bureau01

C’est lundi, allez hop : au boulot ! Et quoi de mieux qu’un look immortalisé dans sur mon propre bureau pour parler de retour au travail ? Parce qu’aujourd’hui, j’ai envie d’être (un peu) bavarde. Souvent, on me demande ce qu’est mon métier, et je vous avoue que j’ai bien du mal à répondre. Editrice de site Internet ? Rédactrice ? Community Manager de ma propre personne (ah ah) ? Créatrice de contenu(s) pour des marques de beauté ? Chef de la pub’ de mon propre site Internet ? 80% du temps, quand j’explique que je tiens un blog et que c’est mon métier, c’est ça plus tout ce qui tourne autour de cet univers bizarroïde, on me regarde comme si je parlais une langue étrangère. Alors, j’élude en disant « je suis chef d’entreprise dans le domaine de la beauté ». Ce qui veut tout et rien dire à la fois, j’en conviens. Alors qu’est-ce que c’est mon job ?

Cliquez pour lire la suite du post !

  • Audrey27 octobre 2014 - 08:13

    Merci pour cet article ! On en apprend un petit peu plus sur toi et c’est toujours bien :) C’est vrai que l’on aurait tendance à t’envier mais bon, comme tu le dis, le repos n’existe pas trop chez toi, et c’est fort dommage, les bloggueuses aussi auraient le droit de se déconnecter quelques temps ! On va faire une pétition haha ^^

    Bisous Capucine, continues comme ça, ton blog est vraiment très joli et c’est toujours un plaisir de le lire :)RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 09:54

      Ah ah Audrey, merci pour ton commentaire. Je ne me plains pas d’être sans cesse « connectée » à mon travail, bien au contraire, j’aime ça. C’est juste normal car c’est une facette de la vie d’entrepreneur ! :)RépondreCancel

    • maquillageyeuxverts.com28 octobre 2014 - 08:45

      C’est vrai que ça saute aux yeux que tu es épanouie dans ce que tu fais. L’essentiel est que tu as trouvé une raison de te lever souriante le matin, car tu aime ce que tu fais. J’admire ton parcours qui te permet aujourd’hui de voler de tes propres ailes.RépondreCancel

  • jaivoulutester27 octobre 2014 - 09:02

    très intéressant de connaître un peu plus ton parcours et ton métier. Un bonheur de te suivre!Je travaille dans le tourisme, du coup les gens croient que je suis toujours en vacances…. bien sûr ;)
    flo
    jaivoulutester.over-blog.comRépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 09:55

      QUOI ? Tu n’es pas tout le temps en vacances ?! Shame ! Ah ah, blague à part, je te comprends. Souvent c’est comme ça : à partir du moment où la thématique du métier est liée au loisir, ou alors quand le métier change de l’ordinaire, les gens ont tendance à le fantasmer un petit peu. Mais un travail reste un travail… ;)RépondreCancel

  • Hélène27 octobre 2014 - 09:49

    Bonjour,
    Étant moi-même une ancienne blogueuse (à toute petite échelle), je devrais comprendre ce que tu dis dans cet article, mais je ne le comprends pas.
    Régulièrement sur facebook, tu te plains de la méchanceté des gens qui commentent certains de tes articles. Aujourd’hui, tu expliques que tu en as marre des gens qui trouvent que ton métier est facile.

    Mais dans la vie, il faut savoir ce qu’on veut. Tu es blogueuse, donc forcément tu te montres, et forcément, ça ne plait pas à tout le monde. C’est le jeu même. En jouant à ce jeu, tu acceptes aussi les désavantages.

    Ensuite, te plaindre parce que le statut d’entrepreuneur n’est pas facile, que tu bosses beaucoup et que tu n’es pas confort au niveau du salaire. Certes, mais comme des milliers de personnes en France qui montent leur business et qui galèrent.
    Moi-même, je travaille sans compter mes heures, pour gagner un salaire plus que moyen. Et même si je suis en CDI, celà n’empêche que la charge de travail est présente. Et encore, on ne parle pas de gens qui galèrent à coup de petits boulots, qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois et qui viennent sur ton blog pour se ressourcer et penser à autre chose pendant un temps.

    Je trouve ça mal placée de se plaindre de ce statut sachant qu’une majorité de tes lectrices est à 100 lieux du niveau de vie que tu mènes; et que tu as choisi ce statut.
    De plus, ces gens qui te posent ces questions sont légitimes dans leur rôle; on ne peut que difficilement se confier à ses lecteurs sur les réseaux sociaux et ensuite expliquer que tout ceci appartient à ta vie privée et que tu ne souhaites pas en parler.

    J’ai moi-même été très attirée par la blogosphère, je lis régulièrement de nombreux blogs car j’ai toujours trouvé ça « abordable » et intime. Mais je trouve que tout ça se transforme en un jeu d’égaux malsain entre blogueurs; en tant que lectrice, j’ai le sentiment soit qu’on se fait de l’argent sur mon dos (à grand coup d’étalage de marque), soit d’être une psy.

    Je me fais un peu l’avocate du diable et c’est bien dommage. Mon but n’est pas de pourrir ta journée avec mon commentaire, mais peut-être te faire réagir un peu, comme je le ferais pour n’importe quelle blogueuse.

    J’apprécie ce que tu fais, je te regarde de loin et commente de temps en temps sur Facebook. C’est pour ça que j’ai ressenti moi aussi le besoin de te faire un retour sur ce post.

    Bonne continuation, en espérant que la blogosphère ne dérive pas trop vers des horizons nouveaux et pas forcément agréables.RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 10:00

      Hélène, je pense qu’il y a un GROS malentendu que je souhaite estomper tout de suite : je ne me plains pas. Je l’ai même écrit noir sur blanc : je suis heureuse. Alors pourquoi me plaindre d’être heureuse ? Ca serait un comble, tout de même !
      Ce post n’a absolument pas été écrit pour me vanter de quoi que ce soit, ou pour dénigrer quiconque. Juste pour expliquer. Car il est important pour moi d’expliquer les choses à mes lectrices qui me suivent depuis parfois 7 ans. C’est aussi grâce à elles que j’ai construit tout ça, mon blog est en train d’évoluer et je trouverais ça totalement ingrat de ne pas me livrer à elles de temps à autres, pour leur dire comment évoluent les choses dans leur globalité. Ca n’est pas vous prendre pour des psys (j’en ai eu un, et je dois t’avouer que je ne lui racontais pas ça….) ou pour des vaches à lait que d’être honnête avec vous.
      Et au-delà de ça, je reçois de nombreux messages tous les mois me demandant comment on fait pour être blogueuse, vivre de son blog, etc etc… Ce billet, ça sert aussi à remettre les choses en place. A expliquer que le TRAVAIL c’est… bah… du TRAVAIL. Et que même si on peut beaucoup s’amuser dans un travail, il y a aussi le revers de la médaille. Et que ça serait totalement fou de laisser croire à des jeunes filles qu’être blogueuse pro, c’est quelque chose de « facile ».
      La lecture de ton commentaire me prouve bien que j’ai eu raison d’écrire ce billet, parce que mon métier est visiblement très mal compris… Et c’est dommage que je n’ai pas réussi à l’expliquer comme il se doit, visiblement :(RépondreCancel

  • sysyinthecity27 octobre 2014 - 09:55

    Super cet article ! c’est chouette d’avoir eu l’audace de te lancer, je te dis un grand bravo !!RépondreCancel

  • Virginie (comme une plume)27 octobre 2014 - 10:10

    Quel bel article qui nous montre la face cachée de ce métier de blogueuse. Un beau métier, passionnant et enrichissant mais qui semble très prenant et angoissant sûrement parfois. Cependant tu sembles si épanouie que je te souhaite de pouvoir l’exercer encore de nombreuses années, bravo pour ce joli parcours. Longue vie à Babillages.
    BisesRépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 11:22

      Tout métier a sa « face cachée » ou son « revers de la médaille ». Mais c’était important pour moi de tout vous raconter, parce que vous êtes là au quotidien depuis si longtemps :) Merci pour ton gentil message plein d’encouragements !RépondreCancel

  • mesbavardages27 octobre 2014 - 10:30

    merci pour ce post très intéressant, c’est fou comme on a tous tendance à idéaliser le travail des autres. moi-même en tant qu’instit je suis parfois agacée par tous les clichés qu’on accole à mon métier… bonne journée :)RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 11:24

      Ah ah, je suis petite fille d’institutrice / directrice d’école ayant toujours visé l’excellence (19/20 à ses inspections, c’est dire !!), alors je comprends très bien ce que c’est. Le stress. La transmission à autrui. Les valeurs. Les corrections le soir aussi. Les préparations. Etc etc ! Je comprends !RépondreCancel

  • Cécilia27 octobre 2014 - 10:30

    Hello !
    Article vraiment intéressant, j’aime beaucoup ton blog et étant attachée de presse, je m’intéresse de très près à la blogosphèrè bien évidemment. C’est top de permettre à tes lectrices de voir comment ça se passe de l’autre côté de l’écran :)
    Belle journéeRépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 11:25

      Pour moi c’est normal de vous faire entrer dans les « coulisses » de cette activité. Je vous dois cette honnêteté et la transparence est très importante !RépondreCancel

  • Qifen27 octobre 2014 - 10:34

    Les présentations de nouveaux produits, personnellement, je suis contente de ne pas trop en lire ici. :)
    Ca n’est que mon avis de lectrice, mais je trouve cela important de faire ses choix de produits/marques, histoire d’avoir sa propre identité/personnalité, et puis lire les mêmes avis sur des dizaines de blogs/sites beauté, sur une même période : non merci.

