Brume hydratante visage : une fausse bonne idée ? Mon avis

Brume hydratante visage : une fausse bonne idée ?

La brume hydratante visage est présentée comme LE produit SOS en cas de peau qui tiraille.

Mais est-ce vraiment le cas ? En tant que fille à la peau sèche ET déshydratée, je suis le cobaye ultime, n’est-ce pas ?! Je me suis donc employée à utiliser une brume hydratante visage au quotidien, pour voir ce qui en résultait. Explications.

brume hydratante visage
© Lookfantastic

Qu’est-ce qu’une brume hydratante visage ?

La brume hydratante visage a pour fonction de donner un coup de boost à votre peau : de la réhydrater le temps de quelques pschits si ce n’est plus. Car chaque brume hydratante visage a ses spécificités : certaines sont enrichies en SPF pour protéger contre les méfaits du soleil, tandis que d’autres oxygènent la peau. Les marques regorgent d’idées pour enrichir leurs eaux classiques, et nous donner envie d’en acheter : faites un tour en magasin, vous ne saurez plus où donner de la tête… Et la quête de la brume hydratante visage ultime sera un vrai casse-tête.

Mais comment utiliser une brume hydratante visage ? Tout simplement en la vaporisant sur le visage nu ou par-dessus le maquillage. L’avantage ? Il s’agit-là d’un produit nomade par excellence, bien plus pratique qu’un soin hydratant classique ou que les cosmetic waters qui font un carton en Asie. Il vous suffit de glisser votre brume dans le sac, et à vous l’hydratation en voyage, au sport, au bureau ou partout ailleurs.

La brume hydratante visage & moi

Petit rappel de circonstance pour bien comprendre où je veux en venir :

  • Peau sèche = type de peau. C’est la nature de ma peau, quoi qu’il advienne. Une peau sèche manque de lipides.
  • Peau déshydratée = état de peau. C’est l’état de ma peau à l’instant T, ça peut varier selon les saisons et pleins d’autres facteurs (on peut donc avoir une peau grasse et déshydratée, oui oui). Une peau déshydratée manque d’eau.

S’il fallait résumer la situation très grossièrement, on dirait que ma peau manque de gras et d’eau. C’est la raison pour laquelle je cherche à tout prix à la nourrir ET à l’hydrater (non non, nourrir et hydrater, c’est pas pareil !).

– Pour aller plus loin – 
Type de peau : comment le déterminer ?
Peau déshydratée : bien comprendre le phénomène & le traiter
Choisir son sérum : en fonction de son type/état de peau et de ses besoins.

Une brume hydratante visage a des vertus hydratantes, comme son nom l’indique (élémentaire, mon cher Watson !) : c’est donc sur l’état de déshydratation que ma brume va venir travailler à l’application. Sauf que. Ma peau est sèche et sa barrière (qui est entre autre composée de lipides, donc) est défaillante. Du coup, ma peau n’est pas capable de retenir comme il faut l’eau qu’on lui apporte via une brume. Résultat ? L’eau s’évapore. Et la brume hydratante visage a un effet rebond sur ma peau : elle donne la sensation de rendre la peau encore plus inconfortable et déshydratée. Sympa…

Babillages Eau thermale : laquelle choisir ?
Une brume hydratante visage est-elle efficace ?

Je dirais que tout dépend de votre type et de votre état de peau, bien sûr. Mais aussi de la composition de votre eau/brume. On aura tendance à penser que mettre le prix garantit un résultat incroyable, pas forcément. La brume hydratante visage peut être un formidable outil SOS pour rafraîchir, mais pour moi ça ne remplacera JAMAIS ma routine de soins dédiée et adaptée. Je choisis toujours :

  • une eau isotonique : concrètement, une eau qui ne nécessite pas nécessairement d’être épongée, et qui de ce fait a tendance à moins assécher ma peau. On en a déjà parlé lorsqu’on évoquait l’eau thermale.
  • une eau qui contient des humectants intéressants comme l’acide hyaluronique par exemple. Cela va alors contrebalancer le désagrément « peau qui tiraille » causé principalement par l’eau qui sèche à la surface de la peau.

Bref, vous l’aurez compris : la brume hydratante visage peut être un faux ami pour votre épiderme. Au lieu de ré-hydrater pour de bon, cela peut avoir tendance à faire pire que mieux. A bon entendeur…

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

6 commentaires
  1. Hello capucine !

    J’avoue que pour ma peau plutôt mixte mais très déshydratée la brume ne m’a pas convaincue …. je ne ressens pas de sensation de confort après son utilisation et je ne vois pas non plus d’impact sur ma peau. J’utilise néanmoins de l’eau thermale au quotidien afin d’eviter L’eau du robinet qui est très calcaire. Mais pour ma peau la brume hydratante ne c’est pas révélée efficace…
    Des bisous

    Iris

  2. Ton article est très intéressant, j’allais justement acheter une brume hydratante de chez Fresh a la rose. Peut-être la connais-tu et tu pourrais me dire si elle convient aux peaux déshydratées ?
    Merci!

    1. Bonjour Camille, je ne la connais que de nom mais je ne l’ai jamais achetée ni même essayée. Du coup, j’aurais peur de te dire des bêtises. En soi, la brume hydratante ne me pose pas du tout de problème dans un rituel de soins (genre dans un layering, pour remplacer l’eau) à condition qu’elle soit épongée. Mais en produit SOS du quotidien, attention ;)

  3. Merci Capucine pour toutes ces informations extrêmement intéressantes, j’aimerais bcp connaître les brumes hydratantes que tu plébiscites du coup car j’ai aussi une peau sèche et déshydratée. Ton article est top top top. Encore merci. Bisous.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.