Acheter ses cosmétiques en ligne : repérer un site fiable

Comment savoir si un site est fiable pour acheter ses cosmétiques ?

Acheter ses cosmétiques en ligne est une bonne idée. A condition de vérifier la fiabilité de l’e-shop sur lequel vous comptez faire chauffer la carte bleue.

J’ai donc répertorié une série de conseils qui permettent d’acheter ses cosmétiques en ligne de façon « safe », en prenant le moins de risque possible. Bon shopping !

cosmetiques premiums site fiable acheter cosmétiques en ligne

Acheter ses cosmétiques en ligne : où ça ?

Je ne saurais trop vous recommander de vous fier à des sites d’enseigne connues et reconnues. Marionnaud, Sephora, The Body Shop, Nocibé, Yves Rocher… En allant shopper chez les grosses enseignes, vous vous exposez à moins de risques : des prix en adéquation avec les offres commerciales de la marque, pas de contrefaçon, une traçabilité des produits, un service après-vente à votre disposition… Bref, c’est clairement la solution de facilité. Sauf qu’il existe plein d’autres e-shop sur lesquels acheter ses cosmétiques en ligne, j’en conviens.

Les choses à vérifier avant d’acheter ses cosmétiques en ligne

Vous tombez sur un e-shop dont vous n’avez jamais entendu parler ? Les produits et les offres proposés vous attirent ? Vous hésitez à passer commande. Voici quelques petites choses que je vous invite à vérifier avant de vous lancer.

  • Les mentions légales : un site marchand est dans l’obligation légale de publier des mentions légales. Celles-ci doivent impérativement afficher les informations relatives au marchand : son nom, ses coordonnées, le numéro de SIRET de l’entreprise qui exploite ledit site marchand. Les mentions légales ne sont pas toujours très faciles à trouver : généralement, vous pouvez y accéder via un lien inscrit dans le bas du site concerné. Si l’e-shop ne contient aucune mention légale : fuyez immédiatement.
  • Les conditions générales de vente (ou CGV) : là encore, le site marchand doit vous faire part explicitement de ses CGV. Concrètement, il s’agit d’une série d’articles détaillant les conditions d’achat, d’envoi/de livraison ou encore de rétractation client. Un site ne dispose d’aucune mention de ses conditions générales de vente ? Fuyez, là aussi !
  • L’existence d’un protocole HTTPS : concrètement, « https » doit être indiqué dans l’URL du site marchand sur lequel vous vous trouvez. Il s’agit d’un protocole de sécurisation du site qui est particulièrement important sur les pages de paiement. Acheter ses cosmétiques en ligne sur un e-shop qui ne dispose pas du protocole HTTPS vous expose à une non sécurisation de votre achat et de vos données, autrement dit : vous courrez le risque de vous faire arnaquer ou voler.

D’autres signes qui pourraient vous mettre la puce à l’oreille

Ca paraît bête, mais ayez un œil avisé sur le rédactionnel de l’e-shop. Y a t-il des fautes d’orthographe ? Les traductions en Français sont-elles approximatives ? Si c’est le cas, peut porter à croire que vous vous trouvez sur un e-shop frauduleux ou a minima louche.

Les promotions à gogo : c’est généralement par ce biais que les sites frauduleux attirent leurs proies. Des prix barrés en permanence ou presque, ou des prix anormalement bas sur des marques d’habitude vendues carrément plus chères dans les boutiques partenaires officielles. Faites attention, vous voilà peut-être sur un site qui vend de jolies contrefaçons…

Vérifiez le Whois du site internet : ça prend quelques secondes, mais ça en dit long sur l’e-shop sur lequel vous vous trouvez. Le whois c’est grosso modo la carte d’identité d’un site internet. Elle peut renseigner n’importe quel internaute sur le pays où est hébergé/exploité ledit site et les coordonnées de son administrateur. Un e-shop de cosmétiques en langue française hébergé en France ? Hmmm… C’est louche !

Les obligations d’un e-shop beauté

L’article L.111-1 du Code de la consommation est très clair à ce sujet : « Avant que le consommateur ne soit lié par un contrat de vente de biens ou de fourniture de services, le professionnel communique au consommateur, de manière lisible et compréhensible, les informations suivantes : 1°) Les caractéristiques essentielles du bien ou du service, compte tenu du support de communication utilisé et du bien ou service concerné (…) ». Autrement dit, la liste INCI des produits de beauté doit obligatoirement figurer sur un e-shop.

La DGCCRF a insisté à ce sujet fin 2017, constatant que même des gros acteurs du marché ne respectaient pas cette obligation. Pour rappel, tout manquement à cette obligation d’information précontractuelle est passible d’une amende administrative prévue par l’article L.131-1 du Code de la consommation. Cela peut également être susceptible de constituer une pratique commerciale trompeuse au sens de l’article L.121-2 du Code de la consommation.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

Pas de commentaire.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.