Laisser sécher les cheveux naturellement abîmerait plus les cheveux – Babillages – Le blog beauté des beauty addicts

Laisser sécher les cheveux naturellement abîmerait plus les cheveux

Laisser sécher les cheveux naturellement abîmerait-il moins les cheveux ? Peut-être pas…

Alors qu’on nous explique depuis des années que laisser sécher les cheveux naturellement serait meilleur pour notre tignasse… un expert de la coiffure vient contre-carrer tous nos plans. Mais alors, qui croire ? Ecoutez d’abord la théorie…

beaux cheveux en hiver lissage brésilien en été sécher les cheveux naturellement
Sécher les cheveux naturellement : le mythe

Depuis que j’écris sur Babillages (soit… dix ans ! Mamma mia, que le temps passe vite !!!), j’ai toujours entendu dire que la source de chaleur en général était mauvaise pour les cheveux. C’est la raison pour laquelle je vous avais notamment proposé tout un post pour protéger ses cheveux de la chaleur, ou encore comment procéder à un lissage des cheveux sans les abîmer.

Sécher les cheveux naturellement : la réalité

Tim Moore, responsable de l’innovation et des technologies pour la marque ghd a donné une interview au magazine Harper Bazaar UK afin d’exposer sa théorie. Selon les experts scientifiques de la marque, l’eau aurait tendance à « faire gonfler » les cuticules qui composent la fibre capillaire. Résultat ? En laissant sécher les cheveux naturellement à l’air libre, ils seraient davantage exposés à l’humidité… et donc susceptibles de s’abîmer. Et ce n’est pas tout, se balader les cheveux mouillés les exposerait davantage à la pollution.

Eviter de sécher les cheveux naturellement

Tim Moore explique donc que le sèche-cheveux ne serait donc pas une mauvaise alternative, à condition de l’utiliser dans les règles de l’art. A savoir :

  • Eponger les cheveux au préalable pour enlever au maximum l’humidité. 
    C’est ce que je vous explique non stop dans mes instagram stories : avec une serviette en microfibre qu’on laisse poser sur la tête, c’est parfait. Cela ne sert à rien de « frotter » les cheveux comme une forcenée à la serviette : vous risqueriez de booster l’apparition de frisottis non désirés.
  • Ne pas coller le sèche-cheveux à la chevelure. 
    Elémentaire, mon cher Watson ! Et pourtant, beaucoup de femmes font encore cette « erreur ».
  • Privilégier la basse température sur le sèche-cheveux. 
    Ou sur tout appareil capillaire chauffant en général, d’ailleurs. Ne laissez pas le sèche-cheveux travailler trop longtemps sur la même zone. Si vous sentez que le cuir chevelu chauffe : c’est très mauvais signe. Au contraire, privilégiez le mouvement en bougeant sans cesse le sèche-cheveux tout autour du crâne.
  • Utiliser un spray thermo-protecteur 
    Si vous souhaitez prendre des précautions supplémentaires, pourquoi pas !

CLIQUEZ ICI POUR + DE NEWS BEAUTE !

 

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

20 commentaires
  1. Sauf qu’il existe des serviettes qui sèchent les cheveux presque complètement ;) et à mon âge je peux dire que j’ai bien fait de laisser le sèche cheveux au placard depuis 15 ans . Malgré un traitement qui les dessèche et entraîne une chute, ils sont plutôt corrects grâce aux produits Christophe Robin par exemple et entre autres ( disons haut de gamme ou moyen de gamme en parapharmacie ), bref je ne crois pas beaucoup aux vertus du sèche-cheveux, par contre les sécher avec une serviette dédiée oui !

  2. Ma coiffeuse m’avait déjà dit qu’il valait mieux les sécher au sèche cheveux que se coucher les cheveux mouillés (Ca reste dans l’humidité)

  3. Oui en même temps le gars qui dit ça n’est pas vraiment un scientifique, c’est un mec qui vend des sèches cheveux .. Bon à méditer

    1. Une marque n’a pas le droit de faire des allégations scientifiques sans que celles-ci soient vérifiées et vérifiables. Là où je te rejoins, c’est qu’il s’agit de propos tenus lors d’une interview et non d’un « claim » affiché sur les publicités des produits.