    C’est cool en tout cas d’avoir pris le temps d’expliquer un peu + en quoi consiste ton nouveau boulot (on sent ton souhait de pédagogie, honnêteté et transparence), surtout que, même si on n’est pas particulièrement proches, ça fait toujours très plaisir d’avoir de tes news.
    Bonne continuation Capucine!RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 11:26

      Oui, c’est très important de faire ses propres choix et je me rends compte qu’il y a des périodes où je suis moins inspirée tout simplement parce que je me maquille moins ou que je n’ai pas changé de routine depuis des lustres ! Tout ça pour dire que même si ça se professionnalise, ça reste une aventure personnelle et je suis contente d’en parler avec vous toutes.Merci pour ta fidélité et tes encouragements depuis de si longues années, ça me fait terriblement chaud au coeur :)RépondreCancel

  • Mamzelle Chahi27 octobre 2014 - 10:38

    Super intéressant ton post ! Je suis moi-même blogueuse à très petite échelle et même si ce n’est pas mon « job », je respire blog, je mange blog, je dors blog … C’est très prenant :)RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 11:27

      Ah ah comme je te comprends ! Je te souhaite plein de belles choses pour ton blog :)RépondreCancel

  • Anne Carole27 octobre 2014 - 10:47

    Coucou Capucine,

    Merci pour cet article intéressant car construit pour présenter la « face réelle » du métier de blogueuse.

    Comme tous les métiers, ton job offre des avantages et des inconvénients sauf que selon ce que j’ai compris (et que je ressens dans le contenu de ton blog) ton métier est aussi ta passion !
    Et même si cela peut parfois engendrer du négatif (le stress, les choix, la stratégie de com, l’incertitude du futur…) je pense que tu vis (au sens propre comme au figuré) de ce que tu aimes… et c’est tout simplement magique.
    Pour ça, un grand BRAVO !

    Je crois malheureusement que certaines personnes ne peuvent s’empêcher de se répandre en commentaires négatifs juste par envie et/ou jalousie.

    Oui, il a des personnes plus malheureuses et qui « triment », oui il y a des personnes plus heureuses et qui abusent de leur statut, mais ces extrêmes n’empêchent pas d’exprimer ce que l’on ressent et parfois justifier, que tel élément ou telle contrainte sont pesants, ne veut pas forcément dire que l’on se plaint la « bouche pleine » !

    Il est regrettable actuellement de presque devoir cacher si on est heureux, on réussit, on vit de ses rêves… sous peine de subir des critiques.

    Si certains se débarrassaient aussi de leurs préjugés te concernant, ce serait sacrément une évolution.

    Hâte de découvrir le nouveau Babillages… Très bonne continuation.
    BisesRépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 11:35

      Merci Anne-Carole pour ce long message qui résume à la perfection toute ma vision du travail. Pour moi, travail ne nécessite pas de rimer avec pénibilité. Je pense que l’on peut s’épanouir dans le travail (et heureusement, parce qu’on y passe quand même la majeure partie de notre vie !). Et en faisant ce choix de carrière, j’ai surtout fait un choix de vie, qui correspond beaucoup plus à ma conception des choses dans leur globalité. J’ai bien évidemment conscience que le métier dans lequel je me suis orientée a bien des avantages et j’en profite au maximum. Et que tout le monde n’a peut-être pas la chance d’évoluer dans un univers qui lui plaît totalement. Mais je ne vais pas m’excuser d’être heureuse. Je ne vais pas non plus m’excuser d’avoir un métier qui ne semble pas pénible. Je ne vais pas m’excuser d’avoir osé entreprendre. Parce que mon métier ne nécessite pas d’être plus malin / plus beau / plus chanceux / plus privilégié qu’un autre : mon métier est accessible à tous et je me dis que tous ceux qui l’envient (souvent sans vraiment le comprendre) n’ont qu’à entreprendre la même chose :)RépondreCancel

      • Anne Carole27 octobre 2014 - 12:21

        Merci Capucine pour avoir pris le temps de répondre et surtout de manière si explicite.

        Et je souhaitais te faire partager cette citation qui me semble correspondre très justement à ta philosophie (et la mienne !) :

        « Une personne heureuse n’est pas une personne dans un certain ensemble de circonstances, mais plutôt une personne avec un certain ensemble d’attitudes. » – Hugh Downs

        Bonne journée & BisesRépondreCancel

  • Alexia27 octobre 2014 - 11:43

    Bonjour et merci pour cet article
    C’est vrai qu’à force de suivre des blogs et de les voir évoluer on en arrive a se poser pleins de questions sur leur fonctionnement.
    Je dirai que ton article répond en partie a nos questionnement de néophyte mais tout en survolant le sujet. Je me demande et je ne suis peut être pas la seule mais comment on en vit de ton métier ? Purement et pratiquement comment tires tu un salaire de ton travail ? On sait par ton blog que tu as un très bon train de vie pour ton âge et je ne peux m’empêcher de me demander si ton blog et plus généralement un blog peut vraiment faire vivre a ce niveau de jeunes gens ? Ma question est peut être stupide je n’y connais rien mais elle vient très simplement a l’esprit . Parce que sans autre travail a côté je me demande comment on fait pour voyager profiter vivre a Paris même bref les coulisses pratico pratique d’un blog. Personnellement c’est ce genre de côté qui m’intéressent a savoir comment la machine fonctionne économiquement parlant. Désolé si ce message n’est pas approprié je te livre ma pensée et les réflexions très honnêtement et sans arrière pensée. J’apprécie ton blog vraiment car tu es une bloggeuse simple et élégante j’ai lâché pas mal de blog a cause de personne qui finalement partait vers le cheap ou le vulgaire et il m’en reste plus que un de beauté le tien un de lifestyle typée jeune maman et un de mode mais niveau beaute et proximité le tien sort nettement du lot. Bravo pour ce travail et bonne continuation!RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 11:56

      Je m’attendais à ce qu’on me demande combien je gagne ou plutôt comment je gagne ma vie. Je t’avoue que même si ta question est posée sans arrière pensée et en toute gentillesse, je suis très mal à l’aise à l’idée de répondre à cette question là, comme ça, ici. Car mon blog est lu par des centaines de milliers de personnes et ça me « dérange » de faire part de mon « salaire » à autant de monde. Surtout qu’avec Internet, on peut aussi bien s’adresser à des gens sympas et bien intentionnés comme toi mais on ne sait pas non plus qui peut se servir de certaines informations en les déformant ou en en faisant mauvais usage.
      Mais grosso modo, le business modèle est assez « simple » : il y a la publicité qui s’affiche sous forme de bannières sur le blog, parfois je publie des publi-rédactionnels / billets sponsorisés, il y a aussi l’affiliation (une commission sur le panier shopping acheté sur certains sites partenaires que je peux recommander), les collaborations en marque blanche pour des marques sur leur propre site, etc.. J’espère avoir pu un peu éclairer ta lanterne :)
      Merci en tout cas pour ton commentaire et tes encouragements qui donnent envie d’aller encore de l’avant ! Belle journée :)RépondreCancel

  • imaginegirls27 octobre 2014 - 12:25

    C’est vrai que ça saute aux yeux que tu es épanouie dans ce que tu fais. L’essentiel est que tu as trouvé une raison de te lever souriante le matin, car tu aime ce que tu fais. J’admire ton parcours qui te permet aujourd’hui de voler de tes propres ailes.RépondreCancel

  • cdyggx27 octobre 2014 - 12:26

    Coucou,

    J’ai beaucoup aimé cet article, personnel et enrichissant :) ! Moi même j’aimerais beaucoup avoir ma propre petite entreprise (sans réelle comparaison avec ton travail à toi), quelque chose qui me ressemble mais je ne m’en sens pas le courage… Je suis en quatrième année de droit et j’aimerais avoir un train de vie confortable et un travail stable même si je sais que dans la conjoncture actuelle ce ne sera peut être pas le cas avant longtemps… Peut être qu’un jour je me lancerais dans l’aventure !

