Bodyshaming : l'ex Miss France Camille Cerf remet les pendules à l'heure

L’ex Miss Miss France Camille Cerf lutte contre le bodyshaming

Camille Cerf a remis les pendules à l’heure sur les réseaux sociaux en s’engageant contre le body shaming.

Suite à sa participation à l’émission The Island sur M6, Camille Cerf a essuyé un certain nombre de critiques sur son physique de la part d’internautes. L’ex Miss France ne s’est pas laissée faire et s’est clairement positionnée contre le body shaming sur son compte Instagram. Un message qui fait (beaucoup) de bien.

camille cerf body shaming bodyshaming the island m6

Camille Cerf contre le body shaming

« J’ai reçu plusieurs remarques sur ma silhouette ces dernières années.  A 15ans j’ai commencé le mannequinat, on m’y a appris à surveiller mes mensurations et que la beauté était synonyme de minceur extrême. Puis j’ai grandi et je suis devenue une femme, avec des formes. Et je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mon corps qu’aujourd’hui. Alors oui j’ai de la cellulite, oui on ne voit pas mes abdos, et oui je mets du 38 voire même du 40.  Et pourtant tous les jours je me sens bien et tous les jours les gens me disent qu’ils me trouvent belle. Tout ça pour vous dire que la beauté n’est pas une question de chiffres. L’important c’est d’apprendre à s’aimer. Alors aimez vous. » (Source)

Qu’est-ce que le bodyshaming ?

Le bodyshaming consiste à rabaisser autrui pour son apparence physique. Trop maigre, trop gros, trop poilu(e), trop ceci ou pas assez cela… Dans le cadre du body shaming, seul semble compter l’avis de celui qui qui critique – souvent bien caché derrière un écran d’ordinateur, doit-on le préciser ?!

Je vous invite à (re)découvrir certains articles issus des archives traitant de cette thématique :

 

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

2 commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.