Mais où est donc passée la marque UNE Beauty ?

Depuis plus d’un an, les réseaux sociaux d’UNE Beauty ont cessé d’émettre, sans aucune explication. Mais que s’est-il passé ?

UNE Beauty était probablement l’une des marques les plus étonnantes du marché du maquillage. Et pourtant, elle ne semble pas avoir survécu à la conjoncture. Et si on enquêtait pour comprendre le pourquoi du comment ?

maquillage une beauty
Rappel des épisodes précédents : qu’est-ce qu’UNE Beauty ?

Cette marque de maquillage a été lancée en grande pompe en 2009. Petite soeur de Bourjois, elle a été imaginée par des femmes, pour des femmes. Et elle revendiquait s’affranchir des codes du moment : pas besoin du maquillage pour s’affirmer, non, le maquillage est juste là pour me rendre « moi en mieux », pour me sublimer. Et ce n’est pas tout, les engagements étaient plutôt forts et novateurs pour l’époque :

  • Le respect de la planète avec des packagings éco responsables car rechargeables.
  • Le respect de la peau car la marque se targuait d’être conçue à base de près de 90% d’ingrédients naturels (ça variait selon les produits).

UNE Beauty était conçue pour les amoureuses du maquillage au naturel : c’est en tout cas ainsi qu’elle s’est présentée en 2009 à l’occasion du lancement de ses 19 premières références composées de 128 teintes.

Et dans les épisodes suivants, qu’est-il arrivé à UNE Beauty ?

La marque a été référencée dans des points de vente stratégiques car reflétant parfaitement la cible urbaine visée : Beauty Monop’, entre autres. Et en parallèle, UNE Beauty a souhaité ancrer ses valeurs dans tous les esprits avec une campagne que vous aviez peut-être remarquée : « Je suis UNE ». A l’époque (en 2010), UNE Beauty s’affichait en 4×3 dans des grandes villes comme Paris et Lille.

Et puis la machine a continué à s’emballer, multipliant les campagnes et recrutant plusieurs influenceuses comme ambassadrices. Ces girls next door ont un temps incarné les valeurs de la marque, tant sur le site d’UNE Beauty qu’à travers leurs propres blogs.

 

Bref, tout semblait aller comme sur des roulettes.

Le grain de sable dans la machine UNE Beauty

En 2015, Coty a racheté l’entité Bourjois (et tout ce qui la comporte) à Chanel. UNE Beauty aurait fait partie du lot mais quelques mois plus tard… silence radio. Du jour au lendemain, la marque a cessé d’émettre sur ses propres réseaux, et les références ont commencé à se raréfier chez Monoprix.

Aucun communiqué officiel n’est sorti, ne serait-ce pour informer les clientes sympas qui ont été fidèles à la marque pendant toutes ces années. Alors, dans le petit milieu de la beauté on se demande : où est passée UNE Beauty ?

(C’est le colonel Moutarde. Dans la bibliothèque, avec le chandelier.)
(Comment ça, rien à voir ?!)

Toutes les spéculations autour de l’avenir d’UNE Beauty

Reviendra t-elle sur le devant de la scène ? Le groupe Coty serait-il en train de préparer la renaissance d’UNE Beauty, tel un phénix ? Ou au contraire, le groupe souhaite t-il privilégier les marques d’ampleur internationale faisant partie de son porte-feuille ?

Voici ce que je vois dans ma boule de cristal (un peu crade, je dois l’avouer) : si UNE Beauty souhaite revenir sur le devant de la scène, ça risque d’être compliqué. Pour toutes les raisons qui suivent :

  • Business is business, baby! Si la marque ne satisfaisait pas ses propriétaires côté ventes, pourquoi la relancer en l’état ?

 

  • Le pari de la beauté naturelle était intéressant mais pas suffisamment creusé : la marque a trop surfé sur la dualité de l’expression « beauté naturelle » sans jamais être claire vis-à-vis de ses clientes. La beauté de la peau sans trop de maquillage. Ou beauté naturelle comme beauté bio ?…

 

  • Au-delà de ça, il y avait des produits supers comme de jolis flops chez UNE Beauty : problème d’uniformisation de la qualité des produits. Et quand on sait que c’était positionné assez élevé côté prix, ça rebute…

 

  • Qui s’éclate vraiment avec du nude 365 jours par an ?! J’ai beau être une adepte du nude, je n’ai surtout pas envie de m’enfermer dans une marque qui ne propose pas un tant soit peu de pigments pour les yeux ou pour les lèvres. Il y en avait, mais ça n’était pas suffisant pour les vraies passionnées de makeup.

Alors s’il faut aujourd’hui tirer définitivement un trait sur UNE Beauty, je vous avoue que ça va me faire quelque chose – il y a des produits que j’ai sincèrement adorés, les équipes de la marque étaient super. Mais si c’est pour revenir plus fort, pourquoi pas ? Affaire à suivre…

CLIQUEZ ICI POUR + DE NEWS BEAUTE

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

17 commentaires.
  1. Merci pour ton article, je me posais la même question !
    Du coup, je ne sais plus trop vers qui me tourner en ce moment.
    Je cherche un mascara avec une bonne tenue mais avec une composition plus naturelle que les autres marques que je trouve en ce moment dans mon monop. Des suggestions ?
    Merci d’avance

  2. bonne question, les produits étaient récemment liquidés dans ma pharmacie mais je ne me suis pas posée de question
    peut etre qu’un positionnement ne suffit pas pour faire tenir une marque et qu’il faut de la qualité derrière pour assurer le ré-achat, perso je n’ai jamais été emballé par ce que j’ai pu acheter chez eux

  3. Je me trompe ou en ce moment il y a une promo crème de jour Caudalie + un flacon de vernis Une dans une jolie boîte en métal cadeau en pharmacies et para-pharmacies ? … Affaire à suivre ????

  4. C’est vrai que cela faisait un moment que je ne la voyait plus aux galerie Lafayettes. Pareil, j’aimais quelques produits, dont le dissolvant et les vernis, mais pas toute la gamme.Peut être ressortiront ils quelques produit, une gamme plus étroite? a SUIVRE,

  5. Le coffret Caudalie est avec Kure Baazar et non Une. Je l’ai vu sans ma pharmacie. Je suis moi aussi très déçue de l’arrêt de la marque. Leur rouge à lèvres étaient supers et le top c’etait leurs mascaras. Je n’en ai pas trouvé de comparables dans le naturel…

  6. Pareil pour moi,le green pride etait mon mascara préféré…depuis je n’ai pas retrouvé le même rapport qualité prix…les blush,les vernis et les baumes à lèvre etait super aussi…dommage c’est une marque française bio de qualité et surtout accecible au niveau prix et trouvable facilement….

  7. moi j’ai commandé sur le site, le produit était dispo et bizarrement après m’avoir prélevé sur ma carte bancaire, le produit n’est plus dispo et je suis tjs dans l’attente du remboursement, cela fait 15 jours.
    Martine

  8. J’ai trouvé ce jour des produits UNE chez stockomani si toutefois vous en avez près de chez vous, il y a plusieurs références de mascaras, fards à paupières, crayons, vernis, rouges à lèvre et pour maximum 5€. C’est le moment de faire un ravitaillement ????

  9. Hello Capucine,
    J’ai trouvé de produit Une Beauty cet aprèm chez Stockomani…donc la marque est tombée bien bas !
    Enfin, mon portefeuille a aimé les prix dégriffés !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.