Diagnostic de peau à domicile : le nouvel eldorado des marques ?

Le diagnostic de peau à domicile, nouvel eldorado des marques ?

Et si nous procédions à un diagnostic de peau à domicile avant d’acheter un soin cosmétique ?

Auparavant considéré comme un snobisme accessible aux plus riches, le diagnostic de peau se démocratise petit à petit. Plus forcément besoin de se rendre dans un institut ou chez un dermatologue ayant pignon sur rue… Au contraire, les marques rendent ces services bien plus accessibles, dans l’objectif de mieux comprendre et satisfaire leurs clientes. Aujourd’hui, on semble prêts à aller encore plus loin, avec un diagnostic de peau à domicile hyper abouti.

Qu’est-ce qu’un diagnostic de peau ?

Un diagnostic de peau à domicile, en magasin ou chez un professionnel consiste à évaluer votre type de peau ainsi que son état. Peau sèche ? Peau mixte ? Peau grasse ? Peau déshydratée ? Bref, le diagnostic sert à mieux vous connaître, pour trouver des solutions à vos problématiques. Avant en magasin, la conseillère vous posait 2/3 questions, et roule ma poule : le truc était assez peu fiable, sans compter qu’on vous orientait quasi-systématiquement vers un produit répondant à un challenge commercial. Bonjour le professionnalisme…

Aujourd’hui, les marques ont enfin compris que leur rôle était bien sûr de vous vendre des trucs… Mais surtout, ô surtout, de vous satisfaire au mieux. D’où les services de conseils qui prolifèrent partout en magasin et sur Internet pour vous guider de façon plus affinée dans vos achats.

Quel diagnostic de peau en magasin ?

Au départ, ce sont surtout les marques pointues et/ou de dermo-cosmétique qui ont proposé ce service à leurs clientes. Je me souviens être devenue complètement accro à celui proposé par Etat Pur en 2012 : c’était pointu, complet, sans pour autant utiliser des termes trop compliqués. On était dans la vulgarisation scientifique assurément juste, pour ensuite orienter malignement vers de la vente ciblée. Depuis, d’autres s’y sont mis comme ioma, et la division Cosmétique Active du groupe L’Oréal avec un diagnostic de peau dans sa boutique Parisienne.

Pourquoi un diagnostic de peau à domicile ?

Seul hic, beaucoup de consommatrices ne se rendent plus en boutique… préférant alors faire leur shopping en ligne (levez la main, je suis sûre que vous êtes concernées !). Comment aider au mieux ces clientes si nombreuses ? La première étape a été de proposer des espèces de diagnostics en ligne, sous forme de questionnaire. Mais le problème, c’est que tout ça manque de précision et d’interactivité. Le format est assez figé, bien que certains ont innové en proposant des questionnaires bien fichus. Et puis, quand on sait que la plupart des consommatrices n’évaluent pas correctement leur peau : impossible d’assurer un diagnostic exact… L’idée est donc d’aller plus loin, en s’aidant des nouvelles technologies à disposition aujourd’hui.

Quels outils de diagnostic de peau à domicile ?

Plusieurs marques ont essayé d’innover en matière de diagnostic de peau à domicile.

Le SkinScanner de Neutrogena 
Il s’agit d’un outil à plugger à votre smartphone, doté de 12 lampes puissantes, d’une lentille grossissante (x30 !) et de capteurs de précision. Objectif ? Evaluer votre peau de façon la plus objective possible : taille des pores, dimension des rides et des ridules, taux d’hydratation… Tout y passe, avant de vous prodiguer des conseils personnalisés pour améliorer tout ça. L’appareil est connecté à une application dédiée, Skin360. Pour le moment, le concept est en phase de pré-lancement. Il devrait être déployé aux Etats-Unis, avec une vente du SkinScanner en ligne au prix de 50 dollars.

HiMirror 
C’est un miroir connecté qui ne se charge pas forcément de vous dire qui est la plus belle… mais plutôt de pointer ce qui ne va pas vraiment chez vous. Déprimant ? Oui et non, tout dépend du point de vue ! En fait, le miroir va prendre une photo de votre visage pour le scanner et détecter les points noirs, les cernes, etc… puis vous renvoyer vers des tutoriels et conseils mis en ligne sur Youtube. Intéressant, mais peut-être un peu culpabilisant… Comptez environ 300€ pour acquérir la bête.

Skinscopy 
Je ne sais pas si la technologie développée a été vendue à un labo cosmétique. Mais cette innovation présentée il y a un an au CES ressemble drôlement au concept de Neutrogena.

OKU
C’est l’un des premiers outils de diagnostic de peau à domicile. Il promet à peu près les mêmes choses que ses concurrents, mais aussi d’évaluer l’efficacité des soins cosmétiques utilisés. Enfin, OKU a le don de vous orienter sur l’indice de protection à utiliser en fonction de la saison et de l’indice de pollution de l’endroit dans lequel vous évoluez.

Intéressant, n’est-ce pas ?! Je tiens cependant à rappeler que ces services personnalisés ne se substituent en rien le diagnostic d’un dermatologue.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

2 commentaires
    1. Moi aussi ! J’ai tenté l’année dernière mais trop proche de la fermeture donc ils n’ont pas pu me prendre, il faudrait que j’y retourne !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.