Billet d'humeur - Libérons les pores ! - Babillages - Le blog beauté des beauty addicts

Billet d’humeur – Libérons les pores !

A l’heure où le teint flawless est à l’honneur et où les Kardashian inspirent en masse l’industrie de la beauté… il est plus que temps de remettre les pendules à l’heure.

C’est cette photo prise à l’occasion de la dernière cérémonie des Golden Globes qui m’a inspiré ce billet d’humeur. Kendall Jenner, « en vrai de vrai », sur le tapis rouge. Pimpée comme jamais, parce que faut pas déconner : c’est une star. Un coiffeur et un maquilleur ont oeuvré pour la rendre uber-canon pour les photographes et le monde entier. Mais le tapis rouge, c’est (presque) comme la vraie vie : on y va sans filtre.

Sans filtre, et alors ?

Le clan Kardashian-Jenner est connu pour de nombreuses choses. Je ne suis pas suffisamment experte pour toutes les lister ici – et de toute façon, on n’a pas que ça à faire, hein ?! Mais j’aime les observer de façon insistante pour comprendre. Pour percer à jour leur rapport au corps, à la peau, à l’apparence et à la beauté en général. Disons-le tout de go, ces femmes me fascinent d’une certaine manière. Ces reines de la télé-web-réalité ont beau se montrer sous toutes (oui oui) les coutures, j’ai sans cesse cette sensation de ne pas être face à des « vrais gens ». Cette quête de l’image parfaite et absolue, presque irréelle, me fait frissonner.

Mais après tout, moi aussi je pourrais faire pareil. A coup de bistouri, sans doute – mais là n’est pas le propos, chacun(e) fait bien ce qu’il/elle veut à ce sujet. A coup de Facetune et Photoshop, assurément.

Et les pores, c’est sale ?

Je ne blâme pas Kendall et ses soeurs. Je ne blâme pas non plus toutes les stars qui y ont recours depuis quasiment la nuit des temps. Mais quand même, ça mérite qu’on se pose la question. Alors que nous sommes les premières à crier au scandale face à une publicité trop retouchée, on ne tolèrerait pas voir une Kendall passer dans notre feed avec quelques boutons et des pores apparents ?

Et si en fait, nous n’étions pas tous un peu responsables dans tout ça ? Et si à l’heure où les consommateurs ont le pouvoir, on ne ressentait pas le besoin de se rassurer en postant des photos face-tunées à mort sur les réseaux ? Et si on n’encourageait pas à coups de likes ces vrais-faux gens à se cacher derrière quantité de filtres ? Et si on ne devenait pas plus tolérants vis-à-vis d’autrui ?

Non, l’acné n’est pas synonyme de saleté comme j’ai parfois pu le lire sur Internet. Des pores apparents non plus. C’est juste une peau qui vit, qui a ses caprices, qui réagit, qui nous cause peut-être des soucis. Mais c’est humain. Et si on était habitués à en voir un peu plus, des peaux comme celle-ci. Ou plutôt, si on était habitués à accepter ces peaux-la, ça irait déjà vachement mieux. On n’aurait pas besoin d’acheter des trucs bourrés de silicones bien lourds pour camoufler les pores (!!). On aurait encore moins besoin de croire aux sur-promesses intenables de certaines marques. Et en fait, ça ne ferait pas de nous des gens moins beaux.

CLIQUEZ POUR REJOINDRE LE CLUB DES BEAUTY ADDICTS

 

 

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

6 commentaires
  1. Chère Capucine,

    C’est une analyse très fine mais sans vouloir être condescendante c’est parce que vous etres dans le domaine de la beauté, entre autre, que vous avez l’impression que vous ne voyez que des “faux-gens”.

    A l’exterireur, très heureusement, les rues sont pleines de vrais gens et c’rst Très apaisant! L’imperfection est tellement charpente et unique!

    D’ailleurs, le plus souvent la beauté crée la non-beauté. À force de voulour camoufler les imperfections à coups de silicone , on finit par engendrer encore plus d’imperfections. Hic!

    Voilà l’avis d’une inconditionnelle de la beauté bio et naturelle.

    Bien à vous et continuez à aller chatouiller l’empire de la fausse beauté et de nous donner vos avis très justes.

    Corinne

    1. Bonjour Corinne, je m’attendais à ce genre de remarque. Bien sûr qu’il faut sortir de chez soi, et constater la beauté universelle. Le problème, c’est que sur les réseaux on est souvent exposé à des clichés bien loin de ce qui se passe chez nous dans notre réalité :)

  2. Merci merci merci, je souffre d’acné depuis mes 14 ans et j’en ai aujourd’hui 22, pourtant ce n’est pas faute de bichonner ma peau et de faire attention à mon alimentation (si si je me lave le visage vous savez, beaucoup de gens m’ont donné ce conseil haha). Rien de grave en soit mais j’ai bien l’impression que ces boutons de malheur ne me quitteront jamais haha… Et si j’ai autant de mal à assumer ma peau (gros manque de confiance en moi de ce côté là) j’ai bien compris que c’était aussi à cause de toutes ces images, parce que si je regarde les « vrais » gens, mes amis, les passants, nous sommes finalement très peu à avoir une peau sans petites imperfections. Et dernièrement j’ai eu un déclic et je me maquille moins, je me sens mieux et ma peau me dit merci! Le combat est loin d’être fini mais j’espère m’accepter un peu mieux chaque jour, alors merci beaucoup de mettre en lumière ce dictat de la peau parfaite !

  3. T’as tellement raison !! En fait ton post m’a fait pas mal réfléchir… On est carrément bipolaires : on dénonce le fake des photos des magazines et on prône le naturel… mais en même temps les filles en plastique nous fascinent et on encourage leur business en consommant leurs produits, en likant leurs comptes sociaux, en regardant leur série… Demain je laisse respirer mes pores de déesse et je suis sûre que ma peau n’en sera que plus saine. Merci !

  4. C’est assez important ce que tu dis: c’est totalement la société (et l’image qu’elle veut se donner?) qui voudrait faire croire que la peau est totalement lisse, que les filles parfaites ne transpirent pas en été (et que leur maquillage ne bouge pas d’un poil après 2 heures de sport), que même au réveil, nous avons une mine magnifique, les cheveux bien lisses et tout jolis. Arrêtons le « massacre », je pèse mes mots, mais je pense que c’est cela qui créé les complexes chez certaines jeunes filles qui ne se retrouvent pas dans ce qui est affiché sur les réseaux sociaux. Nous sommes comme nous sommes, et comme tu le dis: les pores sont signe que notre peau vit! Merci pour ton article!

  5. bonsoir,
    ouiii commentaire intéressant, MAIS JE VOUS DIRAI QUE JE VOUDRAIS POUVOIR CHANGER MA PEAU A PROBLEMES CONTRE UNE PEAU NORMALE CAR C EST INVIVABLE
    CORDIALEMENT

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.