Decay… en stick ! Et c’est sur celui-ci que j’ai jeté mon dévolu. Verdict ?

démaquillant urban decay
Présentation du démaquillant Urban Decay, version stick

Le Meltdown Makeup Remover Urban Decay est en réalité une huile démaquillante en stick. Son poids de 45 grammes en fait un produit particulièrement pratique à glisser dans une valise cabine ou un sac de voyage pour un long week-end de vacances.

Le produit a une texture baume qui se transforme en huile au contact de la peau. Et ce n’est pas tout, une fois qu’il entre au contact de l’eau il devient alors une mousse toute fine. Vous l’aurez compris, ce stick s’applique sur peau sèche et maquillée. On masse ensuite pour faire apparaître l’huile. Et on humidifie légèrement pour faire mousser. Enfin, il ne vous reste plus qu’à rincer votre visage.

Mon test du démaquillant Urban Decay

Pour que le test soit poussé à l’extrême, je me suis amusée dans un premier temps à poser tout un tas de trucs vraiment bien embêtants à démaquiller sur le dos de ma main :

J’ai laissé poser le tout pendant une heure sur ma main, histoire que les pigments s’imprègnent bien. Et le démaquillant Urban Decay est ensuite entré en action. Verdict ? Dinguissime (oui, je fais des néologismes, pour la peine !). Tout est parti en un temps record, sans frotter comme une dératée.

Ensuite, j’ai profité de quelques voyages de presse pour l’emporter avec moi, et le voir en action sur mon visage. Systématiquement, le constat a été sans appel : oui, le maquillage part hyper bien, il n’y a rien à redire là-dessus. MAIS (car oui, il y a tout de même un bémol ) : qu’est-ce que ça fait mal aux yeux ! Pour le dernier voyage, j’ai prévu en plus un démaquillant bi-phasé pour les yeux et c’est passé tout seul….

Alors, le démaquillant Urban Decay : yeah ou no way ?!

Carrément yeah pour celles qui, comme moi, partent souvent en déplacement et souhaitent avoir un produit pratique à disposition. Petit no way pour les femmes aux yeux sensibles comme moi. A moins de vous équiper d’un démaquillant yeux dédié, ce qui est entièrement possible – il en existe de super en format voyage.

JE L'ACHETE !

Disclaimer – Cet article a été rédigé suite à l’envoi du produit par la marque, sans que cela n’altère la sincérité de son contenu. Je ne représente aucunement la marque et mes propos n’engagent que moi.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 7 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

12 commentaires.
  1. coucou Capucine,
    je pense que mes yeux n’aimeront pas non plus alors car je suis plutôt sensible à ce niveau, mais pour le reste de visage cela doit être pratique en voyage et rapide effetivement ;-)
    bisous

  2. Bonjour
    Moi aussi j’avais crié yeah à sa sortie, génial pour les voyages ! MAIS il brûle les yeux et m’a fait des plaques sur le visage donc pour moi c’est NO WAY ??Quelle déception

    1. Bonjour Kim, je n’ai malheureusement pas terminé le stick – que j’emporte uniquement en voyage. Désolée de ne pas pouvoir t’aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.