J’ai testé le Vamp Stamp, le tampon à eyeliner

Le Vamp Stamp risque d’être sur toutes les lèvres yeux : et pour cause, il s’apprête à être lancé en France.

Si vous suivez assidument l’actualité beauté, vous n’êtes pas sans savoir qu’un petit tampon magique existe pour dessiner un trait d’eyeliner parfait. Son nom ? The Vamp Stamp, et je vous en avais déjà parlé ici en octobre 2016 (ça date, oui je sais !). Il va bientôt être référencé chez Sephora, je l’ai testé en avant-première.

vamp stamp eyeliner tampon

Présentation du Vamp Stamp

The Vamp Stamp n’est ni plus ni moins qu’un tampon en forme de virgule, c’est peut être bête mais il fallait y penser : un tampon a double-embout, un pour l’oeil gauche et un pour l’oeil droit. Il suffit juste d’y ajouter la couleur que vous désirez et de tamponner sur le coin externe de votre oeil. Il existe en deux formats différents, un plus fin pour un effet kitten eye et l’autre pour un effet plus marqué (pas à la Amy Winehouse non plus, je vous rassure).

Mes premières impressions sur le Vamp Stamp

Avant de passer à l’utilisation du produit à proprement parler, découvrez toutes mes impressions sur ce drôle de produit de maquillage.

Le déballage 
J’ai été très déçue, car la marque vend en réalité l’eyeliner en pot + un pinceau basique dans un emballage. Et ce qu’elle appelle le « Vavavoom » (le fameux tampon fuselé pour l’application) séparément. En tout cas, lorsque Sephora m’a envoyé l’ensemble pour test, c’était présenté dans deux emballages bien différents… mais qui se ressemblent suffisamment pour qu’on se trompe en magasin, pour peu qu’on n’ait pas le temps de tout décortiquer sur place.

Les applicateurs Vamp Stamp 
Le pinceau biseauté fourni avec l’eyeliner en pot me semble assez anecdotique : il est très doux, mais il existe plus fin et beaucoup mieux ailleurs. En fait, c’est ce pinceau-ci qui va vous aider à dessiner l’intégralité du trait d’eyeliner. Le Vavavoom, quant à lui, est là uniquement pour la virgule. Il s’agit d’un double tampon, l’un pour l’oeil droit et l’autre pour l’oeil gauche. L’embout est ici en silicone. Ca n’a pas l’air hyper intuitif mais l’emballage du Vavavoom propose un tutoriel illustré de photo – et de texte en anglais, grrrr ! Il me semblait que les marques étaient obligées de traduire leur packaging pour être distribuées en France….

vamp stamp eyeliner tamponA lire : 
Liner Designer : aide t-il vraiment à poser son eyeliner ?

vamp stamp eyeliner tamponvamp stamp eyeliner tampon
L’utilisation du Vamp Stamp

Dieu sait que j’ai des choses à vous raconter, car mon expérience avec The Vamp Stamp n’a pas été une mince affaire !

L’eye-liner en lui-même 
J’ai été déboussolée par le produit, car il s’agit certes d’un eye-liner en pot… mais il m’a réservé une sacrée surprise ! En effet, le produit est contenu dans une espèce de mousse qu’il faut presser pour obtenir la quantité désirée. Sauf que le dosage est une tannée sans nom, c’est franchement peu pratique. Le produit contenu à l’intérieur est noir et brillant… et impossible à travailler correctement.

Le tampon applicateur 
Avant de me lancer, je me suis amusée à le tester sur le dos de la main. Histoire de savoir à quoi m’attendre sur l’oeil. Soyons honnêtes : ce truc ne me semble pas révolutionnaire du tout. Ca me fait même peur : vais-je VRAIMENT avoir une virgule d’eye-liner parfaite ? J’ai de sérieux doutes…

Et au final sur mon regard : 
On ne va pas se mentir : le Vamp Stamp est tout juste bon à servir d’indicateur pour ensuite tracer correctement tout le trait d’eyeliner avec votre eyeliner classique et habituel. Le résultat est très aléatoire : tantôt ça fonctionne un peu, tantôt c’est le carnage total. Et je n’ai pas le temps de miser sur un échec potentiel chaque matin… Next, donc !

vamp stamp eyeliner tampon
Vamp Stamp : les infos pratiques

Dispo chez Sephora / Tampon VaVaVoom, 26€ / Encreur Vink Vortex,  22€.

CLIQUEZ POUR LIRE TOUTES LES ASTUCES EYELINER

Disclaimer – Cet article a été rédigé suite à l’envoi du produit par la marque, sans que cela n’altère la sincérité de son contenu. Je ne représente aucunement la marque et mes propos n’engagent que moi. Cliquez ici pour en savoir plus.

Babillages

Capucine Piot est la fondatrice & l’éditrice de Babillages depuis 2007. Elle déteste faire des biographies, et encore plus parler d’elle à la 3° personne, mais il paraît qu’il fallait remplir cette case ! Si vous me suivez depuis 10 ans, vous savez qui je suis ! Si vous venez d’arriver… vous le saurez bien assez tôt.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.