    Je te souhaite une excellente journée, et au passage tes chaussures sont sublimes !RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:12

      Tant de questions, je t’avoue que je les ai tournées dans tous les sens avant de me lancer dans l’aventure ! Et parfois, il faut aussi sauter dans le vide sans avoir 100% de certitudes, ^^ Merci en tout cas ! :)RépondreCancel

  • Coyote Girl27 octobre 2014 - 13:13

    Bonjour Capucine !

    Tu rejoins mon mari pour penser au travail non stop.
    Il n’a pas sa propre entreprise mais il fait des journées qui commence à 6h30 au travail et finisse généralement sur le coup des 22h,22h30 comme toi je pense. Avec des vacances qui même si légalement existent il ne part quasiment jamais avec moi, et souvent interrompt ses congés pour rencontrer un client et signer un contrat. Enfin, lui-même dit qu’il ne mérite pas de médaille, c’est le quotidien de tout le monde de penser à son boulot.

    En tout cas, c’est un sacré courage qu’il faut avoir pour se lancer, et surtout penser que la retraite, la mutuelle on doit les payer de sa poche et surtout prévoir que même si dans l’immédiat cela va bien que l’entreprise peut s’effondrer du jour au lendemain. Perso, ayant des ressources limitées je pourrais jamais faire cela car je pense toujours à ma situation dans 5/10/15 ans et pas au présent. J’admire vraiment ton saut dans le vide.

    Bonne journée !RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:13

      Ah ah, la retraite ! Je t’avoue que même s’il faut cotiser, je fais partie des gens convaincus qu’ils n’en auront pas (vraiment) plus tard. Alors ça fait un « souci » en moins, si je puis dire ^^ Un vrai saut dans la vide, en somme !RépondreCancel

  • Caroline27 octobre 2014 - 13:14

    Bonjour,
    Merci de nous faire découvrir un peu mieux ton métier car c’est vrai que je me suis souvent poser la question en te lisant. Je sais qu’être son propre patron n’est pas facile car comme tu le dis tu dois être toujours dispo pour ta boite.
    J’admire ta tenacité et je souhaite une très longue vie à ton blog.
    Merci pour tes articles.
    Bonne journéeRépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:14

      Merci beaucoup Caroline, je suis ravie que ce post ait pu t’éclairer :) Bonne journée à toi aussi !RépondreCancel

  • Miss Sugar Mills27 octobre 2014 - 13:28

    Génial ton article ! Tu réponds parfaitement à la question qu’on se pose toutes un jour, est ce que c’est devenu son entreprise ?
    Effectivement il n’est pas simple de se retrouver face à soi même lorsque l’on a ce statut alors je te souhaite plein de courage, j’ai hâte de découvrir ton nouveau « bébé ».RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:14

      Merci ! J’ai hâte de vous présenter mon nouveau bébé en janvier ! Oh la la, j’espère qu’il vous plaira :) Bonne journée!RépondreCancel

  • Julie27 octobre 2014 - 13:33

    Hello Capucine,

    Pour ma part je ne m’intéresse pas du tout au maquillage ni aux blogs beauté en général mais je me surprends à lire le tien très régulièrement parce que je trouve tes posts très bien écrits et prenants. Tes photos et tes looks sont toujours réussis et même si le contenu des infos beauté ne me parle pas c’est la personne que je lis qui me touche.

    Voilà un petit mot pour ne pas dire grand chose de constructif mais j’avais envie de te le dire :)

    excellente journée :)RépondreCancel

  • Totally Beauty Addict27 octobre 2014 - 13:43

    Ah je l’attendais avec impatience ce billet !
    Et article passionnant comme d’hab ;)
    Effectivement, les journées sont bien rythmées et qui ne sont jamais les mêmes !
    J’avoue qu’il faut un sacré courage pour faire ça et tu t’en tires brillamment !
    Bravo ma belle !
    Gros bisous ;)RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:15

      Oui, tellement rythmées que je n’arrive pas à faire tout ce que je rêverais de faire… mais c’est la vie et j’apprends à relativiser !! :) Merci pour tout et pour ta fidélité depuis tant d’années ! BisesRépondreCancel

  • Olivia Michel27 octobre 2014 - 13:52

    Parfaitement écrit ! bravo ;)RépondreCancel

  • Dominique27 octobre 2014 - 14:20

     » Mes profs doivent s’arracher les cheveux (…) LOL mais non ^^ et tu as trouvé ta propre voie, parler beauté c’est valorisant pour celle ( ou celui ) qui en parle et pour tous ceux qui lisent, c’est mieux que trimer pour un travail de rat de bibliothèque poussiéreux il me semble ( sauf si ce rat est heureux ). Etre heureux dans son activité professionnelle je trouve que ça n’a pas de prix, c’est la clé de l’épanouissement personnel, et à voir la tête de certains salariés je me dis que j’ai raison. Bref en janvier on en saura encore plus ^^, pour l’heure on sait déjà que tu as opté pour ce qui te plaisait le plus dans la vie, bon choix donc !RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:16

      Ah ah, itu as raison, si ça se trouve ils sont contents de cette voie trouvée. Car il faut avouer que même si j’aimais mes études, il y a des manières qui ne me plaisaient pas à 100% ^^
      Oui, vivement janvier…. Suspens !RépondreCancel

  • Camille27 octobre 2014 - 15:03

    Je crois que je n’avais vraiment rien compris à ton métier jusqu’à présent. Je pensais qu’en plus de ton blog, tu étais consultante marketing pour des marques cosmétiques.
    Si c’est le cas, et que je n’ai toujours rien compris, je m’en excuse.
    Il est vrai que le métier de blogueur peut paraître très abstrait, même après explications.RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:17

      Oui, je l’ai été en agence. Puis à mon propre compte lors de ma première année d’exercice, histoire de ne pas mettre mes oeufs dans le même panier d’un coup. Puis, je vole totalement de mes propres ailes. Tu as tout compris :)RépondreCancel

  • Plus Belle New York27 octobre 2014 - 15:36

    J’aime beaucoup ce post c’est vrai que lorsque je parle de mon hobby, car j’ai un CID à coté, de blogueuse, certaines personnes me regardent comme si j’étais une extra terrestre. Ah tu es blogueuse voyage c’est trop génial sauf qu’ils ne se rendent pas compte du travail que cela donne même si c’est toujours une passion. Ce blog me prend énormément de temps libre, écrire un article prend facilement 4 h….moi aussi je pense au blog tout le temps
    C’est genial de pouvoir vivre de sa passion bonne continuationRépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:17

      Tant que les gens n’ont pas tenu un blog en écrivant au quotidien pendant plusieurs mois / années, ils ne peuvent absolument pas comprendre ce que c’est. Mais c’est un loisir super enrichissant sur le plan personnel, alors continue :) Belle continuation à toi aussi !RépondreCancel

  • Aurore27 octobre 2014 - 15:44

    Bonjour et bon lundi!
    Peut-être que cette question a déjà été abordée dans un commentaire précédent (ou un poste précédent), je n’ai pas tout lu.

    Je me demande simplement comment un chef d’entreprise beauté gère la partie financière. Comme tu le dis bien dans ton poste, en te mettant à ton compte tu as été obligée de faire des sacrifices financiers: tu gagnes moins. Mais j’ai l’impression (et peut-être que je me trompe) que les blagueuses beauté doivent investir beaucoup de leur propre argent dans des vêtements, des produits de beauté, du maquillage, etc. Certes certaines choses sont « données » par les marques j’imagine, comme lors de partenariats (mais dans ce cas, les publications portent en général la mention « post sponsorisé », c’est bien ça?). Est-ce facile que de se dire « allez, j’achète ça, c’est un investissement, c’est pour le travail après tout »? J’aimerais comprendre comment ça marche, comment on se sent face à une situation dans laquelle on est financièrement responsable à 100%.

