Microshading : le tatouage des sourcils nouvelle génération

Après le microblading, place au microshading : mais qu’est-ce que c’est ?!

Le tatouage des sourcils est à la mode en ce moment. Alors que le microblading est fortement plébiscité dans la sphère beauté, le microshading devrait bousculer les habitudes des esthéticiennes agréées. Explications.

Babillages Tatouage des sourcils : le pour & le contre dermopigmentation sourcils microshading
Microblading VS microshading

Les deux sont des techniques de dermopigmentation, mais elles sont quelque peu différentes :

  • Le microblading = tatouage semi-permanent réalisé en traçant des petites lignes hyper fines dans les sourcils afin de les remplir. Problème ? Le rendu ne serait pas forcément des plus naturels, il n’est pas rare de croiser des femmes accro au microblading avec des barres noires au-dessus des yeux. Et au-delà de ça, la technique ne serait pas du tout adaptée à la peau sensible.
  • Le microshading = tatouage semi-permanent réalisé en traçant des petits points dans les sourcils afin de les remplir. La technique permettrait d’offrir un fini beaucoup plus naturel, et surtout de moins agresser les peaux sensibles et réactives.

A savoir avant de faire du microshading

Cela reste du tatouage semi-permanent. Se lancer n’est donc pas sans risque, et il est important de rappeler quelques règles élémentaires.

  • Choisissez scrupuleusement l’institut auquel vous souhaitez confier vos sourcils. La pratique du tatouage étant très encadrée, l’esthéticienne doit être en mesure de vous fournir une attestation conforme à l’article R 1311-3 du Code de la santé Publique.
  • Une réaction allergique ou une infection n’est pas à exclure. Le matériel utilisé par l’esthéticienne doit être stérilisé au préalable, l’usage doit être à usage unique. Et des gants doivent être portés par la praticienne pour limiter les risques d’infection.
  • Demandez conseil à votre médecin au préalable.

CLIQUEZ POUR + DE NEWS BEAUTE

 

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.