Protection solaire au quotidien : pourquoi j'en porte ? Et laquelle ?

Pourquoi je porte une protection solaire toute l’année

Porter une protection solaire au quotidien peut étonner. Et pourtant… Je vous explique pourquoi j’ai sauté le pas.

Ca n’est pas la première fois que je vous parle ici de l’utilité d’une protection solaire au quotidien. Seulement, depuis mon dernier post, je suis devenue beaucoup plus rigide à ce sujet, n’omettant (quasiment) jamais de mettre un indice solaire sur mon visage avant de sortir. Eté comme hiver. Oui oui, ma bonne dame.

crème solaire en ville soleil protection uva uvb bareminerals la roche-posay nivea lierac protection solaire au quotidien

L’utilité d’une protection solaire au quotidien

Je dirais que cela à une utilité pour deux raisons. La première, c’est que ça ralentit le vieillissement cutané. Et la deuxième, c’est que ça aide justement à prévenir les risques de cancer de la peau qui peuvent justement être provoqués par l’exposition aux rayons UV.

Si les UVB sont très connus des consommateurs, les UVA et leurs (m)éfaits le sont parfois moins. Et pourtant, il faut tout particulièrement les craindre. Car si les UVB sont bien identifiés par le grand public comme les rayons solaires qui brûlent la peau, les UVA ont une action pernicieuse plus insidieuse : on ne les sent pas, vu qu’ils ne brûlent pas. Et « bonne » nouvelle, les rayons UVA frappent tout au long de l’année, quelle que soit la zone du globe sur laquelle vous êtes situé(e). Une protection solaire au quotidien se justifie donc.

Toutes les excuses pour éviter la protection solaire au quotidien

Lors de mon dernier diagnostic de peau au Dermacenter à Paris, on m’a expliqué qu’au vu de mon phototype (peau claire avec des taches de rousseur) et des jolies taches sous-cutanées qui n’attendaient qu’à sortir, il était plus qu’important d’avoir recours à une protection solaire au quotidien. Pendant des années, j’ai pourtant tenté d’esquiver :

« Je sors juste 5 minutes faire une course au supermarché en bas de l’appart' ». 

Paula Begoun, fondatrice de la marque Paula’s Choice, considère qu’il est impensable de sortir ne serait-ce qu’une minute dans la rue sans protection solaire. Pour elle, la protection solaire au quotidien est donc l’un des piliers d’une bonne routine beauté pour une jolie peau.

« Il n’y a pas de soleil » 

Les rayons UVA, ça n’est pas une histoire de « soleil ou pas ». J’ai appris que même si je travaillais toute la journée enfermée, près d’une fenêtre : il fallait penser à se coller un écran solaire sur le visage.

« J’ai mis un fond de teint qui contient du SPF »

Ok, c’est mieux que rien. Mais, au vu du micro-voile localisé sur la zone T de mon visage, je ne protège pas vraiment comme il faut. Mieux vaut donc avoir recours à un soin dédié sur tout le visage.

Quelle protection solaire au quotidien, alors ?

Je vous recommande de (re)découvrir mon article dédié à la crème solaire en ville. Il vous orientera vers différents types de galéniques et de références, en fonction de vos goûts et de votre budget. A noter que Paula Begoun m’a mise en garde sur l’utilisation de brumes solaires seules pour le visage en journée : on diffuse la protection sur le visage mais aussi ailleurs… C’est un produit qu’elle préconise plutôt en retouche, à glisser dans son sac à main. Pour elle, l’autre alternative côté retouche est la poudre compacte avec SPF intégré. Mais en place de première application le matin, rien ne vaut un vrai soin solaire avant d’appliquer son maquillage.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

6 commentaires
  1. Je ne savais pas du tout que nous pouvions porter une protection solaire au quotidien… en réalité non, je n’y avais jamais pensé plutôt ! Mais je pense que ton billet est plutôt convaincant et je tenterais pour les prochains mois :)

  2. Pareil, ayant la peau de rousse, je met une protection été comme hiver, en chosissant des fonds de teints ou BB crème avec indice, . Et à partir des beaux jours, je met une crème écran solaire de ville, bien qu’en ce moment c’est tout gris .

    En même temps j »habite au sud et vais bientôt déménager dans le sud Ouest donc souvent soleil

  3. Cela fait plusieurs années que j’en porte aussi, comme tu as pu le constater on a le même type de peau. Je ne porte pas un fort indice à Paris, seulement 20. Actuellement c’est plutot 30. Et je ne m’expose presque pas, c’est juste pour sortir faire les courses, pour aller au travail ou me promener les jours off. Indispensable. Je change souvent, en ce moment, c’est une crème Avene.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.