    J’y pense car je suis prof dans le secondaire (et je ne connais rien à la vie en entreprise!) et j’achète souvent des choses pour mes classes avec mon propre argent, parce que le budget part très vite, mine de rien!
    Merci!RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:18

      Hello Aurore ! Tu peux lire ma réponse à Alexia plus haut, je pense que j’aborde les réponses à ta questions. Pour ce qui est des produits, je n’achète pas tout ce que je montre ici – heureusement, ça fait un trop gros budget – j’en reçois pour les essayer. Et je t’avoue que parfois, je craque chez Sephora ^^RépondreCancel

  • Emilie27 octobre 2014 - 15:55

    Bon je voulais réagir ce matin, puis non, et puis j’ai vu sur twitter que tu te plaignais d’une personne qui laisse un commentaire bien rabat-joie…..bon alors je reviens pour réagir!

    Alors loin de moi l’idée de t’enfoncer mais je ne sais pas si tu te rends compte que tu es dans une spirale depuis pas mal de temps où tu ne supportes pas la moindre critique, la moindre remise en question semble impossible chez toi.

    Non le commentaire en question n’était pas rabat-joie, il a au moins le mérite d’être honnête et plutôt courtois, et je pense qu’il représente l’avis de pas mal de personnes, celles qui te suivent en silence (comme moi) ou d’autres qui ont arrêté de te suivre. Et ce n’est pas parce qu’on ne commente pas qu’on a moins le droit que les autres de commenter, on fait grossir tes stats nous aussi…..

    Non la plupart des gens ne pensent pas que Travail doit rimer avec Pénibilité, c’est très réducteur de répondre ainsi.
    A un moment il va falloir arrêter de nier que ton travail a des avantages considérables: tu es libre, et tu ne travailles que pour toi. Tu pars beaucoup, vraiment beaucoup plus souvent en vacances que la plupart des gens. Et non, ce n’est pas de la jalousie, mais à un moment il faut arrêter de mettre l’écran de fumée « je ne pense qu’à mon travail, je travaille le week-end », pour essayer de justifier tout ceci.

    De plus, j’ai l’impression que le statut d’auto-entrepreneur/chef d’entreprise et tout ce qui va avec est chez toi beaucoup plus attirant pour toi que le contenu. Je vais essayer d’être honnête sans être blessante: chez toi je ne sens aucune réelle passion pour les produits de beauté.

    Ton salaire par contre n’est pas un point intéressant, cela ne nous regarde pas, et je pense qu’on sait maintenant assez bien comment fonctionne un blog pour savoir d’où viennent tes revenus. Et oui, je pense que tu vis mieux que la plupart des gens.Encore une fois, ni critique ni jalousie, mais ce besoin de se justifier tout le temps, de parler de la difficulté d’avoir son entreprise, quand on voit ta vie en pointillés et la manière dont tu t’en plains continuellement, et bien je ne trouve pas ceci très réglo.RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:28

      Aaah, je l’attendais aussi ce commentaire : celui qui pense me connaître en assemblant des morceaux de photos Instagram / tweets / etc postés en pointillés pour juger de mon niveau / ma qualité de vie / qui je suis.
      A vrai dire, je trouve ça indécent, ce besoin de tout essayer de mettre bout à bout pour juger une personne. Je t’invite d’ailleurs à lire cet excellent post qui résume parfaitement ma pensée à ce sujet : http://elitedaily.com/life/culture/dont-know-just-read-social-media-postings/659642/

      Quoi qu’il en soit, c’est dommage que dans le cadre d’un témoignage sur une activité d’entrepreneur, je puisse lire des commentaires cassants (car tu as beau te cacher derrière des « je vais essayer d’être honnête sans être blessante », tu l’es) visant essentiellement à démonter la personne qui est ravie d’entreprendre et de partager cette bonne humeur aux autres. Je ne conçois pas que l’on puisse être capable d’autant de négativité dès lors que quelqu’un partage son expérience positive. Bref.RépondreCancel

      • Emilie28 octobre 2014 - 11:39

        Alors déjà NON je ne prétends pas te connaître, ni toi ni ta vie, mais il suffit de te suivre sur les réseaux sociaux pour voir que tu pars souvent, très souvent en vacances, où est le mal de te le dire? Il n’y a aucun jugement là dessus c’est un constat, ce serait malhonnête de le nier.

        Je n’ai pas cherché à être blessante mais tu ne peux pas te cacher derrière des arguments type « j’ai essayé de partager une expérience positive et vous me répondez des choses négatives ». Comment ne peux tu pas accepter que même si tu veux partager une expérience enrichissante, les gens peuvent avoir une opinion là dessus? Sur ta manière de l’exprimer? Sur ce que tu renvoies?
        C’est exactement le même raisonnement erroné quand on te fait une remarque sur la mauvaise qualité d’un make up et que tu réponds que tu y as passé beaucoup de temps, tu as beaucoup travaillé, et qu’on ne s’en rend pas compte……Ce n’est malheureusement pas parce que tu passes des heures sur quelque chose que sa qualité en sera meilleure, et oui on peut critiquer un travail même s’il a nécessité du temps.

        Tu ne conçois pas qu’on puisse être autant négatif, et moi je ne comprends qu’on puisse autant s’aveugler que toi. Comment est-ce possible de lire autant en diagonale les critiques? Constructives la plupart du temps? C’est toujours nous qui ne comprenons rien? Mille excuses mais ça en devient presque insultant.RépondreCancel

        • Babillages29 octobre 2014 - 00:19

          Encore une fois, tout est une histoire de limite(s). Vie publique VS vie privée. Mes limites à moi sont très claires et j’entends bien qu’on les respecte. Alors, en fait, quand on parle de travail ici … à quel moment on peut se permettre d’essayer de me juger sur ma vie privée ? Je veux dire : qu’est-ce qui te donne le droit de penser que sous prétexte que je partage certaines choses totalement voulues (celles que je ne veux pas partager, personne ne les connait), ça t’autorise à tirer des conclusions hâtives ? Et de déblatérer tranquillement sur mon soit-disant train de vie ? Pire, en me pointant du doigt et en dénigrant ce que je suis et ce que je fais via des jugements à l’emporte pièce.
          Alors soit : je ne comprends pas. Je ne comprends juste pas que l’on se permette autant de choses sous prétexte que j’ai fait le choix de m’exposer sur Internet. Je ne comprends pas qu’on n’entende pas comprendre qu’il y a des limites. Je ne comprends pas qu’on préfère perdre du temps à juger le bonheur des autres en le dénigrant ouvertement. Je ne comprends pas qu’on dissocie totalement la valeur « travail » à la notion de plaisir. Mais bon, c’est ton choix après tout !RépondreCancel

  • missbulle27 octobre 2014 - 16:33

    sympathique petit billet.
    Bon si j’ai bien compris moi je dois tout faire à l’envers :D
    En effet tout comme toi je suis auto entrepreneur, j’ai un blog mode et beauté mais pour l’instant aucune marque de beauté m’a contacté pour écrire un article ou essayer leurs produits ou… Et le peu de marques que j’ai démarché ne m’ont jamais répondu.
    Donc franchement je ne sais pas quoi penser de tout ça et j’ai vraiment l’impression de mal m’y prendre. Beaucoup dise qu’il faut faire tic tic tac tac tac et le tour est joué, moi j’ai beau essayé ça coince.
    Va vraiment falloir qu’on m’explique ;)RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 16:36

      Ce billet n’est pas une recette magique pour expliquer aux gens comment mener leur barque, et ça serait très prétentieux. Je pense d’ailleurs qu’il n’y a pas vraiment de formule magique, juste beaucoup beaucoup de travail et de patience. Et il faut remettre tout ça en perspective : en France, très peu de blogs permettent d’être des activités professionnelles à plein temps.RépondreCancel

  • Do27 octobre 2014 - 16:58

    Merci pour cette vision de l’intérieur, c’est intéressant de voir l’autre côté d’un blog mais aussi d’un métier qu’on ne connait pas. Même si on l’a choisi, chaque métier n’est pas forcément tout rose. Quand on est son propre patron, on sacrifie parfois sa vie de famille et ses loisirs. Je me rappelle mes parents travaillant 7 jours sur 7 les premières années parce qu’il fallait démarrer et s’assurer une clientèle décente.

    Bien sûr, ne mentons pas, certains aspects de ton métier semblent vraiment passionnants et tellement différents de la routine que l’on peut trouver dans certains autres emplois que cela fait rêver.

    Alors soyons juste contents pour toi, non? Et bon, quand on a rien de gentil à dire, autant ne rien dire du tout.

