Selon une étude, manger des pâtes éviterait le surpoids

Vous avez toujours pensé que les pâtes étaient les meilleures ennemies des ventres plats ? Une étude prouve tout le contraire, ça alors !

Que celles qui ont le ventre qui gonfle après avoir mangé des pâtes lèvent la main ! Ok, je suis la première à agiter les bras, tant la consommation de pâtes peut provoquer quelques ballonnements fort sympathiques chez moi. Pour autant, je ne fais pas de régime, mais j’ai toujours entendu que les pâtes étaient à proscrire si l’on souhaitait rester fine. Mythe ou réalité ?

pâtes la belle et le clochard régime étude

L’étude qui nous réconcilie avec les pâtes

L’IRCCS Neuromed de Pozzilli en Italie affirme que la consommation de pâtes ne fait pas augmenter la masse corporelle. Durant cette étude, 23 000 personnes ont laissé les scientifiques observer leurs habitudes alimentaires. L’un des chercheurs, George Pounis, a affirmé que « la consommation de pâtes, contrairement aux idées reçues, n’est pas associée à une augmentation de la masse corporelle, mais plutôt le contraire ».

L’étude met en lumière un fait étonnant : les sujets qui mangent des pâtes quotidiennement ne grossissent pas, bien au contraire… leur Indice de Masse Corporelle (IMC) a d’ailleurs plutôt tendance à être assez bas. Le Docteur Pounis s’explique : « les pâtes permettent au contraire d’avoir un IMC normal, une taille plus fine et un meilleur ratio taille-hanches « .

La réalité derrière cette étude

En fait, les personnes qui consomment régulièrement des pâtes seraient davantage susceptibles de consommer des fruits, des légumes, de l’huile de l’olive… tout en mettant de côté la viande et les produits laitiers. Disons que les sujets observés ont pour la plupart suivi le fameux régime Méditerranéen qui est présenté depuis très longtemps comme une piste pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires mais aussi… l’obésité.

Du coup, vous goinfrer de pâtes pleines de fromage (j’adore ça, ahahahah !) au quotidien ne vous aidera pas nécessairement. Surtout si vous devez limiter votre consommation de glucides…

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

12 commentaires
  1. Bonjour Capucine.
    Je ne suis pas de ces personnes qui surveillent leur alimentation et encore moins le poids… En revanche, je suis persuadée qu’un repas sain pris avec plaisir et sans complexe, sera toujours meilleur aussi bien sur me plan physique que psychologique..
    Au plaisir de lire vôtre prochain article.

  2. Mais les pâtes c’est la vie lol
    Sérieusement, une nutritionniste m’avait dit qu’on pouvait en manger plusieurs fois par semaines mais pas plus de 100-150g, et bien sûr sans gruyere lol Et maintenant ils font des pâtes aux légumes, pois chiches, lentilles corails, délicieuses. Mais bon plutôt le midi que le soir, sauf grosse activité sportive le lendemain.

    En matière de pâtes fraiches, il y celles de Giovani Rana, je sais pas si tu connais, mais délicieuses , et pratique pour des repas pressés

  3. Ce genre de titre d’article, digne d’un magazine racoleur m’exaspère, ma déception est d’autant plus grande car j’adorais ton blog, mais il y a un changement dans ta ligne éditoriale qui fait de ton blog une espèce de gazette.
    Biensur qu’il faut se renouveler mais moi je ne m’y retrouve plus…
    Désolée pour mon 1er commentaire peut construit mais maintenant tu comprends.

    1. C’est vrai que Babillages, c’est grave de la merde. Aucun article fouillé, que du racolage, aucune plus-value. De la vraie daube.

  4. Je n’ai pas dit ça! L’avantage (ou l’inconévient) d’un blog n’est-il pas de pouvoir échanger avec les lectrices? Ta réaction est juste décevante…

    1. Bien sûr que c’est le principe. Mais tu m’as déjà écrit le 2 juin dernier pour me dire que tu trouvais que Babillages n’était pas à la hauteur de tes attentes. Donc, bon…

  5. Et je m’en rappelle; bon, dommage si cela t’offenses, il est sûrement plus agréable et facile de tenir compte des avis positifs!

    1. En soi, cela ne m’offense pas du tout. Je trouve simplement qu’il n’y a rien de constructif dans cet échange. Je suis polie, je te réponds. Mais l’échange est stérile, convenons-en.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.