Huile capillaire ? Laquelle choisir pour nourrir, faire pousser les cheveux ?

Huile capillaire : laquelle choisir ? Suivez le guide !

Ce n’est pas un secret, l’huile capillaire est un formidable remède pour favoriser la pousse, la protection ou la nutrition. Mais comment s’y retrouver ?

Vous êtes nombreuses à poster dans le Club des Beauty Addicts au sujet des cheveux secs. A ça, je pense que ma meilleure réponse pourrait être : « l’huile capillaire, pardi ! ». Oui mais encore faut-il savoir laquelle choisir pour obtenir les meilleurs effets. Alors, je me suis dit qu’un petit guide rapide pourrait vous guider dans votre choix.

huiles-pour-cheveux huile capillaire

A quoi sert une huile capillaire ?

La fonction première d’une huile pour les cheveux est de les nourrir. Elle est généralement utilisée sous forme de « bain d’huile », avant le shampooing. Il vous suffit alors de répartir quelques gouttes sur cheveux secs à l’aide d’un peigne, et de laisser poser 20-30 minutes. Pour maximiser l’effet de l’huile, vous pouvez tout à fait la faire poser sous une serviette chaude. Ensuite, procédez au shampooing.

Sachez que vous pouvez également, dans certaines situations, procéder à un massage du cuir chevelu avec de l’huile. Je pense notamment au cas de figure où vous souhaitez stimuler la pousse de vos cheveux : c’est par le bulbe que tout se passe dans ce cas-ci !

Comment choisir son huile capillaire ?

Attention à ne pas confondre l’huile végétale avec l’huile essentielle, ça n’a rien à voir du tout :
-> une huile végétale est un corps gras et a la texture huileuse (comme l’huile d’olive que vous connaissez bien), c’est l’extrait d’un fruit ou d’un végétal. Vous ne risquez rien à les utiliser vous-même sur vos cheveux – sauf à ce que ça ne vous convienne pas, mais ça n’est pas bien grave.
-> l’huile essentielle, quant à elle, eh bien… ça n’est pas du tout une huile, le nom est trompeur ! Grosso modo, une huile essentielle est le résultat de la distillation de plantes. Son utilisation est très encadrée, et je ne saurais trop vous recommander de demander conseil à un pharmacien avant de vous lancer dans une tambouille maison. En effet, il existe énormément de contre-indications à l’usage des huiles essentielles.

Quelle est la meilleure huile capillaire ?

Bien sûr, il existe des « formules toutes faites » d’huiles pour cheveux disponibles en magasin, qui proposent souvent mille vertus (ou presque). Libre à vous de choisir ce que vous préférez. Pour plus de simplicité, vous pouvez tout à fait faire confiance à une huile végétale « pure » si je puis dire (privilégiez les huiles vierges & bio de première pression à froid, c’est le must). Même si les huiles nourrissent toutes, elles ont chacune leurs propres spécificités (teneur en acides gras, entre autre).

Qu’est-ce qui justifie les tarifs vraiment aléatoires d’une huile à l’autre ? Dans certains cas, je dirais sans doute la provenance de la matière première via laquelle on a extrait l’huile. Peut-être dans d’autre cas, le mode opératoire choisi : commerce équitable, éthique, marque plus confidentielle qui propose des toutes petites quantités, etc… Et, dans la plupart des cas : le marketing. Je suis la première à être friande de produits issus du marketing, je leur trouve certaines qualités à certains égards. Et ça ne m’empêche pas, de temps à autre, de me faire plaisir avec une huile végétale achetée au supermarché bio du coin.

 

Le top 3 de l’huile capillaire

Il existe tellement d’huiles végétales qu’il serait fastidieux de toutes les lister ici… Mais, certaines sont plus connues que d’autres, et je me doute bien que vous allez m’interpeller à leur sujet.

  • Huile de coco :
    Elle est composée à 50% d’acides gras, ce qui en fait un produit particulièrement efficace pour nourrir les cheveux tout en les protégeant.
  • Huile de ricin : 
    Elle est particulièrement recommandée pour stimuler la pousse des cheveux. Et aussi pour protéger la fibre capillaire.
  • Huile d’argan : 
    C’est la reine de la nutrition intense, elle aussi. Aussi, elle a des vertus protectrices.

Quid des autres huiles ?

Plein d’autres huiles capillaires pourront vous être recommandées. J’ai essayé de les classer par « catégories », pour vous aider au mieux.

  • Cheveux gras : noisette, noix
  • Beauté du cheveu en général : sésame, lin, nigelle, camélia
  • Nutrition intense : jojoba, pépins de raisin
  • Lissage des cheveux : huile de brocoli (effets légers, plutôt pour dompter les frisottis)
  • Mise en forme des boucles : noix de macadamia
  • Pousse des cheveux : bourrache

 

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

2 commentaires
  1. Très bon articlé Capucine!! Merci beaucoup!! J utilisé parfois l huile prodigieuse de Nuxe sur mes cheveux mais je vais essayer autre chose! ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.