    Enfin c’est comme ça qu’on m’a élevé.RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 21:02

      J’ai l’un de mes parents qui est entrepreneur et j’ai ce souvenir de beaucoup de sacrifices, de compromis mais ça ne se répercutait jamais sur les enfants, on était une famille très heureuse. Mais je crois que j’ai nourri une véritable admiration sans limite pour ma mère qui a entrepris et qui mène bien sa barque. Aujourd’hui, en étant à mon propre compte, je comprends encore mieux son monde à elle. Ca me fait du bien, tout ce parcours.RépondreCancel

  • blandine27 octobre 2014 - 17:06

    J’adore quand tu parles de ton expérience, de choses plus personnelles (même s’il s’agit d’un post sur ton travail!) car tu ne le fais pas trop souvent et surtout parce que tu expliques les choses avec un naturel très agréable! Je suis fan de ta tenue aussi!!
    Bonne journée :)RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 21:03

      Effectivement, j’ai du mal à me livrer à des « inconnus » car comme j’ai pu le dire plus haut dans les commentaires, vous êtes à 90% des gens bien intentionnés. Mais les 10% restants sont des gens qui passeraient par là sans bien comprendre et se serviraient de ces infos personnelles dans un but plutôt négatif. Alors j’essaie d’établir une frontière entre le privé et le public. Même si ça n’est pas toujours facile parce que dans mon métier, il y a un rapport à l’image qui est assez particulier ! :) Merci pour ton message !RépondreCancel

  • Somadeup27 octobre 2014 - 18:31

    Merci capucine pour cet article ! Il est très utile et m’a personnellement beaucoup éclairé.
    Il y a un seul point que j’aimerais que tu clarifie, lorsque tu dis que tu prends « des briefs de marques », qu’entends tu par là ? J’ai bossé en agence donc je suis familière avec le fait de prendre un brief, mais est ce que ça veut dire que les marques te font un topo de ce sur quoi elles aimeraient communiquer, et tu produis un contenu sur le blog en fonction de ces directives ?
    Merci d’avance :)RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 21:04

      Un publi-rédactionnel est issu d’un brief annonceur. Idem quand je travaille en marque blanche pour des marques :)RépondreCancel

  • gaelle R27 octobre 2014 - 18:43

    Très inintéressant ton article qui montre tout le travail que demande ton blog, les coulisses en quelques sortes.

    Et c’est génial d’avoir osé sauter le pas et vivre de sa passion.Je me la pose en ce moment, assez des cdd, le métier de conseillère en image me tenterait (cela regrouperait mes études commerciales, marketing, cosmétiques); mais bon il faut y réfléchir, .

    Félicitations pour ta réussite et hâte de voir le nouveau babillages.

    Et dis toi que quoi tu fasse il y aura toujours des jaloux pour venir critiquer.Alors reste comme tu esRépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 21:04

      Intéressant tu veux dire ! Petite coquille, ah ah ah ! Quoi qu’il en soit, merci beaucoup pour tes encouragements perpétuels. Je te souhaite le meilleur à toi aussi !RépondreCancel

      • gaelle R28 octobre 2014 - 11:19

        ah oui, en effet, j’avais pas vu, mais c’est ça de vouloir jouer à la jeune et d’écrire sans lunettes hihi.Tu l’as bien compris, c’est hyper interessant et instructifRépondreCancel

  • shoubbs27 octobre 2014 - 18:45

    Salut

    Alors déjà, je tiens à dire que j’ai énormément de respect pour les gens qui montent leur boite, qui réussissent à développer une activité pour en vivre etc… en disant ça je pense évidemment aux blogueuses, même à certaines dont je n’apprécie pas forcément la ligne éditoriale, car je respecte le côté « chef d’entreprise » parce que quoi qu’on en dise ça a ses aspects difficiles. C’est prenant, ça demande beaucoup de travail, et je respecte infiniment le travail des autres.

    En revanche, ces derniers temps on a eu droit à certains articles de ce genre chez certaines de tes consœurs, et il y a toujours un petit truc qui me chiffonne.

    Je respecte votre métier (parce que si on en vit, à un moment c’est un métier, et ce n’est pas un gros mot), je suis tout à fait consciente que ça a ses avantages et ses inconvénients, mais certaines descriptions faites pour « faire pleurer dans les chaumières » m’irritent profondément.

    Oui, être libéral c’est dur, mais c’est aussi mon cas et celui de plein d’autres gens, pas forcément dans le secteur des blogs, et ce n’est pas quelque chose d’exceptionnel. Ne pas avoir de sécurité de l’emploi, bosser le WE, et tant d’autres choses ne sont pas l’apanage des blogueuses. Donc j’ai un peu de mal avec le côté « je n’ai plus mon petit CDI tranquilou ».

    On vit quand même dans un monde où le CDI pépère et la sécurité de l’emploi sont devenues des notions toutes relatives. Alors plutôt que ces formules, surement maladroite, je préfère lire à quel point tu / vous êtes heureuses dans votre taf, parce que le seul vrai luxe, c’est le bonheur, et si on a monté sa boite pour être malheureuse, il faut mettre la clef sous la porte toute suite !

    Et puis admettre que les avantages en nature ne sont pas désagréables, ça ne fera pas de vous des méchantes profiteuses (enfin, seulement pour les lectrices jalouses maladives, loin de moi cette pensée). Moi au mieux je peux espérer quelques ramettes de papier et des trombones :) JACKPOT !RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 21:08

      Ouh la quiproquo ! Et stop au quiproquo ! Je n’écris pas pour « faire pleurer dans les chaumières », mais aussi parce que je suis lue par certaines jeunes femmes / filles qui pourraient nourrir des faux espoirs en se disant « je vais faire un blog et ça va être facile ». Il faut comprendre que derrière toute entreprise, même si le secteur peut sembler fun, il y aune réalité économique / fiscale à ne surtout pas occulter. C’est comme ça, et je ne mérite pas de médaille pour faire mon travail « comme il faut » et encore moins pour avoir monté une structure. J’explique juste les choses telles qu’elles sont et si je me concentrais uniquement sur le côté « paillettes » de mon métier, ça serait mentir, ça serait passer à côté de la réalité de mon métier que j’essaie d’expliquer le plus honnêtement qui soit.
      Enfin, quand je compare au CDI, c’est tout simplement que j’ai été quasiment tout le temps habituée à ce mode de travail – on parle d’un billet personnel tout de même, logique que je compare à mes expériences personnelles et précédentes, surtout quand on parle de cheminement.RépondreCancel

  • Audrey27 octobre 2014 - 18:47

    Bonjour Capucine,

    Je lis sur Twitter et sur ton blog que les commentaires « négatifs » te blessent, je le comprend et d’un côté j’en suis désolée. Ce qui est difficile dans le cas de ton métier c’est qu’il n’y a pas de barrière (ou très peu) entre ta vie privée et ta vie professionnelle. Car comme tu l’as si bien expliqué ton métier c’est avant tout ta passion. Donc parfois, tes lectrices pensent apporter un avis sur ta profession hors elles atteignent la sphère privée et la ça devient blessant (exemple qui illustre bien la fine barrière entre les deux mondes lorsque tu tweets ton « agacement » envers Orange sur un rdv manqué, cela peut être mal-interprété du point de vue de ton lectorat alors que concrètement cela ne le regarde pas).

    Bref, tout cela pour dire que tu as la chance d’avoir fait de ta passion, ton métier et en plus d’avoir acquis une certaine légitimité dans ton domaine. Tu ne pourras jamais plaire à tout le monde et les gens se feront un « malin » plaisir à te le dire. Prend du recul par rapport à cette situation puis va de l’avant. Comme tu l’as si bien dit tu es heureuse dans ce métier de bloggeuse, n’est-ce pas le principale !

    Bonne continuation et courage.

