Lissage brésilien en été : fausse bonne idée ?

Le lissage brésilien en été, juste avant de partir en vacances : est-ce que cela sert vraiment à quelque chose ?

C’est un fait, je suis accro au lissage brésilien : il m’a aidé à dompter ma chevelure et ce fucking épis pourri en plein milieu de la bordure du front, pour pouvoir arborer une jolie frange. Plusieurs d’entre vous m’ont déjà demandé à quoi servait de faire un lissage brésilien avant les vacances d’été, sachant qu’il risquait de moins bien tenir. Alors hop, un petit post sur le lissage brésilien en été méritait bien sa place sur Babillages, n’est-ce pas ?!

beaux cheveux en hiver lissage brésilien en été
Le lissage brésilien en été : c’est bien ou pas ?

L’avantage du lissage, c’est qu’il va détendre la fibre capillaire pour la lisser une fois séchée au sèche-cheveux, ou laisser quelques ondulations naturelles au séchage à l’air libre. Personnellement, je l’adore aussi car il me permet de dompter tous mes petits frisottis en un temps record : ça m’évite de me coiffer.

L’avantage du lissage avant les vacances, c’est que clairement : il me permet de passer un été à la plage au calme, sans me soucier de ma chevelure impossible à coiffer et mousseuse à souhait. Bien sûr, si je pars dans un pays où le climat est très humide (Thaïlande, Indonésie…) : mes cheveux onduleront vachement – mais ça sera tout de même plus facile à maîtriser au quotidien.

Le désavantage ? Parce que oui, il en faut bien un. C’est qu’à force de vous baigner et de vous laver les cheveux (dans mon cas, je me lave les cheveux 1 fois / semaine à Paris VS tous les jours pendant les vacances à la plage) : le lissage tiendra moins longtemps. Et vous devrez probablement en refaire un peu de temps après le retour de vacances. Donc, ça coûte plus cher.

Comment préserver son lissage brésilien en été ?

Ce ne sont pas des recettes magiques, mais voici ce que j’essaie de faire au maximum pendant l’été au soleil :

  • Faire un chignon avant la baignade et ne pas me mouiller systématiquement les cheveux. Je ne me mouille les cheveux dans la mer ou la piscine que si je meurs de chaud. Sinon, ça ne me semble pas nécessaire.
  • Si je me mouille les cheveux, j’essaie de les rincer à l’eau claire juste après la baignade.
  • Laver les cheveux avec des shampooings sans sulfate. Nous avons déjà abordé le cas du shampooing sans sulfate sur Babillages, je pense que tout est dans les articles que je vous ai linké. Autant en temps normal, je ne respecte pas toujours cette règle. Autant pendant l’été, j’essaie de m’y tenir. En tout cas cette année, je joue le jeu à fond pour le shampooing !

Et voilà, vous savez tout ! Ah, et pour terminer, voici l’adresse du lieu où je fais mon lissage depuis toujours – vous êtes nombreuses à me poser la question. Il s’agit du salon Le 58, 58 rue des Tournelles à Paris.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 7 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

2 commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.