Entretenir son roux : mes astuces et mes conseils pour de beaux cheveux

Entretenir son roux : mes astuces et mes conseils

Colorer ses cheveux ? Pourquoi pas. A condition de prendre soin de cette nouvelle couleur. Voici mes conseils pour entretenir son roux. 

Vous me connaissez, j’arbore une coloration rousse depuis de nombreuses années. Je suis donc devenue experte ès entretien du roux. L’heure est donc venue de partager avec vous tous mes conseils pour entretenir son roux, sans trop de contrainte.

Babillages Comment reproduire ma couleur de cheveux chez vous ? entretenir son roux

A savoir avant de passer au roux

Lorsque je suis passée au roux, ma coiffeuse a été très claire avec moi : « attention, il va falloir entretenir son roux ! ». En effet, ce genre de teinte demande énormément de soin car elle a tendance à passer très vite, ou à tirer sur l’orangé peu flatteur. Et quand bien même vous prendriez extrêmement soin de cette coloration, sachez qu’un budget conséquent sera nécessaire pour passer chez le coiffeur régulièrement. Dans mon cas, je retouche ma couleur toutes les six semaines en salon. Ca permet d’éviter l’effet racines, bien sûr, mais surtout de raviver le roux.

Pourquoi entretenir son roux ?

Au-delà des pigments qui ont tendance à se faire la malle, la coloration a plein d’ennemis que je me suis amusée à lister.

-> L’eau du robinet : le calcaire qu’elle contient n’est pas l’idéal pour une jolie couleur… reste à voir si vous avez le budget, le temps et l’envie de vous laver les cheveux à l’eau minérale…! Perso, moi : non !

-> L’alcool contenu dans certains produits : et je pense surtout aux produits coiffants qui ont tendance à ne pas rendre service aux pigments du roux…

-> Le soleil et les baignades à répétition : les rayons UV altèrent considérablement une coloration rousse. Idem pour le chlore et l’eau de mer.

-> Les sources de chaleur : fer à lisser, fer à boucler, sèche-cheveux… clairement, ça n’aide pas à entretenir son roux.

Comment entretenir son roux ?

Personnellement, je ne peux pas me passer du sèche-cheveux : je fais systématiquement un brushing. Du coup, je m’arrange pour espacer les shampooings au maximum : je me lave les cheveux tous les 5-6 jours. J’ai la chance de ne pas avoir les cheveux gras, c’est forcément plus facile – je me contente de laver/sécher ma frange tous les 3 jours entre deux shampooings.

Lorsque je m’expose au soleil, j’essaie de porter un chapeau histoire de protéger mes cheveux. J’ai testé à peu près tous les produits du marché pour entretenir son roux (ou plutôt sa couleur de manière générale)… zéro résultat. Je ne trouve pas ce genre de produit hyper pertinent. Disons que ça me semble plus être un argument marketing qu’autre chose…

A lire :
Entretenir son blond : le mode d’emploi

Les shampooings pour entretenir son roux, c’est bien ?

Il est bien connu que pour empêcher un blond de jaunir, il suffit d’avoir recours à un shampooing bleu. Dans mon cas, j’ai testé beaucoup de références et je n’en retiens que deux qui ont eu un réel effet sur mon roux, évitant au maximum le dégorgement intense des premiers shampooings.

  • Bain Chromatique Kérastase, suivi du masque dédié. L’une des références que je rachète le plus et qui fait ses preuves. Elle n’est cependant pas suffisante pendant les vacances d’été, pendant la période des baignades non stop… et des shampooings quotidiens.
  • Phytomillesime Phyto : la nouvelle gamme de la marque, que j’ai glissée dans mes valises pendant l’été. Et qui est assez bluffante sur moi. Mention spéciale au « pré-shampooing » qui aide à mieux sceller la couleur. On en reparle dans un article dédié très très bientôt.
Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

Pas de commentaire.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.