    A.RépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 21:12

      Audrey, dans mes bras ! Je crois que tu arrives à mettre des mots sur une sensation que je n’arrive pas à transcrire. Car oui, je fais en partie un métier d’image et que si on veut prendre les choses au pied de la lettre sans recul, on peut facilement penser qu’il n’y a pas de barrière entre vie privée et vie pro. Or, tu fais bien de le préciser, il y en a une – et une grosse, jamais je ne mets en scène ma famille, jamais je ne montre vraiment les lieux où je vis, jamais je ne raconterai certaines étapes importantes de ma vie que j’ai pu franchir cette dernière année, etc. Malheureusement, certains ne saisissent pas que je mets des barrières et que quand on veut les franchir, je suis mal à l’aise et parfois agressive / sur la défensive car on me sort de ma zone de confort.
      Mais tu as raison, on ne peut pas mettre tout le monde d’accord, il faut avancer ! Belle soirée !RépondreCancel

  • Eve27 octobre 2014 - 20:21

    Bonjour Capucine, ton post est très intéressant.
    Moi, je me demande quelle est le statut d’une blogueuse professionnelle comme toi. Es-tu en Auto-entrepreneur, Free-Lance à la Maison des Artiste, en Eurl …? Désolé, d’être directe mais je me suis toujours posée cette question.
    Sinon, étant moi-même blogueuse (non-professionelle), je comprends tout à fait ce que tu dis dans ton billet. Meme si j’adoorre ce que je fais avec mon blog, je souffre de l’isolement (travailler seule) et ce n’est pas toujours simple de rencontrer d’autres blogueuses.
    En tout cas, ce post m’aura permis de faire un tour sur ton joli blog. Bises EveRépondreCancel

    • Babillages27 octobre 2014 - 21:15

      Je crois que les cas sont différents selon chaque blogueuse. Il y en a qui sont juste auto-entrepreneur, d’autres qui sont à la Maison des Artistes si elles sont graphistes à côté par exemple, ou d’autres encore sont en EURL. Voilà ^^RépondreCancel

  • Fanny27 octobre 2014 - 21:33

    Un métier pas pour moi mais un complèment et surtout une passion qui se développe depuis peu pour le blogging avec des rencontres géniales de gens « connectés ».RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:20

      Oui, le blogging, c’est aussi plein de rencontres ! Une belle aventure !RépondreCancel

  • Iva27 octobre 2014 - 23:21

    Je me repète souvent, mais j’aime ta sincérité, je trouve que c’est ce qui te rends différente, dans le bon sens du terme.
    Je trouve qu’on ne ressents pas sur ton blog, et je pense que c’est le but, ce « regardez ma vie est parfaite » qui je dois l’avouer, nous rend jalouses (du moins moi).
    Tu envoies du rêve par ta beauté simple, tes jolies photos et expériences, mais tu te livres aussi en toute honnêteté sur des sujets plus sérieux/moins droles, mais toujours dans le respect d’une ligne directrice.. Une ligne éditoriale Babillages en somme.
    Bravo pour tout ce que tu as accompli et tout ce qu’il te reste à faire :)
    IvaRépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:21

      Iva, quel(s) compliment(s) ! Merci ! J’en perds mon latin, je ne sais pas quoi répondre à part : merci ! La gentillesse de mes lectrices me bouleverse.RépondreCancel

  • Une Porte Sur Deux Continents28 octobre 2014 - 02:05

    C’est vrai que travailler en freelance nous oblige à toujours rester connecté. On ne décroche jamais, mais c’est un mode de vie tellement agréable. Bravo en tout cas pour tout ton beau parcours et je suis ravie de découvrir ton blog grâce à HC !RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:21

      Eh bien, bienvenue parmi nous ! Merci pour ton message et à bientôt :))))) Car apparemment, on est toutes les deux très connectées, ah ah !RépondreCancel

  • Corinne (Couleur Café)28 octobre 2014 - 08:20

    Je sais très bien que c’est beaucoup de boulot, mais c’est vrai aussi que c’est super de faire et de vivre de sa passion. Bravo pour tout çà !RépondreCancel

  • AC28 octobre 2014 - 10:10

    Merci pour cet article ! J’aime ta transparence, ça m’aide dans mon propre projet à savoir davantage ce que je veux… ;)
    Pas facile en effet d’oser se lancer, même si la passion est là !
    J’aimerai tellement faire de mon blog mon métier…
    Pleins de gros Bixx <3

    http://wild-child.frRépondreCancel

  • Lison28 octobre 2014 - 10:26

    Déjà, je dois dire que j’aime beaucoup ta tenue, et les photos de ta tenue.
    Et j’aime encore plus cet article, alors merci pour ça!!
    bisousRépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:22

      Merci ! La tenue, ah oui, parlons-en de la tenue, tiens ! Personne n’en parle ;)))))) :)RépondreCancel

  • Corinne28 octobre 2014 - 10:31

    Bonjour.
    J’ai bien apprécié ton article (et en passant le billet de Noémi aussi J) .
    J’ai été, je l’avoue, très étonné par certains commentaires. En tout cas ton article ne laisse pas indiffèrent, loin de là .
    Pour ma part je me suis lancée récemment dans un blog (6 mois) avec passion.
    Et mon métier dans la vraie vie est aussi ma passion. « Pour être heureuse soyons passionnée !!! »
    Vivre de son blog c’est un RÊVE, que dis-je le GRAAL, pour pas mal de blogueuses (et j’y réfléchi pour plus tard).
    Mais soyons réaliste : Blog = passion = énormément de boulot (en tout cas c’est mon cas). Je trouve ton article franc et clair sur le sujet, je cotoie pas mal d’indépendant, et c’est le même discours travail, travail, travail et aussi du travail.
    Et tout travail mérite salaire on ne vit pas chez les bisounours
    Les idées reçues (sur certain boulot) on la peau dure, je travaille dans la comm et il y a longtemps on croyait que je faisais des dessins toute la journée.
    En tout cas merci pour ton article et beau parcours. A bientôtRépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:23

      Oui, comme tu le dis, les préjugés sur certains métiers sont vraiment fous… Mais tant que nous on aime notre métier, il n’y a que cela d’important dans le fond. :)RépondreCancel

  • Somadeup28 octobre 2014 - 10:46

    J’aurais quand même envie de réagir sur tout ce qui fait polémique dans ce sujet. J’apprécie beaucoup ton blog Capucine, mais il y a aussi des choses qui me dérangent.
    En gros, tu manifeste plutôt ouvertement les mésaventures que tu rencontre dans ce métier (venant des marques et des lectrices), en tous cas davantage que la moyenne des blogueuses françaises. Il y a donc deux hypothèse à émettre :
    - Soit tu reçois beaucoup plus de critiques que les autres blogueuses. Dans ce cas, quelle en serait la raison ?
    - Soit tu en reçois tout autant, mais tu les manifeste davantage. Et là aussi, je me demande pourquoi ?

    Quelle que soit la réalité, je pense que c’est ça qui agace le plus les personnes. C’est que par rapport à d’autres blogueuses qui ne s’étendent pas autant sur ces mésaventures, tu le fait de manière plus récurrente.

    Encore une fois, mon commentaire n’est pas agressif ou dans le but d’être méchant. Je me pose juste la question de pourquoi ce problème est si vif en ce qui te concerne.RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:29

      Ah ah, vaste sujet et merci de le soulever. Je pense que dès lors qu’on fait le choix de s’exposer, on s’expose à de la gentillesse et de la bienveillance gratuites (super cool), mais aussi à de la méchanceté gratuite (aïe !). Qui plus est quand on fait des choix et qu’on les assume : ça peut faire parler. Les communicants et experts marketing diront que c’est génial parce que ça génère de la conversation et que c’est ça l’influence (lol). Mais cette « influence » toute relative, c’est quelque chose que tu ne maîtrises plus au bout d’un moment car il faut accepter que le truc t’échappe, que les gens s’emparent d’une part de « toi » et parlent. Les gens disent alors ce qu’ils pensent (ça peut être ici, ou ailleurs sans même que je le sache en fait) : ça peut être positif comme négatif. C’est comme ça. Et c’est le lot de pas mal de blogueuses lues en fait, je crois.
      Mon « problème » à moi, si tant est que ça soit un problème c’est que je suis quelqu’un qui a tendance à manifester mes joies, mes peines, etc. Donc, forcément, on est davantage au courant. Mais… encore un autre problème : dois-je arrêter ? Dois-je cesser d’avoir des aspérités qui me rendent insupportables aux yeux de certains… mais aussi terriblement humaine ? Ou dois-je adopter une « stratégie de communication » comme j’ai pu en développer pour beaucoup de marques dans mon « ancienne vie », m’y tenir, et perdre cette facette de mon âme qui fait que j’ai l’air « vraie » quoi qu’il advienne ? Vaste débat… dont je suis la seule à détenir la réponse :)RépondreCancel

  • Fay28 octobre 2014 - 11:03

    J’ai lu ton article et tous les commentaires. Ça fait pas mal de lecture. Je trouve ton article plutôt vrai et très positif.

    En règle générale je déteste ce type d’article. La blogueuse se plaint, elle travaille, elle tient à le rappeler, sa vie privée n’est pas respectée…Je suis toujours très agacée, car après tout, en s’exposant sur un réseau social, on sait que la possibilité de laisser des commentaires fait partie du jeu (ma pauvre Lucette). Alors « crotte ». Quand on clique sur « publier », il faut s’attendre aux commentaires. Mais on est humaine et un commentaire méchant, ou sec, est très vite blessant. Je peux le comprendre. Mais les plaintes me gonflent. Si les blogueuses trop exposées et trop connues en ont marre, qu’elles aillent brasser les frites à McDo, ou bien passer la serpillière dans les couloirs des hôpitaux, ou alors qu’elles se frappent des dossiers à la con dans leur petit bureau exiguë.