    1. Après, c’est un expert d’une marque qui tient ce propos. Aucune idée de la réalité scientifique derrière tout ça :/

  4. Je suis tout à fait d’accord quand je les laisse sécher, mes cheveux ont tendance à être plus secs…même parfois à avoir l’effet paille !! Alors même par temps de grosse flemme, j’essaye de faire un effort !! ????

  5. Evidemment qu’il va dire qu’il faut sécher les cheveux et pourquoi pas même les lisser puisqu’il travaille pour GHD ! Il n’a aucune « preuve » pour sa théorie, ce n’est pas un docteur, c’est juste un argument marketing pour mieux vendre leurs produits à mon sens. Tu n’es pas d’accord ?

    1. Bonjour Rosalie, une marque n’a pas le droit de faire des allégations scientifiques sans que celles-ci soient vérifiées et vérifiables. Là où je te rejoins, c’est qu’il s’agit de propos tenus lors d’une interview et non d’un « claim » affiché sur les publicités des produits.

  6. Bonjour, merci pour cet article qui remet en question cet épineux problème du séchage de cheveux. Pour ma part, il y a déjà un facteur qui laisse planer un sérieux doute sur la crédibilité de cette théorie : le fait qu’elle provienne d’une marque qui cherche justement à vendre des produits coiffants utilisant la chaleur. Quand on cherche à vendre, tous les prétextes sont bons pour trouver tel ou tel défaut à la démarche opposée. Y-aurait-il des scientifiques indépendants appuyant cette théorie ? De plus, l’Homme a toujours laissé sécher ses cheveux à l’air libre depuis la nuit des temps, les japonaises et les indiennes ne sont pas réputées pour leurs chevelures fabuleuses parce qu’elles utilisent des sèche-cheveux ou des lisseurs. D’autre part, j’ai rarement vu des cheveux gagner en force et en vitalité après avoir démarré une routine au sèche-cheveux, même jamais à vrai dire.
    Cependant, je ne suis pas scientifique, mais dans l’attente d’une preuve contraire, je préfère garder ma routine naturelle pour le moment. Merci en tout cas pour avoir relaté cette nouvelle information ! Bonne continuation et bravo pour vos dix années de rédaction ! :)

    1. Bonjour Marion, et merci pour ton commentaire. Une marque n’a pas le droit de faire des allégations scientifiques sans que celles-ci soient vérifiées et vérifiables. Là où je te rejoins, c’est qu’il s’agit de propos tenus lors d’une interview et non d’un « claim » affiché sur les publicités des produits.

  7. Bonjour !

    Mais merci pour cet article !!! J’avais l’impression d’être la seule autour de moi à continuer d’utiliser mon sèche cheveux, bien sur correctement. Je n’arrête pas d’entendre « Il faut les laisser sécher à l’air libre », « pas d’appareil chauffant sinon tu vas tuer tes cheveux ». Bon oui d’accord mais moi si je ne me sèche pas les cheveux, ou du moins les racines j’ai le cuir chevelu qui me démange. Et j’ai remarqué que je les perdais beaucoup plus quand je ne les séchais pas; bah oui mes cheveux mouillés c’est super bof donc résultat je les attache (chignon, tresse) et c’est comme ça que je les casse.

    Bises

  8. Bonjour Capucine!
    Merci pour ton article. Cependant, je n’y crois pas une seconde. En effet, comment avoir confiance en un scientifique qui travaille pour une marque de lisseurs/sèche cheveux? Ils sont certainement payés pour faire acheter les produits ghd…

    1. Une marque n’a pas le droit de faire des allégations scientifiques sans que celles-ci soient vérifiées et vérifiables. Là où je te rejoins, c’est qu’il s’agit de propos tenus lors d’une interview et non d’un « claim » affiché sur les publicités des produits.

      1. Désolée Capucine, mais je ne suis pas d’accord. En effet, on peut prouver un peu tout et n’importe quoi. C’est comme quand des scientifiques travaillent pour Nestlé pour prouver que le sucre est « bon » pour la santé… https://www.youtube.com/watch?v=wZR5_0c0BYc
        Un scientifique qui travaille pour une marque est payé pour promouvoir le produit de la marque, il ne faut pas rêver. GHD n’aurait pas engagé un scientifique pour montrer que ses produits sont mauvais pour les cheveux.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.