    Mais ton article ne dit pas ça du tout. Et je suis désolée pour toi que certaines aient commenté ce qu’elles ont commenté : elles n’ont rien compris à ton propos. Tu es heureuse d’avoir fait ce choix de carrière (c’est une carrière, n’ayons pas peur de le dire). Et tu remercies les lectrices de te suivre. Tout en expliquant à quoi ça ressemble la vie de blogueuse pro. Et oui, tu nuances, tu dis que c’est bien, mais qu’il y a du bon (très bon) et des fois, du moins bon. Tu as essayé d’être juste et vraie je pense. Et je trouve que tu as réussi.RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:31

      Oui tu as tout compris : j’essaie d’être vraie et juste. Mais bon, visiblement, tout le monde ne comprend pas, aaaaargh !!!!! Merci d’avoir pris le temps de tout lire en tout cas !RépondreCancel

  • Isabelle28 octobre 2014 - 11:58

    Ah comme je te comprends j’ai un mi-temps et depuis un peu plus d’un ans je vis a travers mon blog différents projets professionnel et quand j’en parle en dehors du milieu, les gens rigolent et disent « Ah blogueuse… mais c’est un vrai travail »^^
    C’est compliqué de dire ce que je fait exactement les projets sont divers et variés, pas un jour ne se ressemble. Dire que d’en vivre ce n’est pas simple, que je ne fais pas qu’écrire des articles, il y a les photos aussi, que je suis indépendante et que c’est un risque, qu’il faut sans cesse se renouveler, trouver de nouvelles idées etc… c’est énormément de travail !
    Mais tu es douée dans ton domaine, alors je te souhaite le meilleur ;-)RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:31

      Bravo pour ce que tu as entrepris :) Je te comprends totalement en tout cas ! Je te souhaite aussi le meilleur !RépondreCancel

  • MsOriginalDoll28 octobre 2014 - 12:09

    Un nouveau Babillages en 2015 ? Hâte de découvrir cela, surtout que je suit ton blog depuis 4 ans environ et que ta plume m’a toujours autant plus. Tu fais des articles géniaux et c’est un beau métier que d’être blogueuse beauté. Des ami(e)s m’ont déjà dit, quand je leur annoncait que j’étais blogueuse beauté, « mais tu est payer pour ça ? ». Non, je le fais par passion, mais clairement, les blogs beautés en comparaison à il y a 4 ans sont devenus très commerciales, il est difficile d’expliquer que l’on fait ça « par plaisir ».

    D’autres me disent également « mais c’est une passion, pourquoi tu y passes autant de temps ? » et bien parce que je suis seule et que ce n’est pas de la perte de temps surtout. En tout cas, j’aime ta plume car clairement, être blogueuse c’est ton métier désormais, mais tu as gardé cette même « insouciance » si je puis dire qu’il y 4 ans quand je t’ai connu ^^RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:32

      Ahah je me demandais où tu étais passée, j’aime lire tes commentaires – depuis 4 ans déjà ?!!! le temps passe si vite !
      Merci beaucoup beaucoup beaucoup. Pour tout !RépondreCancel

  • Sonia28 octobre 2014 - 14:19

    Bonjour Capucine.
    Je te suis via ton blog depuis quelques années maintenant et je poste aujourd’hui mon 1er commentaire!
    J’avoue avoir du mal à comprendre certains commentaires, qu’ils soient positifs ou négatifs…
    Je lis régulièrement des blogs mode, beauté, déco, et j’adore ça. A aucun moment je ne me demande si les auteurs ont des métiers en plus de la rédaction de leur blog, combien ils gagnent, s’ils partent en vacances, s’ils ont des avantages en nature, comment ils gèrent leur quotidien, leur emploi du temps… En fait cela ne me regarde pas, et surtout cela ne m’intéresse pas. Ce n’est pas que je m’en fout, mais plutôt que ce n’est vraiment pas pour cela que je les lis! Je lis les articles des blogs comme je lis les articles des magazines tout en me faisant ma propre opinion.
    Je n’ai aucun jugement à porter sur ton mode de vie.
    Capucine je trouve ton blog très professionnel, instructif, agréable et distrayant et pour moi, c’est l’essentiel et c’est pour ça que je te lis!
    Bonne continuation!RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:34

      Merci d’être sortie de l’ombre sous ce billet ! Je n’oublie pas que certaines lectrices font le choix de me lire non pas pour ma trombine ou ce que je suis dans le fond, mais juste pour le contenu de ce blog. Et ça fait du bien aussi de lire ça. Ca remet les choses à leur place, dans un contexte bien plus difficile à maîtriser pour satisfaire tout le monde ! Ah ah :) Je te souhaite une belle continuation à toi aussi !RépondreCancel

  • Colombines28 octobre 2014 - 14:19

    Merci pour cet article ! Je te suis de loin, et ça m’aide beaucoup à comprendre ton métier et ton blog. Je commençais à me demander comment un blog pouvait être aussi complet et maîtrisé en ayant que deux heures par jour maximum pour bosser dessus (ce qui est mon cas), preuve que je n’avais rien compris ^^
    Merci pour toutes ces précisions sur le métier de blogueuse :)RépondreCancel

  • Koline28 octobre 2014 - 14:23

    Bonjour Capucine,

    J’ai lu votre article et oui je compatis, ça doit pas être facile tous les jours de rester cloîtrée dans ce petit coin de bureau dans le coin de votre F1 à Paris. Je finirais neurasthénique si j’étais vous !
    Et aussi pour le manque a gagner et de ne pas savoir de quoi l’avenir sera fait doit être très stressant, vous avez bien raison de décompresser en partant en Thaïlande ou au Brésil, on ne sait pas de quoi demain sera fait donc autant en profiter !!
    Fuck les jaloux et toutes mes pensées vont vers vous.RépondreCancel

  • Mademoisellevi28 octobre 2014 - 17:03

    J’ai adoré te lire
    Contrairement à ce que les autres pensent, parfois, la petite blogueuse qui a un contrat de travail a coté t’eenvie, et parfois moins. Effectivement, ça doit être parfois pesant, de ne jamais déconnecter, car on aimerait ne serait ce qu’une fois (je suppose) couper du monde, des réseaux, penser à soi, prendre un bain chaud avec une tasse de thé, et oublier la trésorerie. Mais pour vivre il est compliqué de faire ça
    Alors bravo car je trouve que c’est du courage ;)
    <3RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:36

      Il y a des gens qui, je pense, ne sont pas faits pour vivre ce genre de « stress » du quotidien. Et il était important pour moi de rappeler que derrière le côté futile de mon activité, il y a un travail tout à fait sérieux avec un cadre pas toujours idéal ;) Merci en tout cas !RépondreCancel

  • Odile Sacoche28 octobre 2014 - 20:08

    Je crois que c’est la première fois que je laisse un commentaire sur ton blog. Pourtant je passe parfois, car il y a de temps à autres des articles qui me plaisent.

    Je suis styliste dans la vraie vie. Blogueuse est mon passe temps et longtemps j’ai « rêvé » d’en faire mon métier (comme tu dis si bien). Pourtant en te lisant, j’ai bien compris où tu voulais en venir. Par rapport à mon métier de styliste.

    Pcq quand je dis de but en blanc « je suis styliste » les gens font des hooo des haaaa, des « la chance ». Je suis de celle qui ne croit pas en la chance dans le milieu professionnel. Il faut avoir la gnak, surtout pour des milieux artistiques. Alors oui parfois quand tu dis que tu passes ta journée à faire du shopping pour le boulot, où à découper du tissus, ou même à dessiner toute la journée, ça vend du rêve…

    En fait… J’ai commencé à t’écrire ce commentaire, sans trop savoir ce que je voulais dire. Et maintenant que je l’écris je me dis : oui en fait, j’ai de la chance (tu as de la chance) de faire le métier que j’aime (que tu aimes). Et que du coup, bah, blogueuse professionnel, c’était peut être pas ma vocation (mais bien la tienne)RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:38

      Je commente après avoir lu l’article que tu as écrit dimanche sur ton blog, et qui fait donc terriblement écho à ton commentaire posté ici. Et en fait, j’ai totalement compris ce que tu voulais dire de A à Z. Merci et toi aussi profite de ta chance de styliste !RépondreCancel

  • Ariane28 octobre 2014 - 22:55

    Merci Capucine pour cet excellent article !
    C’est génial que tu puisse faire de ta passion ton métier, même s’il faut faire des sacrifices, ça en vaut tellement la peine ;) J’ai complètement l’impression de me lire dans ton histoire, car moi aussi j’ai créé Ayanature, ma propre entreprise, pour avoir une totale liberté et vivre de ma passion ^^ Comme toi, je n’ai pas de journée type, les jours ne se ressemblent jamais, les tâches sont riches et variées, et j’adore ça ! J’aime préparer les commandes de mes clients, les conseiller quand ils ont des questions, échanger avec ma communauté d’écureuils sur les réseaux sociaux (c’est comme ça que j’appelle mes abonnés ^^), découvrir de nouvelles marques, mettre en ligne de nouveaux produits ou articles de blog, etc. Et pareil, je ne déconnecte jamais vraiment mais ce n’est pas grave car c’est ma grande passion :P
    Bon courage à toi pour la suite, avec plein de beaux projets que nous avons hâte de voir concrétisés !RépondreCancel

    • Babillages29 octobre 2014 - 00:40

      Merci pour ton long message, Ariane ! Je vois qu’on a presque le même quotidien, à quelques différences près. Bon courage à toi aussi pour toutes ces aventures web & entrepreunariat ! :)))))RépondreCancel

  • Charlotte29 octobre 2014 - 00:07

    Rien à voir, mais j’apprécie vraiment que tu passes du temps à répondre aux commentaires, positifs ou négatifs ;-)RépondreCancel

  • Delph29 octobre 2014 - 15:27

    Bravo Capucine. Je suis loin de la blogosphère même si je suis une lectrice assidue des »blogs de filles ». Je trouve ton article très bien écrit. Tu décris bien ta réalité professionnelle, ses avantages et ses inconvénients. J’ai parcouru les commentaires et je trouve que certains sont très durs. En tous cas bravo à toi. Continue comme celaRépondreCancel

  • Cookie29 octobre 2014 - 19:13

    Ça peut sembler tout à fait stupide comme réflexion car je ne connais pas du tout le milieu et son fonctionnement mais je ne comprends pas de quoi tu vis? Les marques à propos desquelles tu publies te payent? (Encore une fois je suis complètement extérieur à la blogosphère et je me demandais comment les personnes tenant un blog pouvaient en faire un métier à part entière ;-)).RépondreCancel

  • Steffi Peters'30 octobre 2014 - 09:46

    Bel article. A la fois honnête et transparent tout en restant pudique. Respect ! Belle réussite.RépondreCancel

  • JackTyphus30 octobre 2014 - 15:46

    En effet, c pas facile des fois d’être « multi casquettes » quiand on est blogueur, mais ça permet de pouvoir maitriser notre média de bout en bout… Et ça, ça n’a pas de prix ! ;)RépondreCancel

venteprivee_COUVERTURE_789

Attention, alerte bon plan ! -30% sur les vernis à ongles Manucurist Paris, ça vous dit ?! Avec le site thethops, nous avons mis en place une vente privée exclusive, rien que pour vous. Je vous invite à vous rendre en fin d’article pour toutes les explications relatives à cette vente privée Manucurist Paris. Mais avant ça, place à la revue de ces petites merveilles !

Cliquez pour lire la suite du post !

  • Séverine24 octobre 2014 - 10:12

    Merci Capucine pour cette première belle surprise !
    Ça s’annonce très prometteur pour le nouveau Babillages :-)RépondreCancel

  • Le sac d Elo24 octobre 2014 - 10:26

    Coucou,
    Je sais pas si tu as remarqué mais depuis peu tu as 3 pubs qui se glissent dans tes articles 2 pavés (en haut et en bas) et un rectangle au milieu de l’article.
    Je sais que ça l’a fait à d’autres blogueuses, et c’était pas volontaire.
    BisesRépondreCancel

    • Babillages24 octobre 2014 - 10:45

      Merci ! Figure-toi que je n’ai touché à rien et qu’effectivement il y a des pavés Google Adsense qui s’affichent (c’est moche). J’ai alerté ma régie publicitaire hier, j’espère qu’ils vont corriger ça vite….!!!!RépondreCancel

  • gaelle R24 octobre 2014 - 19:06

    oh merci pour ce bon plan, et cela permet de découvrir une marque que je ne connaissais pas.
    Je sens que je nouveau Babillages va encore être plus topRépondreCancel

  • mesbavardages25 octobre 2014 - 15:36

    en effet la couleur de ce vernis est super belle :)RépondreCancel

  • Boubiwonderland25 octobre 2014 - 15:38

    Ayé commande passée et comme je suis tombée amoureuse de ta couleur j’ai pris la même! De toute façon, je suis folle du rose et le « 3″ est mon chiffre fétiche, donc « it was meant to be! »
    Mais il me faudra patienter: habitant à Montréal, j’ai envoyé ma commande à Paris, chez ma mère, et n’aurai donc mon vernis que lors de sa prochaine visite… à Noël!

    Mille mercis Capucine.RépondreCancel

kiss-and-blush-ysl-01

Cela fait des siècles (façon de parler !) que je vous promets une revue du fameux Kiss & Blush Yves Saint Laurent. Encore une fois, le temps passe (trop) vite, et j’allais presque laisser 2014 s’achever sans vous parler d’un de mes produits préférés de cette belle année. Place, donc, à mon test du Kiss & Blush Yves Saint Laurent !

Cliquez pour lire la suite du post !

  • Audrey23 octobre 2014 - 11:29

    Ce rouge à lèvres est magnifique !
    BisesRépondreCancel

  • Elodie23 octobre 2014 - 17:39

    Ah, pour une fois on n’est pas tout a fait du meme avis :)
    En fait, je n’aime pas trop le packaging (ca fait ‘cheap’) et surtout… surtout… il dessèche les lèvres, et accentue toutes les petites peaux mortes…
    Alors je sais, que j’ai des lèvres terriblement sèches (j’implore le Dieu de l’hydratation de me venir en aide!!) mais du coup je trouve pas ca confortable. Je l’utilise donc en blush uniquement, et c’est pas trop mal, mais rien d’exceptionnel non plus.
    en tous les cas merci pour ton billet!
    BisesRépondreCancel

  • Max23 octobre 2014 - 20:02

    Perso, je suis mitigée sur ce produit. En RAL pourquoi pas, mais pas en blushRépondreCancel

  • Justine C.23 octobre 2014 - 20:06

    J’adore ! très chouette ta vidéo ! Le fond de teint à l’air AMAZING (enfin le packaging l’ai déjà)RépondreCancel

  • gaelle R23 octobre 2014 - 21:07

    merci pour ce retour, c’est vrai qu’ils m’intrigaient autant qu’ils m’attiraient, mais comme je ne savais pas ce qu’ils donnaient je les laissais de côté, ayant peur qu’ils assèchent un peu les lèvres

    Ils ont l’air très bien, et je pense que j’irais voir un peu plus près les couleurs.
    Cette vidéo est très bien, rayonnante et la couleur te va à merveille.
    Je pense que je me tournerais vers le bois de rose plus adapté à mon teint de rousseRépondreCancel

  • Isa voyage en beauté24 octobre 2014 - 09:51

    J’avais craqué sur ce Kiss&Blush lors d’une soirée Sephora et même si depuis je le porte un peu moins ( je l’avais choisi en corail, une teinte plus estivale), j’en suis toujours aussi fan, j’en avais d’ailleurs fait une revue ici si ça te tente…http://wp.me/p4jqZi-gxRépondreCancel

  • Elisa24 octobre 2014 - 13:50

    Ce produit me fait de l’ oeil depuis un moment mais j’ ai peur qu’ il n’ assèche les lèvres comme ce genre de produit hybride en général !
    Rayonnante dans la vidéo, bisesRépondreCancel

  • mesbavardages25 octobre 2014 - 15:34

    je ne suis pas fan des produits « deux en un » en général, mais je trouve que la couleur sur tes lèvres est superbe, donc pourquoi pas me laisser tenter?
    en tout cas merci pour cet article:)RépondreCancel

  • Dominique25 octobre 2014 - 20:57

    J’en ai un seul, je le porte comme blush exclusivement. J’aime beaucoup la texture, c’est un produit sympa et pratique, l’applicateur est bien je trouve. Beaucoup disent que le packaging est cheap, à les voir alignés ( il y en a 12 je crois ? ), je dirais place à la couleur ! L’effet est très naturel, c’est ce que j’aime avec Kiss & Blush.RépondreCancel